Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 10:23

Pas vraiment le tps de mettre ça en forme, je le ferait ce soir...

Enjoy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 10:25

ALLIANCE IMPIE

TROISIÈME PARTIE : DOUTES

*


Enjambant les débris de bois, Mine Sombre fut le premier du trio à se diriger vers la sortie de la geôle. Apparemment pressé d’en finir au plus vite avec toute cette histoire, il mit un pied hors de la sombre pièce puis lança un regard vers la gauche. Humant l’air de la liberté depuis bien longtemps, il se fendit d’un sourire glacial et alors qu’il s’apprêtait vraisemblablement à prendre le chemin de sa destiné, il fut surpris de s’apercevoir que ces deux nouveaux compagnons ne le suivait pas.
Le templier ne semblait pas dans son meilleur état, il suait à grosse goute et l’espace d’un instant, Mine Sombre se demanda si son sort de guérison avait aussi bien marché qu’il le pensait. Mais le doute s’envola bien vite, impossible qu’il ait failli, soigner une jambe cassée, rien de plus simple pour un sorcier tel que lui… il le faisait déjà alors qu’il n’était qu’un enfant alors qu’il avait retrouvé sa puissance d’antan, il était au paroxysme de sa puissance, non… le problème venait d’ailleurs…
- Tu es sur que tout va bien ? s’enquit Yleponia d’un air aussi neutre qu’elle le pu.
- Oui oui, répondit Aggrologue. Je suis juste un peu chamboulé… j’ai… j’ai du mal à m’y retrouver. Quelque chose ne va pas mais je ne saurais dire quoi…
- Ta jambe ?
- Non tout va bien de ce coté, fit-il en illustrant sa réplique d’un mouvement souple de son membre naguère cassé. C’est juste que je ne me sens pas bien…
Et puis Mine Sombre comprit.
- Dis-moi Templier, est-ce la première fois que l’on utilise de la magie sur toi ?
- Aussi puissant oui, j’ai bien été séduit par le regard envoutant d’une femme lorsque j’étais plus jeune mais j’imagine que cela ne compte pas ?
- En effet, répondit Mine Sombre alors qu’il soupirait d’un air attendri. Ton corps a du mal à comprendre l’effet de mon sort, c’est pour cela que tu ne te sens pas à ton aise. Cela devrait passer d’ici peu. Repose-toi en attendant. Yleponia ?
- Oui ?
- Veille sur lui… je pars en reconnaissance…
Elle n’eut guère le temps de répondre que déjà, il filait comme le vent à travers les méandres du château de Kraken.

A la lueur d’une faible torche, Aggrologue, à même le sol et appuyé contre un mur flétri, jouait avec son casque le temps de reprendre ses forces. Yleponia lui faisait face, arc-boutée, les bras croisés et le surplombant de toute son imposante silhouette. Il jetait un œil timide de temps à autre, se demandant si derrière la terrible visière de son effrayant casque elle le regardait ; et si tel était le cas… que pensait-elle de lui ?

La respiration apaisée, Yleponia ne lâchait pas du regard celle qui considérait comme autant pathétique qu’inutile ce petit chevalier qui faisait sa compagnie. Il était faible, fragile, son armure était ridicule et si elle n’avait pu jusque ici éprouver son courage, elle demeurait persuader qu’il se ferait tuer dès qu’il baisserait sa garde : sa façon de donner sa chance à chacun lui serait certainement fatale un moment ou à un autre… elle ne le détestait pas, ne l’appréciait encore moins… c’est juste qu’elle le méprisait de la plus simple des façons, sans animosité, sans véhémence… elle le jugeait juste indigne de partager le même air qu’elle, rien de plus, rien de moins. Et cette façon qu’il avait de la regarder à la dérobade… ce que cela pouvait l’agacer…
- Si tu as quelque chose à me dire Templier, dis le, arrête ce petit jeu, tu m’exaspères… il me tarde de repartir, dis moi quand tu te sentiras mieux.
Aggrologue sursauta. Il prit un air dégagé en épongeant son front maculé de transpiration. Il n’était pour elle qu’un boulet et cela il en était persuadé. Il le savait depuis le début et ses soupçons se confirmèrent dès l’instant où Mine Sombre leur apprit que son malaise venait de la façon dont son corps de mortel régissait à la magie ; le soupir qu’elle avait poussée à ce moment avait été si éloquent… en ayant assez d’être pris pour un moins que rien, Aggrologue décida qu’il devait mettre un terme au malaise ambiant et lança la première chose qui lui venait à l’esprit :
- Parle-moi de ton monde natal Yleponia.
Elle fut surprise. Très surprise…
- De Nosgoth ? Il n’y pas grand-chose à dire dessus… Nosgoth est un royaume dirigé par le Cercle des Neuf, gardiens des neuf piliers au centre du monde. Chaque pilier, et donc chaque gardien, préside un grand principe élémentaire, tels le temps ou la mort. Il y a beaucoup de vampires là-bas… c’est tout…
Si Aggrologue portait encore son casque, il aurait roulé des yeux, ne l’ayant pas, il se garda bien d’exprimer un tel geste, de peur de se faire décapiter. C’était de l’obsession… tout tournait autour de ces vampires…
- Parle moi de toi alors…
- Tout ceux qui s’intéressent de près ou de loin à moi finissent toujours prématurément dans une tombe ou alors…
- Emasculé ? Oui je sais… bon si le sujet de ta personne te gènes parle moi de ce que tu veux… mais pour l’amour de Dieu Yleponia, parle moi… le silence est si oppressant…
- Je peux te parler des Anges de la Lumière si tu veux ? avança-t-elle d’un ton léger, persuadée que le sujet ne l’intéresserait jamais.
- Oui bonne idée, répondit-il du tac-au-tac. Oui c’est une idée, je t’écoute…
Elle eut un instant l’envie de soupirer mais se garda de le faire, c’était sa faute après tout… et puis Mine Sombre finirait bien par revenir.
- Soit Templier… les Anges de la Lumière…

« Il faut d’abord savoir qu’en Nosgoth, tout ce qui est marqué du chiffre 6 est maudit, maléfique, voué à la corruption… à contrario, tout ce qui est marqué du chiffre 9 est quelque chose de sacré, de divin, c’est un signe du destin. Les Anges de la Lumière furent créés, comme je te l’ai tout à l’heure parce que la présence des vampires, devenue incontrôlable, menaçait l’équilibre du monde. Les paysans étaient tués, les villages pillés, les femmes violés puis dévorés, enfin je te passe bien volontiers les détails. Le Cercle des Neuf, le conseil de puissants avatars décida donc de donner vie à la secte des Anges de la Lumières, des milliers de soldats experts dans le combat contre les forces des ténèbres, recrutés à travers tout le pays et commandés elles-mêmes par neuf princes, béni sois leur noms, tous des hommes saint et purs. Les Anges de la Lumières créés, nous furent donc séparés en Neuf Légions :

- Légion des Anges (légion non combattante) : la seule légion presque entièrement composée de femmes, c’est dans cette légion que sont regroupés les guérisseuses, les prêtresses, les musiciens et tous ceux qui ne peuvent se battre en première ligne mais dont la présence sur un champ de bataille est indispensable ; crois le où non, c’est en tant qu’Ange que j’ai commencée ma longue carrière de tueuse de vampires. Son commandant est le Prince Nathanaëlle.

- Légion des Archanges (légion non combattante): la légion des maitres d’armes, des professeurs et des instructeurs. C’est eux qui enseignent la doctrine angélique et forment les novices ou alors perfectionnent les vétérans. Ils ne sont guère qu’une poignée mais le Prince Zéphon est d’un zèle si unique que beaucoup le dise enfant de Lumière elle-même…

- Légion des Principautés (légion non combattante): ce sont eux qui sont chargés de découvrirent les nouvelles recrues potentielles. Ils prônent l’éveil de l’amour pur pour la Lumière sous la forme d’une relation mystique. Leur commandant est le Prince Sans-Nom… sans nom car tous l’ignorent, lui le premier.

- Légions des Vertus (légion combattante) : de par leur seule présence, ils favorisent l’ouverture de la conscience et accentuent la volonté des combattants et le charisme des généraux. Combattre aux cotés d’un paladin issu de la Légion des Vertus confère une pensée claire, un esprit déterminé et une présence rayonnante. Ils insufflent les énergies dynamiques et l’assurance qui incitent à se surpasser, à vaincre ses peurs et à développer intérieures. Le Prince Raziel est leur chef.

- Légion des Puissances (légion combattante) : ce sont les guerriers au sens premier du terme. Ceux qui développent une affinité moindre avec la magie mais qui contrebalancent ce défaut par un art de combattre inné, un courage sans limite et une rage de vaincre qui ferait peur au premier non-initié. Commandé par le Prince Dumas.

- Légion des Dominations (légion combattante) : c’est la tout le contraire des Puissances. Ils sont initiés aux connaissances les plus terrifiantes du culte, ce sont des mages dont la puissance de destruction est comparable à ce que tu as vu tout à l’heur lorsque Mine Sombre a démoli la porte. Ils ne sont pas très à l’aise avec l’épée ou la lance mais font des prouesses lorsqu’il s’agit d’abattre les feux de l’Enfer sur un champ de bataille. Rahab est leur maitre.

- Légion des Trônes (légion non-combattante) : l’état-major des Anges de la Lumière. Des cerveaux, des mathématiciens hors-pairs qui se doivent d’inventer des tactiques sur le champ de bataille et qui mènent les assauts contre les forces des ténèbres. Le Prince Turel est leur guide.

- Légions des Chérubins (légion combattante) : qui va de pair avec la dernière et plus puissante des légions. Avant de devenir un Séraphin ; où une Séraphine, il faut être devenu un Chérubin. C’est un rite de passage indispensable. Mais attention, les Chérubins ne sont pas des novices, ce sont des combattants d’excellence, des massacreurs de vampires d’une incroyable puissance. Un seul Chérubin sur cent devient Séraphin. Le Prince Melchia dirige cette légion.

- Légions des Séraphins (légion combattante) : Ma légion… le fer de lance des Anges de la Lumière… je ne vais pas m’attarder sur ce sujet. Ils sont pareil à moi, sans peur, impitoyables, maitrise la magie, le combat au corps à corps… la pierre angulaire de la secte, c’est nous… nous sommes menée au combat par le Prince Malek, si puissant qu’il fait parti du Cercle des Neuf.

Les Légions assemblées… la vendetta pouvait alors commencer… »


Dernière édition par Souleazer le Jeu 21 Aoû 2008 - 1:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 10:26

Un silence lourd s’instaura de lui-même après un tel discours enflammé. Aggrologue n’en revenait pas de voir avec quelle fougue elle avait narrée l’histoire de ses frères et de ces fameuses légions… il allait d’ailleurs lui faire part de son admiration lorsque Mine Sombre reparut.
- Tout se passe pour le mieux ? Templier… tu te sens d’attaque ?
- Oui, affirma l’interrogé. Plus que jamais… je me sens… presque exalté…
- Parfait, avoua Yleponia. Alors mettons nous en route, il y a eu assez de temps de perdu.
Mine Sombre acquiesça. Il les invita à le suivre et une fois qu’ils furent tous à l’extérieur de la geôle, il pointa un doit vers une lourde porte de bois qui se trouvait à l’extrémité du couloir.
– Par là… suivez-moi !
Sous les yeux ébahit de la Séraphine et du Templier, il s’élança à une vitesse prodigieuse. Ses compagnons eurent bien du mal à ne pas le perdre de vue. Tous trois sortir du couloir puis montèrent un bon nombres d’escaliers, empruntèrent de sombres passages puis après avoir débouchés sur une corniche, ils revinrent sur leurs pas.
Enfin, à bout de souffle, Mine Sombre et ses compagnons arrivèrent dans une salle qui ressemblait fort à une sorte de grenier.
– Où somme-nous ? demanda Aggrologue.
– Dans le grenier, répondit Mine Sombre En dessous de nous se trouve le hall principal et si nous pouvons percer une brèche dans le sol, nous n’aurons plus qu’a nous laisser tomber. Le chemin sera alors des plus simples.
– Qu’attendons-nous ?
La question de la Séraphine tomba à point.
– Reculez, lança Mine Sombre. Je vais réduire ce plancher en miettes.
– Tu penses y arriver ? s’enquit Aggrologue.
Le sorcier esquissa un sourire.
– Une porte de prison ou un plancher, quelle différence ?
Une fois de plus, Mine Sombre commença à se concentrer en plaçant ses mains devant lui et une sphère d’énergie ne tarda pas à apparaître sous les yeux du Templier.
– Il refait la même chose que tout à l’heure… c’est vraiment impressionnent…
Mine Sombre leva ses mains puis attendit encore quelques instants que la sphère d’énergie prenne une dimension suffisante à son goût. Comme dans la prison, des gerbes d’énergie issue de la boule s’éparpillèrent un peu partout dans la salle et vinrent s’écraser contre les murs. L’un d’eux passa à quelques centimètres d’Aggrologue alors qu’un autre lécha l’armure runique de la Séraphine. Cette dernière mit un pas en arrière puis annonça ses remarques désobligeantes au sorcier.
– Fais un peu attention Mine Sombre, mon armure magique me protège de tes tours, mais si l’un de tes éclaires vint frapper Aggrologue, je doute que ses plaques de fer résistent…
– N’ai crainte Séraphine, j’ai fini… RYU-SEI-KEN !
Joignant le geste à la parole, le sorcier abattit la sphère sur le plancher de bois qui ne tarda pas à voler en éclat.
Alerté par les débris acérés du plancher qui volait dans sa direction, Yleponia posa une main sur l’épaule de son compagnon Templier pour le forcer à reculer. Après quelques instants, l’apocalypse fut terminé et les trois compagnons purent constater l’effet dévastateur de la boule d’énergie.
Un immense trou stagnait aux pieds du sorcier, il y jeta un œil puis, un sourire au bout des lèvres, il revint porter toute son attention à ses compagnons.
– Nous allons pouvoirs y aller.
Aggrologue s’approcha puis regarda à son tour, il approuva les dernières paroles du sorcier mais cependant, il crut bon de souligner un détail non négligeable.
– Attends un peu Mine Sombre, te rends-tu compte de la distance qui nous sépare de l’étage d’en dessous…
– Et alors ?
– Je ne suis pas comme toi ou bien Yleponia, je n’ai pas de pouvoirs magiques qui me permettent…
– Accroche-toi à mon épaule, coupa la Séraphine. Je te ferais descendre.
Mine Sombre acquiesça en silence puis posa un pied dans le trou. Il ne tarda pas à tomber à une allure vertigineuse sous les yeux surpris du Templier.
Au milieu de sa chute, Mine Sombre murmura quelques paroles pour lui même.
– Espérons que les ailes du Phénix puissent encore m’aider… HO-RYU-KEN-TEN-SHO !
Brusquement, le sorcier fut stoppé par un courant d’air chaud venu de nul part. Ralentissant ainsi sa chute, il eut tout le loisir d’observer l’environnement.
– Que de temps passé, murmura-t-il, emprunt de mélancolie. Pourtant rien n’a changé, les tableaux, les chandeliers d’or, les tapis…
Le sorcier posa un pied sans encombre sur un des tapis qui recouvrait entièrement la salle de l’entrée principal. Plus haut, Ylepona le regarda d’un air inquisiteur. Comme si son instinct le poussait à la méfiance, elle ne put s’empêcher d’avoir quelques doutes au sujet de l’intégrité du sorcier.
– Qu’en penses-tu de Cervantès, devons-nous vraiment lui faire confiance ?
– Sans lui je ne serais certainement plus de ce monde. A mon avis, ses intentions ne peuvent être que louables…
– Et pourtant quelque chose me tracasse… quelque chose d’imperceptible…
– Tu te fais trop de soucis, laissons lui une chance.
– Tu as peut-être raison… tu es prêt ?
Le Templier acquiesça en silence.
– Alors accroche-toi.
Aggrologue agrippa fermement son épaule de sa compagne avant que cette dernière ne se jette dans le trou béant. De peur qu’elle ne le gène, le Séraphin envoya en un geste éclair sa lance qui alla se figer dans le sol, à quelques mètres à peine du sorcier. Aggrologue voyait le sol se rapprocher à une vitesse folle et cela ne lui plus en rien.
– Tu ne crois pas qu’il serait tant Yleponia ?
– Nous avons tout notre temps… Lévitation !
Les poings de la Séraphine se mirent à briller d’une douce lumière rouge qui se propagea à la vitesse de l’éclair pour englober son corps et celui du Templier. Tous d’eux furent stopper à quelques mètres du sol et jamais Aggrologue ne fut plus heureux de retrouver la terre ferme.
– Bon, fit le sorcier. Il est temps de gagner la salle du maître des lieux…
– Entendu, répondit Yleponia. Mais cette fois, attention à ne pas tomber dans un piège…
Les trois compagnons prirent la direction d’un grand escalier qui montait vraisemblablement vers le haut de la demeure, devant les marches, un trou béant ravivait de douloureux souvenirs au Templier.

Yleponia allait sauter par dessus le trou lorsque quelque chose d’imperceptible sut le retenir, une sorte de malaise, une étrange impression. Alertée, il en fit par à ses compagnons.
– Arrêtez-vous, je ressens une présence maléfique… nous ne sommes pas seuls…
– Tu m’impressionnes fillette ! lança une voix derrière eux.
Yleponia, suivit d’Aggrologue et Mine Sombre se retourna pour apercevoir un monstre d’une laideur repoussante, un démon des plans inférieurs d’après ses propres termes mais un simple laquais aux yeux de la Séraphine.
– Te revoilà larbin ! lança Yleponia. J’ai un compte à régler avec toi !
Le Templier la regarda d’un air surpris.
– Tu veux dire que le gnome qui nous a servis de portier s’est transformé en cette… chose ?
– Oui… pour être plus précis, c’est un Briseur de Rêves. Il est peut-être impressionnent mais il est faible et particulièrement belliqueux.
Insulté, le monstre rugit pour tenter de remettre les humains à leurs place, il était issue des plans inférieurs, jamais il ne se laisserait insulter par de misérables mortels.
– Bien que mon maître vous veuille vivant, je suis navré mais je vais devoir vous tuer… la Séraphine, le Templier et… toi ?
Le Briseur de Rêves posa les yeux sur Mine Sombre.
– Que fais-tu hors de ta geôle ? Pourquoi es-tu ici ?
Mine Sombre s’avança d’un pas.
– Je ne vois pas l’intérêt de te répondre puisse que tu devrais le savoir… je suis ici pour tuer ton maître…
– Serais-tu devenu fou ? Ces deux mortels sont des humains, pourquoi t’allier avec eux ? Aurais-tu oublié ce que leurs semblables ont fait à ta mère ?
– Parce que tu crois vraiment que je peux oublier cela ? cracha le sorcier. De plus, ce n’est sûrement pas à toi de raviver de tels souvenirs… mais puisse que tu semble douter de mes projets, je vais tout de suite commencer mon entreprise par les chiens du maître… toi en l’occurrence !
Le sorcier défi les nœuds de sa cape et devenu ainsi libre, l’étoffe noire alla s’engouffrer dans les méandres de la battisse.
Yleponia lança un regard discret vers le sorcier, ce qu’elle vit la glaça d’effroi. Mine Sombre affichait une expression sévère, la sérénité passée n’avait plus lieu d’être, ses yeux semblaient ombragés de haine et d’aversion pour le Briser de Rêves.
Ce dernier, même planté du haut de ses trois mètres recula d’un pas devant l’assurance de Mine Sombre.
De nouveau, le sorcier fit un pas en avant, mais cette fois-ci, il fut devancer par Aggrologue qui lui barra la route de son bras. Mine Sombre lança un regard en coin au Templier et fut surpris de voir autant de détermination affiché sur son visage.
– Attend Mine Sombre, fit Aggrologue. Laisse le moi, j’ai deux ou trois choses à régler avec ce monstre… je ne voudrais surtout pas qu’il s’imagine pouvoir me battre en me faisant simplement tomber dans un trou…
– Mais est-ce bien raisonnable ? demanda Mine Sombre. De ce larbin je peux sans mal en faire mon affaire, mais sans vouloir t’offenser, je doute que tu sois à la hauteur d’un tel adversaire.
Sans comprendre tout d’abord pourquoi les trois compagnons se livraient à pareils palabres, le Briseur de Rêves saisit au bout de quelques instant que le Templier voulait sans doute racheter son honneur en le défiant. Cela le fit sourire, il savait très bien qu’il n’avait pas l’ombre d’une chance contre Mine Sombre, mais contre le Templier… cela était une tout autre histoire…
Yleponia se plaça à la hauteur de ses deux compagnons.
– Je ne t’approuve pas…
Comme si elle n’avait pas parlé, le Templier dégaina sa lourde épée d’acier de son fourreau dorsal.
– De Cervantès ! cria la Séraphine. Tu n’écoute pas ! Tu viens à peine de recouvrer l’usage de ta jambe et tu veux te battre contre un Briseur de Rêves ? C’est tout à fait insensé !
– Elle a raison, renchérit le sorcier. De plus, son point faible se trouve sur son front, comment comptes-tu y accéder ?
Le Templier esquissa un sourire.
– Figurez-vous que j’y ai pensé… une idée m’ai venu en te voyant descendre Mine Sombre. En le regardant, j’ai comprit comment tu étais parvenu à ralentir ta chute, tu a fait appel un courant d’air chaut et c’est lui qui t’as stoppé.
Sans comprendre où le Templier voulait en venir, le sorcier approuva.
– Le Ho-Ryu-Ken-Ten-Sho commande un élément de vent, un pur courant d’air chaud traduit dans les anciens écrit comme l’incarnation directe des ailes du Phénix.
– Je ne comprends toujours pas, souffla Yleponia.
Un sourire fendit le visage du Templier.
– C’est pourtant simple, mais dis moi tout d’abord Mine Sombre, le souffle que te procure ces ailes du Phénix, pourrais-tu le projeter ?
– Peut-être, je n’ai jamais essayé cette technique que sur moi… bien que je ne vois pas l’utilité…


Dernière édition par Souleazer le Mer 20 Aoû 2008 - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 10:26

– Je crois comprendre, fit la Séraphine. Mais laisse moi te dire une chose, c’est de la pure folie…
Le sorcier lança un regard surpris vers le paladin.
– Et si vous m’affranchissiez ?
– Bien sur, répondit Aggrologue en pointant un doigt vers le Briseur de Rêves. Je vais courir vers ce monstre et une fois que je serais à sa portée, je compte sur toi pour me projeter à sa verticale pour que je puisse avoir accès à son point faible.
– C’est pure folie, admit Mine Sombre. Mais c’est faisable…
Yleponia posa une main sur l’épaule du Templier.
– Et moi je maintiens que tu n’y arriveras pas… voyons, sois lucide !
– Mais je le suis, répondit-il calmement en se dégageant. Je peux le faire.
– Mais ce monstre est un cracheur de feu, le temps que tu arrives à sa porté, il aura cent fois l’occasion de te faire roussir le poil !
Le regard du Templier s’assombrit quelques peu, peut-être avait-elle raison, il n’était peut-être qu’un être humain aux ressources limitées… Toutefois, il se ressaisit au bout d’un moment. Peut-être ne possédait-il pas de pouvoirs comme ses deux compagnons mais il faisait parti de la redoutable caste des Templiers, son honneur lui donnerait le pouvoir de vaincre pareil monstre.
– Je suis décidé… je tuerais ce Suppôt de Satan…
– Tu n’y arriveras pas, souffla Yleponia.
Elle voyait en ce pauvre Templier une brebis s’apprêtant à affronter un loup. Il n’y arriverait jamais, il allait se faire tuer et pour quoi ?
- Que veux-tu prouver de Cervantès ? Que tu n’es pas un simple humain ? Que tu es fait du bois dont on fait les héros ? Tu n’a pas besoin de cela pour me prouver ta valeur et ton courage, je sais très bien que courageux, tu l’es alors…
- Tu es bonne combattante Yleponia, souffla le Templier d’un air fatigué. Mais bien mauvaise menteuse… je sais bien que tu n’as aucun respect pour et que tu me considère davantage comme un cafard que comme un être humain. Tuer ce monstre me permettra peut-être de remonter dans ton estime… je veux me sentir utile, pas être celui qui est impressionné dès qu’il voit Mine Sombre planer.
La remarque la frappa. Il avait raison… elle ne le considérait guère mais alors s’il allait risquer sa vie c’était juste pour cela ? Ce n’était pas une question de fierté, il voulait juste être considéré comme un être humain à part entière… et c’est pour cela qu’il allait risquer sa vie ?
- Ecoute Templier, il est vrai que j’ai été dure avec toi mais ce n’est pas une raison pour…
- Tu m’as dit tout à l’heure, à propos des Puissances, des guerriers sans aucune affinité moindre avec la magie mais qui contrebalancent ce défaut par un art de combattre inné, un courage sans limite et une rage de vaincre qui ferait peur au premier non-initié. Tu te rappel ?
- Oui, admit-elle à contrecœur.
- Je veux être de ceux là…
Le coup de grâce. Alors il allait non seulement se faire tuer pour elle, mais aussi à cause d’elle ?
- Ma décision est prise… je préfère mourir comme un brave, que vivre comme un cafard à tes yeux Yleponia…
Elle déglutit avec peine. Que ressentait-elle au fond de son cœur de pierre, rendu froid par le temps, de la honte ? Des regrets ? De la culpabilité ? Elle n’en sut rien… incapable de délier la langue. La terreur annihilait toutes ses facultés conceptrices.
– Et pour les flammes ? demanda le sorcier. Comment comptes-tu t’y prendre ?
– Je n’aurais qu’à esquiver, mais je compte sur toi Mine Sombre pour me projeter… sans quoi… je ne pourrais atteindre sa pierre…
– Compte sur moi.
Le Templier lança un regard fugitif à la Séraphine.
– Yleponia ?
– Cette idée est stupide… ta fierté de male passe-t-elle avant ta vie ?
– Il ne s’agit pas de fierté, mais simplement du regard que tu poseras sur moi… je veux me montrer digne de porter le nom d’Aggrologue. Alors tu ne me souhaite pas bonne chance ?
Yleponia croisa les bras.
– Crois moi, tu ne le battras jamais seul.
– C’est pour ça que je compte sur vous deux…
– Tu veux ma bénédiction ? finit-elle par lancer. Tu l’as, je te la donne volontiers… mais écoute moi bien, lorsque tu seras à découvert, si tu vois que le Briseurs de Rêves est tenter de souffler sur toi, alors n’est pas peur et fonce, je serais là pour te protéger.
– Nous serons là pour te protéger, rectifia le sorcier.
– Merci.
Le Templier se retourna pour faire face au Briseur de Rêves qui semblait se lécher d’avance les babines devant le menu fretin qu’on lui envoyait.
– Tu es prêt démon ? lança Aggrologue. Aujourd’hui est ton dernier jour d’existence sur cette terre !
En entendant les menaces du Templier, le Briseur de Rêves éclata d’un rire mauvais.
– Je t’attends petit d’homme, viens, tu a rendez-vous avec la Mort !
– N’ai crainte, j’arrive !
Le sorcier commença à entonner le phrasé de sa technique et à ce moment, Aggrologue s’élança, épée au poing, en direction du Briseur de Rêves. Ce dernier mit un pas en avant puis arma l’une de ses immense pince pour intercepter l’avorton, Yleponia s’en aperçut et frémit de tout son corps, si son compagnon venait à être frappé par cette redoutable arme, il n’en resterait pas grand chose.
- Tu crois qu’il a une chance ? murmura Mine Sombre.
- Il le faut, j’ai déjà perdu un Aggrologue, hors de question que j’en perde un deuxième…
Voyant le Templier ralentir son allure, le monstre se ressaisit, plutôt que de le hacher menu, il prendrait plus de plaisir à le faire frire… Il gonfla alors le torse puis déversa un torrent de braise incandescente sur le pauvre Templier.
– C’est bien ce que je craignais, souffla Yleponia. Il est bien trop exposé…
Aggrologue vit arriver sur lui une impressionnante langue de feu, il aurait put aisément l’esquiver mais au dernier moment, il se souvint des paroles de la Séraphine…
– C’est le moment d’avoir confiance en elle… allez ! On fonce !
Au moment où le Templier s’engouffra tête la première dans le torrent écarlate, la chaleur devint insoutenable pour l’humain qu’il était. Yleponia sourit devant la confiance aveugle que le Templier faisait preuve puis avança d’un pas, à coté de lui, le sorcier continuait de se concentrer.
– A toi de jouer… Bouclier !
La chaleur devenait suffocante pour le pauvre Templier, mais malgré cela, il continuait son avance, sans abandonner et plus que tout, il croyait en son compagnon.
Le Templier fut soudainement auréolé d’or, sans tout à fait comprendre au début, il esquissa un sourire en sentant la chaleur diminuer tout autour de lui. Il serait bientôt aux portes du torrent et à ce moment, il pourrait bénéficier de toute l’aide du sorcier.
Le Briseur de Rêves, croyant avoir fait mourir l’insolence de l’avorton dans son brasier, atténua la puissance de son souffle pour enfin le faire taire. Il reprit sa respiration puis s’apprêtait à rire devant une carcasse fumante lorsque sous ses yeux, rescapé des feux de l’Enfer, le Templier à l’éclat d’or courrait toujours dans sa direction et se trouverait bientôt à porter…
– Par Astaroth, bégaya le monstre. C’est impossible ! Tu n’es qu’un humain !
– Tu as raison stupide démon, mais avant d’être un humain, je suis un Templier au service de Dieu !
La Séraphine soupira de soulagement.
– On dirait que j’ai agi à temps… heureusement que mon bouclier c’est vite propagé…
Cependant, une ligne de tension apparut sur son visage en voyant le Briseur de Rêves armé l’une de ses pinces. Les pouvoirs du sorcier devraient entrer en scène maintenant ou jamais.
– C’est à toi Mine Sombre, il est à porter…
– N’ai crainte, j’ai fini…
Le sorcier leva les bras au ciel puis hurla ses paroles pour l’adresse des Mondes Oubliés, là ou résidaient les puissantes incarnations de Shiva la reine des neiges, Ifrit le démon des flammes de l’Enfer ou encore Phœnix, l’immortel oiseau de feu…
– J’en appel au souffle de tes puissantes ailles, oh ! Phœnix… HO-RYU-KEN-TEN-SHO !
La pince du monstre s’abattit en un instant sur le Templier, creusant ainsi un épais trou dans le plancher de chêne. Cette fois-ci, le Briseur de Rêves s’était bel et bien débarrassé de l’avorton.
Yleponia n’en crut pas ses yeux.
– Mine Sombre, tu n’es pas allé assez vite… par les Piliers… il s’est fait…
Fermant les yeux, le sorcier esquissa un faible sourire.
– Tu devrais avoir un peu plus confiance en mes capacités, regarde un peu au dessus de nos têtes…
– Quoi ?
Sous les yeux ébahis de la Séraphine, Aggrologue, le corps auréolé de rouge et planté dans les airs, redescendait à vive allure en direction de son adversaire qui lui, ne semblait ne pas en revenir…
– Je t’avais pourtant prévenu mais tu n’as pas voulu m’écouter !
Emporté par son élan, le fil de la lame du Templier se planta entre les yeux du monstre, tranchant ainsi la pierre qui lui couvrait le front en deux parties distinctes. Privé de source vitale, le corps du monstre se désagrégea lentement et l’épée de Aggrologue fut à même de continuer sa course, coupant net le corps du monstre en deux.
Le Templier posa un pied à terre sans encombre puis effectua un tour sur lui même pour diviser une fois de plus le corps du démon mais cette fois-ci, d’une façon horizontal, au niveau de son ventre.
Au moment où les quatre parties du monstre touchèrent le sol, elles s’enflammèrent pour enfin disparaître et pour ne laisser qu’un tas de cendre fumante.
Le Templier se retourna vers ses compagnons, même si la Séraphine et le sorcier affichaient des regards surpris, la première fut soulagée de voir son compagnon en un seul morceau et le second du reconnaître que pour un humain, il possédait un potentiel intéressant de courage et combativité.
La mine radieuse et son cœur gros de sensations, il s’approcha de ses compagnons d’un pas lent et calculé.
Yleponia voyait arrivé un tout autre homme que celui qui était parti en chasse du Briseur de Rêves, son compagnon Templier semblait plus à l’aise, cette expérience avait peut-être fait de lui un autre homme.
Après quelques instants, Aggrologue fut à la hauteur du sorcier et du Séraphin.
– Je dois avouer, commença Yleponia. Que tu m’as fortement impressionnée de Cervantès.
– Merci mais le mérite ne me reviens pas, toi et Mine Sombre m’avez aidé et sans vous, je serais sois rôti comme un poulet ou alors sectionné en deux et en bien mauvais état sur le plancher.
Le sorcier sourit devant tant de modestie.
– Tu n’as pas à être si réservé Templier, tu es un redoutable guerrier et je suis certain que même sans nous, tu aurais battu ce monstre.
Il rougit puis acquiesça sans y croire.
– Mais nous devons nous mettre en route, repris Mine Sombre. Nous avons une tache commune à accomplir…
– Tu as raison sorcier, approuva Yleponia.
– Pas de repos pour les héros…
La conclusion du Templier les fit sourire mais au moment il emboitait le pas au sorcier. Yleponia l’attrapa par le bras. Il fallait qu’elle dise quelque chose, elle ne savait pas quoi, mais elle savait qu’elle avait une part de responsabilité dans les agissements de cet homme.
- Ecoute Templier. Le fait que je te plaçais au même niveau qu’un insecte il y a une heure de cela ne t’autorise pas à risquer ta vie pour m’impressionner. Tu es un humain, c’est tout à ton honneur alors je t’en pris, plus d’imbécilité de ce genre… tu n’a riens à me prouver, surtout pas le fait d’être courageux.
- Je voulais simplement être digne de ton estime.
- Cesse de me mettre sur un piédestal… je n’en vaux vraiment pas la peine…
Elle le lâcha. Sans attendre elle tourna les talons et se mit en direction de ce que Mine Sombre appelait la salle principale. Aggrologue finit par la rejoindre… et tous deux le suivait aveuglement à travers le château de Kraken sans jamais se demander comment le sorcier pouvait le connaître aussi bien…


Dernière édition par Souleazer le Mer 20 Aoû 2008 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 50
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 11:46

ouéééééééééé.....la suiiiiiiiite........ cheers cheers cheers cheers

pas mal le back-ground !! bien étoffé :p

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouilles
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 39
Localisation : Aspach-le-Bas (68)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 12:04

GG, need la suite study

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krokmâche
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 49
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 12:31

Mais mais c'est mon nom la ???? Minesombre . Soul, avais oublié j'ai un copyright (hors de prix!) sur mon nom Smile fait peter les Pos je te prepare la note affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkoustiv
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1126
Age : 36
Localisation : Ben ici
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 17:50

Uéééééééééé Protco Poweeeeeeer!

Gg Soul, continue comme ça ça roxx, et pi Yleponia elle se la pète trop, je pense qu'elle va tous nous faire wipe et pi Mine Sombre il a trop quelquechose de bizarre, il est pas net, le vrai héros c'est procto pas de doute.

Darkou (Proctos Fan Forever Club)

PS: Toi aussi tu veux rejoindre le World Protco Fan Forever Club, compose le 3675 PROCTO (3,5kPos la minute, + coût d'un sms).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Mer 20 Aoû 2008 - 21:00

Bah heureux que ça plaise lol, comme d'hab ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eponimm
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Ven 22 Aoû 2008 - 11:01

Hé hé! Toujours aussi sympa! La suite, la suite!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   Lun 25 Aoû 2008 - 12:44

krokmâche a écrit:
Mais mais c'est mon nom la ???? Minesombre . Soul, avais oublié j'ai un copyright (hors de prix!) sur mon nom Smile fait peter les Pos je te prepare la note affraid

Roh l'autre eh... non mais est-ce que tous les belges sont des rapiats ? Non parce que là ça fait deux... What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - ALLIANCE IMPIE 3] DOUTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neovartis/DK dps impie/tank givre
» Shirokiel [DK DPS Impie]
» Eephaïstoss DK dps spé impie
» DK DPS (impie) / TANK (Givre)
» Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: