Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 16:45

Pff... épuisant tout ça...

Enjoy ^^


Dernière édition par Souleazer le Mer 10 Sep 2008 - 16:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 16:46

ALLIANCE IMPIE

QUATRIÈME PARTIE : RÉVÉLATIONS


Encore une fois, la course folle des trois compagnons se prolongea et ce n’est qu’au moment où le corps pourtant endurci du templier montrait des signes de fatigues que tous arrivèrent à destination… Mine Sombre, dans son étrange connaissance du château venait de les amener face à une lourde double porte de bois. Il se retourna et les regarda d’un air inquiet. Il devait se confesser d’un affreux secret qui lui nouait les entrailles depuis sa sortie de prison, cependant, son instinct lui imposait la prudence… surtout avec la Séraphine…
– Yleponia, Aggrologue… derrière ces portes se trouve une chose qui sans doute vous dépassera… cette histoire ne vous concerne pas outre mesure, vous pouvez choisir de quitter les lieux et de me laisser, je ne vous en porterais pas préjudice…
– Ne sois pas stupide, répondit Aggrologue. Nous avons commencés cette entreprise et nous la finirons ensemble, pas question de tourner les talons si près du but… n’est-ce pas Yleponia ?
La Séraphine hésita.
– Bien sur, finit-elle par lancer. Cependant, une chose me tracasse…
– Et laquelle ?
– J’ai l’impression que celui que l’on surnomme Mine Sombre nous cache les détails de son histoire, je sens qu’il a un lourd secret qui le pousse à nous mentir sur les raisons de son emprisonnement et sur les raisons qui le pousse à vouloir prendre la vie du seigneur des lieux…
Mine Sombre soupira longuement ; une petite voix au fond de son esprit lui préconisait la plus grande des prudences…
– Je vous le redis, fit-il comme s’il n’avait pas relevé la dernière allusion. Vous n’êtes pas obligés de me suivre dans cette salle…
– Écoute-moi sorcier, dit Aggrologue. Je te dois la vie et sur mon honneur de Templier, je te serais redevable jusqu'à ce qu’à mon tour, je sauve ton existence. Il est de mon devoir de te suivre dans cette salle.
Le sorcier sourit tristement, même si Aggrologue le suivrait jusqu’en Enfer, la Séraphine lisait dans son âme comme dans un livre ouvert. Yleponia resserra l’étreinte sur sa lance et pointa un doigt vers lui.
– Depuis que nous t’avons libérés, je ressens une puissance maléfique tout au fond de toi, même si tu essaye de la dissimuler, je peux la ressentir.
– Et alors ? répondit Mine Sombre. Même si tu m’as percé à jour, je tiens à te dire que la sorcellerie est un art impie et que je tire mon pouvoir d’une malédiction familiale. C’est normal que mon âme soit noire.
Aggrologue ne comprenait pas pourquoi la Séraphine et le sorcier se livraient pareil discussion, il se doutait cependant que derrière les battants de cette porte, un terrible secret allait lui être révélé sur l’origine de Mine Sombre.
– Je crois avoir compris sorcier, reprit Yleponia. Tu ne veux pas que nous allions avec toi dans cette salle parce que tu as peur que je découvre ta vraie identité d’être des ténèbres et que je te tue, n’est-ce pas ? Tu auras beau en être un, tu as sauvé la vie d’Aggrologue et cela prouve que tu n’es pas forcement aussi noir que la source de ton pouvoir… même si cela est contraire aux méthodes de mon Ordre, tu ne craindras rien de ma part, tant que tu ne seras pas un vampire…
Une nouvelle fois, le visage de Mine Sombre se fendit d’un faible sourire.
« Je n’ai nullement peur de mourir, la seule chose qui m’effraie est de vous décevoir… »
- Bon… qu’attendons-nous ?
Sans répondre au Templier, le sorcier fit volte-face. Devant cette porte, son cœur se serrait d’une étrange émotion… la peur… peut-être même pire… la terreur… il aurait voulu prendre ses jambes à son coup et fuir loin de tout et de tous mais depuis longtemps il avait dépassé le point de non-retour… saisissant son courage, Mine Sombre poussa les battements de la porte qui s’ouvrit d’elle même dans un grincement répugnant. Suivit de près par Aggrologue et Yleponia, il Sombre posa un pied dans la salle. Au regard du Templier, la pièce était taciturne et balayé par un vent glacé. Seules, au fond de la salle, deux étrange petites lumières écarlates semblaient le fixer d’une étrange manière.
– Quelle obscurité, souffla Aggrologue. Il n’y a personne on dirait…
Sous son casque, la Séraphine esquissa un sourire maladroit.
– Navrér de te contredire mais je ressens la présence d’un être maléfique dans ces lieux. Une très forte présence… peut-être une des plus grande que j’ai rencontré jusqu’ici…
– Cela ne me rassure guère…
A travers ses yeux perçant, le sorcier détaillait parfaitement la salle qui l’entourait, ses compagnons et lui-même. Richement décorée, il ne s’attarda cependant pas longtemps à la contempler, en effet, au bout de la salle, planté à la source des orbes écarlates, une présence malfaisante les épiait depuis leurs entré. Une voix charmeuse résonna bientôt dans toute la pièce, alertant les sens du Templier et du Séraphin.
– Je vous souhaite la bienvenu mes chers invités, mettez vous à votre aise et laissez moi me repaître de votre sang !
Au moment où la voix s’éteignit, la salle toute entière fut illuminée par les chandeliers dont les bougies s’illuminèrent en un instant d’une flamme presque irréelle. Planté au bout de la salle, les trois hommes aperçurent leur interlocuteur. C’était un homme entre deux âges, grand et somptueusement vêtu. Singulièrement beau, ses cheveux et sa peau étaient d’une pâleur impressionnante, donnant à l’ensemble une aura mystérieuse.
Aggrologue le détailla avec grand intérêt.
– Alors c’est ça un vampire ? demanda-t-il.
– Pour notre plus grand malheur…
La voix d’Mine Sombre était emprunte d’un étrange malaise. Le vampire en question s’avança d’un pas lent vers ses nouveaux invités, il eut tout le loisir de les détailler un à un…
– Un guerrier de la caste des Templier et une Séraphine, je vous vois bien mais qui est ce troisième personnage ? La vielle bique ne m’avait pas dit que vous seriez autant… qui es-tu ?
Mine Sombre passa une main dans ses cheveux puis afficha un sourire déçu.
– Je sais que cela fait bien longtemps mais m’auriez vous déjà oublié ?
Le vampire n’en crut pas ses yeux.
– Askani ? Mais par quel miracle es-tu ici ? Pourquoi es-tu sorti de ta prison ? Serais-tu décidé à suivre les traces de ton père ?
– Ne me faites pas rire, je suis ici pour une seule raison et vous le savez pertinemment !
– Alors tu es décidé à me tuer ? Tu sais pourtant que tu n’en es pas capable…
– Même si je dois avouer que la dernière fois j’ai manqué de force, la présence de ces deux guerriers fera pencher la balance en ma faveur !
Le vampire sembla fort surpris de l’entendre parler ainsi.
– La prison t’as fait perdre l’esprit, tu voudrais t’allier avec un Ange de la Lumière ? Mais c’est complètement absurde !
– Et pourtant…
– Décidément je ne comprendrais jamais… à te voir, ma pauvre Sierra doit se retourner dans sa tombe…
A entendre la dernière réplique du vampire, Mine Sombre n’y tint plus et entra dans une rage folle. Une aura maléfique, amplifiée par sa haine et sa colère se dégagea tout autour de lui.
– Votre Sierra ? cracha Mine Sombre. Espèces de monstre ! Avant d’être votre femme elle était ma mère !
La Séraphine lança un regard surpris vers le sorcier. Qu’avait-il dit ? Mine Sombre était le fils de la femme de ce vampire ? Alors cela voulait-il dire que lui-même était… un vampire ?
– Mine Sombre, souffla Yleponia. Ne me dis pas que…
Sans se retourner, l’accusé baissa les yeux.
– Yleponia, Aggrologue, voilà pourquoi je ne voulais pas que vous rentriez dans ces lieux. Oui, je suis fils de ce vampire et donc moi-même, un vampire.
Le Templier ne savait pas quoi dire, pour lui, l’origine du sorcier n’avait aucune importance, il n’en demeurait pas moins celui qui lui avait sauvé la vie quelques temps auparavant. Cependant, il se doutait que sa compagne Séraphine ne serait pas du même avis que lui.
– Si vraiment vampire tu es, avança Yleponia. Je vais devoir te tuer Mine Sombre…
– Je n’apporte que très peu d’intérêt à ma vie, si tu dois me tuer, je serais honoré de te faciliter la tache.
– Mine Sombre ! fit Aggrologue.
– Mais j’aimerais qu’avant de faire cela, tu me laisse apporter à mon père la délivrance que je souhaite tant pour lui. Il est devenu l’esclave de ses vices et maintenant, ce n’est plus qu’un monstre…
La Séraphine soupira tristement, elle s’était juré d’exterminer tous les vampires existant et elle comptait bien tenir sa parole. Même si son cœur était en proie au doute, Mine Sombre faisait parti de la race des Vampire et l’un des siens lui avait pris sa raison de vivre, Sarah… c’était d’ailleurs pour cela qu’elle était devenu un Ange de la Lumière.
– Même si cela me répugne, je te tuerais de mes propres mains après t’avoir laissé combattre ton père…
– Merci.
En entendant la discussion que se livrait son fils et ses compagnons, le vampire ne put s’empêcher d’éclater de rire.
– Vraiment mon fils… tu demeure la stupidité incarné ! Mais je veux bien être charitable et te le redire une dernière fois, joins toi à moi et ensemble, purifions le monde entier par le chaos ! Instaurons l’utopie ! Nous régnerons ainsi comme père et fils !
– Père ! Vous êtes devenu complètement fou ! Je suis ici pour vous tuer et sur le nom de ma mère Sierra, c’est ce que je ferais aujourd’hui même !
Au moment où il prononça le nom de sa mère, Mine Sombre s’élança comme un fou sur le vampire. Il prononça une syllabe de pouvoir puis comme par enchantement, une somptueuse rapière apparue dans sa main droite et il ne tarda pas à l’abattre sur son père. Esquissant un sourire, le vampire dégaina à son tour son épée puis para sans difficulté le coup de son fils. Alors, les deux vampires se lancèrent dans une danse d’estoques et de parades à une allure vertigineuse.


Dernière édition par Souleazer le Mer 10 Sep 2008 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 16:47

A l’écart de la scène, le Templier resserra l’étreinte qu’il portait sur son arme puis mis un pas en avant. Sa compagne s’en aperçut et attrapa son bras pour l’empêcher d’aller plus loin.
– Que fais-tu Yleponia ?
– Cette histoire ne concerne que Mine Sombre et son père, nous n’avons pas à intervenir.
– Ne dis pas n’importe quoi ! Tu ne veux pas l’aider parce qu’il est un vampire !
Devant le regard du Templier, Yleponia se mit à douter d’elle… son jugement était-il obscurcit à ce point ?
– Le fait qu’il soit un vampire est si important pour toi ? Ton devoir est avant tout d’être juste et tu sais parfaitement que Mine Sombre possède un bon fond, même si c’est une créature des Ténèbres !
– Tu ne sais rien Templier ! Tu ne sais pas pourquoi je suis devenue ce que je suis ! Les vampires sont des monstres et la seule chose qu’ils méritent est la mort !
Sous son casque d’acier, les yeux du Séraphin se mirent à briller. Le Templier, même s’il ne possédait pas les pouvoirs de détruire tout ce qui bougeait dans ses alentours, fut cependant en mesure de comprendre la détresse de la Séraphine.
– Tu accusais Mine Sombre de nous cacher les détails de son histoire, maintenant, c’est à moi de te demander ce que tu me cache depuis le début, qu’est-ce qui te motive tant à haïr les vampires ?
– Parce que je suis une Séraphine !
– Ne me mens pas ! Tout cela cache autre chose !
Aggrologue pointait un doigt accusateur vers Yleponia, il comptait bien connaître la vérité sur son histoire, même s’il devait l’extirper de force.
– Tu veux connaître la vérité ? Et bien soit… tu vas la connaître…
Sous les yeux surpris du Templier, Yleponia posa ses mains sur les bords de son casque puis l’enleva d’un mouvement vif. En un instant, un visage de souffrance et de torture apparut dans toute son horreur. Les traits de la Séraphine n’avaient plus rien d’humain, lisse et sans nuance, sa peau avait apparemment été brûlée, ainsi que ses lèvres qui, ayant disparues, ne recouvraient plus sa mâchoire presque édenté. Mais l’atrocité ne s’arrêtait pas là car Aggrologue s’aperçut qu’en plus des brûlures, on lui avait limées en pointes les quelques dents qui lui restait, tranché le nez et déchiqueté les oreilles. Eparpillés sur son crane, quelques touffes de cheveux brune lui donnait un air plus ridicule que tout autre chose mais la vérité l’ayant frappé de plein fouet, Aggrologue n’eu guère le cœur à rire. A vrai dire, il n’avait plus le cœur à faire quoique ce soit. Sans son terrifiant masque, Yleponia n’était plus l’impétueuse Séraphine qui faisait frissonner d’effroi Aggrologue au début de leur quête, sans son terrible couvre-chef, Yleponia n’était qu’un monstre de foire…
– Mon dieu Yleponia… je ne savais pas…
– Dans mon monde, la présence presque incalculable des Apostats devint une chose catastrophique, un fléau bien pire que la peste. Devant leur nombre sans cesse croissant et la bestialité de leur affrontement, la Guilde des Chasseurs ne fut plus en mesure de les juguler. C’est ainsi que les Servants des Piliers de Nosgoth, pour tenter de préserver la civilisation humaine de ces barbares, décidèrent de nous envoyer en guerre, une vendetta qui visa à exterminer tout ces monstres. Nous entrâmes alors en guerre et lors des affrontements, je me suis retrouvé isolée.
Dans une caricature de sourire, Yleponia laissa échapper un rire amer.
- Les Apostats ne font que très rarement des prisonniers mais comme tu peux t’en rendre compte, lorsqu’ils en font, ces chiens ne se permettent aucune retenue.
Aggrologue ne savait pas quoi dire, il avait devant lui un être brisé dont la seule raison de vivre était de tuer tous ceux qui croisait son passage.
– Mais à vrai dire, je n’ai que faire de mon visage… la vérité est que… l’un de ces monstre m’a pris ma raison d’être… ma Sarah…
Les larmes vinrent couler des yeux de la Séraphine, comme mise à nue, elle ne parvenait plus à se contrôler. Le Templier y voyait déjà plus clair, mais même s’il comprenait parfaitement ses réactions, un tel comportement n’avait pas lieu d’être pour un vampire tel que Mine Sombre. D’ailleurs, ce dernier était loin d’être semblable aux monstres qu’elle avait combattu lors de cette fameuse Vendetta.
– Je sais ce que tu ressens Yleponia…
– Non, bafouilla-t-elle entre deux sanglots. Tu ne sais rien…
Le Templier lança un regard en coin vers les deux vampires, apparemment, même si Mine Sombre se débrouillait bien, son père semblait multiplier les assauts d’une façon inquiétante et sans une intervention rapide, il risquerait peut-être de perdre.
– Je me mens depuis trop longtemps, reprit Yleponia… elle aurait put être sauvée…
– De qui parles-tu ?
Elle baissa la tête vers le sol.
– Sarah… ma petite sœur… elle était convoitée par un riche marchant qui venait de Wielendorf du nom de Nécron.
Yleponia marqua une pause, depuis trop longtemps elle devait se confesser et devant le Templier, elle ne put s’empêcher d’hésiter. Mais ne voulait-il pas connaître la vérité ?
– Ce qui s’est passé… même si Nécron avait pour lui une vie confortable et bercée par l’argent, quelque chose n’allait pas avec lui. Nos parents morts, sans famille, j’étais sa tutrice légale et je me suis opposée à une telle union. Mais Sarah n’était pas de cet avis, une violente dispute éclata et elle s’enfuit de la maison… je ne devais jamais la revoir… humaine…
Le Templier frissonna.
– J’étais folle, désespérée… le temps passa, et puis un soir, un terrible soir d’hiver ou la température était si froide…
Aggrologue comprit que pour elle, la suite du récit commençait à devenir difficile. Il ne voulait surtout pas la brusquer et même si le temps pressait, il n’eut pas l’indélicatesse de la couper.
– J’avais abandonnée tout espoir de la revoir, alors que je n’avais plus de nouvelles d’elle, je reçue une lettre de Sarah qui me donnait rendez-vous dans un lieu isolé de tout, en pleine nuit. Je n’étais pas encore un Ange de la Lumière, je ne me suis pas méfier… je suis donc allée au rendez-vous et je les ai vu, Sarah et Nécron, tous deux enlacés, s’embrassant outrageusement devant moi. Mon sang ne fit qu’un tour, en pauvre bougresse que je suis, je me suis empressée de les déranger pour demander une quelconque explication.
– Ecoute Yleponia…
Mais sans tenir compte des paroles du Templier, la Séraphine continua son récit.
– Nécron ne trouva à faire que rire et ma Sarah… ma pauvre Sarah n’avait plus rien d’humaine à ce moment là. D’une pâleur effroyable, son visage n’exprimait plus qu’une soif avide de désir, une révoltante envie de luxure… elle me lança alors un sourire qui dévoila deux immondes crocs… je ne compris alors qu’à la fin ce qu’était en réalité Nécron… et ce qu’il avait bien put lui faire…
– Nécron était un vampire et il avait convertit Sarah à sa cause… n’est-ce pas ?
– Oui… ivre de rage en comprenant que jamais plus elle ne pourrait être ma sœur, je me suis enfuie dans la nuit, versant toutes les larmes de mon corps, jusqu’à chez moi. Une fois là-bas, je me suis emparé de l’arme de mon père puis je suis revenu dans le bosquet où j’avais laissé les vampires auparavant.
Yleponia relava la tête et toisa son compagnon d’un air sombre.
– Malheureusement, ce chien de Nécron s’était enfui, emportant au loin ma douce Sarah… je ne les ai jamais revus.
– Je commence à y voir plus clair, tes raisons et tes choix… pourquoi tu es devenu Séraphine… pourquoi tu en veux tellement aux vampires et sincèrement, je te comprends. Mais laisse moi te dire une chose, ne pas venir en aide à Mine Sombre ou même le tuer de tes propres mains ne te ramènera jamais ta sœur, je te demande encore une fois de m’aider Yleponia, je ne veux pas que tu ailles à regretter ton inactivité…
Elle baissa les yeux de coté pour fuir le regard inquisiteur de son compagnon. Tout au fond d’elle-même, elle savait que le Templier avait raison mais cependant, elle ne put se résoudre à esquisser le moindre geste.
– Avec ou sans ton aide, fit le Templier en serrant la garde de son épée. Je viendrais en aide à Mine Sombre…
Se détournant, Aggrologue s’élança à l’aide du sorcier. Ce dernier, à bout de souffle, semblait contenir avec de plus en plus de difficulté les assauts incessants de son père. Mais le Templier ne permettrait jamais au seigneur vampire de l’emporter sur celui qui lui avait sauvé la vie. Encore un peu de patience et il serait en mesure de prêter main forte à Mine Sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 16:47

A l’écart de la scène, et même semblait-il, à l’écart du monde, Yleponia regardait d’un air fantomatique son casque. Le terrifiant heaume des Séraphines, orné d’une plume faite des scalpes de tous les vampires qui avait osés croiser son chemin. Jadis si sur d’elle, elle n’en demeurait pas moins aujourd’hui complètement perdue.
– Sarah, murmura-t-il. Où que tu sois… aide moi à trouver mes réponses et éclaire mon chemin…
Une larme vint s’écraser sur la visière du casque, elle avait posée ses questions au néant et le néant restait muet, personne ne répondrait aux questions qu’elle se posait… personne… à par elle-même…

Encore quelque mètres et Aggrologue serait à porter des deux vampires.
– Patience Mine Sombre…
Tout à coups et devant le Templier, le plancher se mit à briller d’une inquiétante lumière rouge. En ligne de sang et à la vitesse de l’éclair, un pentacle coruscant fit son apparition, éblouissant toute la salle de sa sinistre lumière. Lui barrant ainsi la route, Aggrologue se mit à reculer face à l’étrange phénomène.
– Mais qu’est-ce que ? se demanda Aggrologue, mortifié.
Toujours occupé à se morfondre, Yleponia délaissa un instant l’attention qu’elle portait à son casque pour lancer un regard inquiet vers Aggrologue. Elle eut bien tôt fait de reconnaître la signification de l’étrange apparition du signe maudit.
– Mauvais signe… c’est une porte inter-dimensionnelle, bien différente de celle que Aggrologue et moi avons empruntés pour venir dans ce monde… Dieu seul sait ce qui va la traverser…
Mais il était encore trop tôt pour intervenir, elle n’avait pas trouver les réponses qu’elle cherchait…
– Mon Dieu, que dois-je faire… si j’interviens en faveur d’un vampire, je trahirais toutes mes convictions… tous mes frères… tous mes pères… Seigneur Malek… Seigneur Raziel… Sarah… que dois-je faire ?
Le pentacle brilla de plus en plus pour se perdre enfin dans un pur rouge sang, les détails et les motifs s’étaient effacé, ne restait désormais qu’une marre sanguinolente d’ou émergerait bientôt, pour le plus grand malheur du Templier, un sinistre présage…
Le casque de la Séraphine tomba à terre, elle était de plus en plus désemparée. Si jamais elle persistait dans l’inactivité, une créature des plus inquiétante émergerait sûrement de la porte et massacrerai sans difficulté Aggrologue. Mais si elle venait en aide au Templier, ce dernier viendrait en aide au vampire et ainsi, elle se retrouverait en totale opposition avec ses principes… la situation semblait empirer de seconde en seconde…
Et puis, une étrange sensation s’empara d’elle. Elle sortie de ses réflexions puis releva la tête. Elle se rendit compte que quelque chose tentait de rentrer en contact avec lui, quelque chose de lointain… issue des méandres de son passé. Après quelques instants, une vague de chaleur apaisante sortie de nulle part se posa sur son visage, la Séraphine entendit alors de ses propres oreille la voix la plus douce qui fut toujours à son cœur… une voix qui semblait rejaillir d’outre-tombe.
– Yleponia… murmura la voix. Yleponia… ma Séraphine…
L’interpellée leva les yeux vers le plafond puis aperçut une mince silhouette formée de brouillard avancer vers lui.
– Un spectre ?
L’instinct prit en un instant le dessus sur ses doutes et à voir cette apparition s’approcher de plus en plus vers elle, Yleponia se ressaisit puis s’apprêta à déployer la source de son pouvoir à son paroxysme pour faire face à son nouvel adversaire.
– Garde tes distances où je serais forcée de te renvoyer en Enfer ! Esprit !
Mais la forme continua d’avancer. Il n’en fallut pas plus pour la Séraphine et cette dernière s’apprêtait à frapper lorsque l’apparition parla de nouveaux.
– Yleponia… le Temps… la Mort… ont-ils fait que tu m’oublie ?
Cette fois-ci, la Séraphine reconnut la voix… mais n’en croyant pas ses oreilles, elle en laissa tomber son arme.
– Sarah ! hurla Yleponia. Par quel miracle…
– Yleponia… reprit la voix. Tu m’as appelée… me voici…
Plus de doute possible, rejaillissant depuis les ténèbres, le seul amour déchu que la Séraphine n’est jamais aimé revenait vers lui.
– Mais Sarah… tu es morte…
– Tu te trompes… ma Séraphine… je suis… immortelle… je vivrais… à jamais… dans ton cœur… dans ton âme…
Yleponia ne comprenait plus rien, est-ce que tout cela n’était qu’illusion ?
– Yleponia… je n’ai que… très peu de temps… cependant… aux questions… que tu te poses… je peux t’aider… à trouver les réponses… que tu cherches…
La voix angélique, au combien troublante pour la Séraphine sembla diminuer de force pour s’évanouir tout à coups. La Séraphine écarquilla les yeux puis, de dépit, lança ses appels à travers le vide ambiant.
– Sarah attends ! Ne pars pas !
Pour la Séraphin, le Temps venait d’arrêter le cours de son sablier et stopper ainsi les événements pour ne plus que se consacrer à une chose… ce qui subsistait de l’amour entre une Séraphine et un revenant.
– Yleponia… reprit la voix après quelques instants. Les réponses… se trouvent au fond de toi… n’ai pas peur d’agir… ai confiance en toi…
– Mais… Sarah !
– Ainsi faites… je fais partie des Ténèbres… mais suis-je donc mauvaise à tes yeux… est-ce que je ne mérite plus… ton amour…
– Ne dis pas de bêtises ! A jamais je t’aimerais ! Tu es ma sœur, même si tu es d’entres les morts ! Sarah !
– Alors si tu as comprit… je n’ai plus rien à faire ici…
– Que veux-tu dire ?
La forme allait s’évanouir lorsqu’au dernière appel du Séraphin, elle sembla retrouver un peu de matière.
– Laisse une chance à ceux qui le mérite… qu’il soit céleste d’en haut… ou vampire d’en bas…
– Mais que me demandes-tu là Sarah ? Sarah !
Mais cette fois-ci, plus rien ne lui répondit.
– Sarah…
Ses dernières paroles résonnaient dans sa tête comme autant d’échos. Avait-elle été l’objet d’une quelconque sorcellerie ? Yleponia n’en savait rien mais cependant, il ne lui en fallut pas plus pour lui redonner ses moyens…
– Merci Sarah… excuse moi pour tout le mal que je t’ai fait… je te promets que, un jour, nous serons de nouveaux réunis…
La Séraphine se baissa pour ramasser son casque, ce dernier ne tarda pas à recouvrir son visage torturé puis avec le seul nom de Dieu au bout des lèvres, Yleponia se saisit de sa lance.
– Je sais ce qu’il me reste à faire…
La porte du pentacle bouillonnait d’un liquide rouge, était-ce du sang ? De la lave en fusion ? Aggrologue n’aurait put le dire mais une chose était sur, la silhouette floue qui commençait à émerger des flots n’augurait rien de bon.
L’ombre écarlate s’élevait lentement de son abysse de feu et de sang et tentait à se matérialiser en une forme de monstre, le Templier, quand à lui, était incapable d’esquisser le moindre geste. Il jeta tout de même un regard en biais, derrière la marre rouge puis aperçu Mine Sombre et son père.
Ce dernier semblait bien plus à l’aise que le premier à l’art de combattre par l’épée, il le repoussait constamment en arrière, multipliant les feintes et les assauts. Malgré ses talents, Mine Sombre ne put endiguer l’avalanche de coups porté à une vitesse prodigieuse et se retrouva vite acculé contre un mur.
Le regard tendu de nervosité, le sorcier baissa sa garde en voyant son père reculer d’un pas.
– Il est temps mon fils, lança-t-il. Il est temps d’éliminer ce coté humain qui te rend si faible et de me rejoindre, la où la nuit nous rend plus fort !
Devant cette ultime invitation, Mine Sombre sourit d’une façon désabusé.
– La où la nuit nous rend plus fort ? Ne me faites pas rire père, sur mon âme, à jamais partagée entre la lumière que ma légué ma mère et votre héritage d’obscurité, je peux vous jurer que jamais je ne deviendrais pareil à vous, un esclave de ses démons !
– C’est de l’entêtement mon fils ! Les humains ne sont qu’un misérable tas de vermisseaux qui ne méritent même pas notre attention, ils n’existent que pour nous servir et les choses devront être ainsi jusqu’à la fin des temps !
– Est-ce dont tout cela que vous pensez des humains ? Est-ce que ma mère ne représentait que peu de chose pour vous ?
Le regard du père fulmina, il resserra la pression sur son arme puis pointa un doigt vers son fils.
– Même si cela ne me fait guère plaisir, je vais devoir t’éliminer ! Puisse ta mère ne jamais me le reprocher !
La lame du vampire plongea en direction du sorcier et ce dernier, rendu ivre de rage par les dernières paroles que venait de proférer son père, ne chercha pas à se défendre mais choisit plutôt de lui répondre clairement.
– Son âme vous en veut déjà assez pour ce vous lui avez fait subir !
– Quoi ?
La lame s’arrêta net à quelques centimètres de la gorge de Mine Sombre. Le vampire, surpris par les dires de son fils, fit tomber son épée au sol puis l’attrapa de ses mains jointes par le col pour le soulever du sol.
– Quelles étaient ces paroles mon fils ? J’ai peur de n’avoir pas compris !
– Et pourtant…
– Aurais-tu oublié ce que les humains ont fait à ta mère pour que tu profères de telles paroles ?
– Croyez-vous vraiment que j’en suis capable ? Non !
– Alors je te le répète, pourquoi ces paroles ? Ce n’est sûrement pas moi qui est fait brûler vive ta mère sur le bûcher pour de fausse raisons de sorcellerie ! Pourquoi Sierra m’en voudrait ?
Le sorcier posa ses mains sur la prise qu’exerçait son père puis le força à faire lâcher prise en exerçant à son tour une pression sur ses mains. Le vampire se dégagea puis recula de plusieurs pas.
– Pourquoi ma mère vous en voudrait-elle ? Regardez-vous… regardez ce qui est devenu de l’homme qu’elle aimait tant jadis… comment ne pourrait-elle pas vous en vouloir ?
– C’est assez ! Tu as choisi ton camp et tu n’es plus mon fils ! Je te renie et j’exige que tu meures aujourd’hui même !
Transformé en une véritable bête sauvage, le vampire n’avait plus rien de l’être qu’il était il y à peine quelques minutes. Mine Sombre, pour son plus grand malheur, le vit ramasser son épée, et, en un geste éclair, il se rua sur lui.
La lame s’abattit à la verticale mais le sorcier anticipa le mouvement puis leva son épée. Croyant avoir déjoué une attaque grossière bien que foudroyante, Mine Sombre vit l’arme de son père s’arrêter, avant même qu’elle ne rentre en contacte avec la sienne. Il lança un regard surpris à son père, ce dernier esquissa un sourire malsain, puis, d’un mouvement puisant, il faucha son fils d’un coup de pied qui ne tarda pas à se retrouver au sol. Le temps que le sorcier reprenne ses esprits, le vampire le dominait de toute son ampleur et se préparait à faire plonger son arme sur lui.
– Je n’ai pas de pitié pour les faibles de ton genre, surtout quand il gaspille leur potentiel avec les humains…
– Mieux vaut cela que devenir pareil monstre !
– Et maintenant… jeune impertinent, souffla le vampire d’un air serin. Tu vas mourir…

Aggrologue revint porter tout son attention à la masse de sang qui continuait à prendre forme devant lui. Elle mesurait maintenant autant que le Briseur de Rêves et sa silhouette devenait de plus en plus précise.
– Je sens que je vais passer un mauvais moment si je ne me décide pas à faire quelque chose…
La forme, déjà fort impressionnante par sa taille, se vit en plus affubler de bras colossaux qui portait la plus terrifiante des haches, de deux puissantes jambes et d’une tête vaguement humaine. La matière visqueuse de sang sembla enfin sécher et prendre consistance en une sorte de peau.
– Et voilà la touche finale, souffla Aggrologue.
La bête, issu du pentacle de sang, celle qui n’était avant qu’un flot imperceptible de fluide vermillon et de lave venait de se changer en un redoutable monstre. Le Templier mit un pas en arrière alors que le monstre se mit à avancer. Aggrologue lança un regard vers son compagnon sorcier, mais apparemment, il se trouvait en aussi mauvaise posture que lui.

D’un mouvement vif, le vampire abattit son arme sur Mine Sombre.
– Voilà la seule fin que tu méritais !
Le sorcier vit la mort arrivé à une vitesse époustouflante…
– Non !
Mine Sombre se saisit de son arme puis para le coup qui tentait de le faire disparaître. Son père esquissa un sourire puis fit pleuvoir une nuée de coup sur le sorcier déchu. Ce dernier avait toutes les peines du monde pour retarder la froide morsure de l’épée que tenais son père. Mais finalement, d’un revers, le vampire déposséda son fils de son arme qui alla se figer dans le sol, à quelque pas de lui.
– Tout cela ne menait à rien, tu ne faisais que retarder l’inévitable…
Le Templier fut parcouru d’un désagréable frémissement qui se propagea rapidement depuis son échine jusque dans le reste de son corps. Devant l’avancé du monstre, Aggrologue continua de reculer tant bien que mal. Il lança de nouveau un regard au sorcier et s’aperçut, pour son plus grand désarroi, que son père avait finalement pris le dessus.
– Ce n’est pas vrai…
Aggrologue aurait put continuer à reculer éternellement mais malheureusement, il trébucha sur un des plis du tapis qui recouvrait le sol puis tomba comme une masse. Le monstre se fendit d’un sourire puis leva son énorme hache en direction du Templier.
- Idiot, lança le démon dans un horrible gargouillis. Tu n’es rien ou si peu de chose… que croyais-tu pouvoir faire contre un Gangre’garde… le plus formidable des bourreaux !
– Cela ne peut finir ainsi… que puis-je faire… Dieu…
Devant les prières inutiles du Templier, la bête éclata d’un rire malsain. Aggrologue, quand à lui, se mit à attendre la Mort en maudissant son impuissance et versant une unique larme sur sa propre destiné. Mais dans sa tête, une voix qu’il n’espérait plus entendre raisonna tout d’un coup.
– Je crois bien qu’Mine Sombre a besoin d’aide Templier… Boucliers !
Aggrologue tourna la tête et vit accourir, tout reluisant d’or, la Séraphine.
– Je me charge du démon Aggrologue, occupe toi du sorcier et de son père !
– Bien !
En effectuant une roulade sur le coté, Aggrologue esquiva le coup meurtrier du monstre puis se leva et courut en direction du sorcier.
Ce dernier commençait à peine à se tourner pour intercepter le Templier que la voix de la Séraphine s’éleva pour attirer son attention.
– Halte-là démon ! Ne te permet pas de baisser ainsi ta garde ! Surtout quand ton ennemi à pour nom Yleponia !
De nouveau, le monstre se fendit d’un sourire puis décida de changer de proie, mais pour un temps seulement car l’autre, même s’il s’était enfui ne perdrait rien pour attendre. Il accueillit donc avec joie l’arrivé de ce nouveau guerrier, tout reluisant d’or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 18:16

ouééééééé du sang ! des squelettes et des morceaux !!! Razz

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkoustiv
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1126
Age : 36
Localisation : Ben ici
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 19:21

Mdr, Yleponia, il y a une option d'interface "ne pas afficher le casque" que tu as l'habitude de cocher... Je pense qu'il va falloir l'enlever et remettre le casque, tu fais peur au petits orphelins de Shattrah ....

Finalement dans l'histoire, le beau gosse, c'est moi What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creps
Seigneur
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : nimes
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 20:12

Souleazer a écrit:


– Écoute-moi sorcier, dit Aggrologue. Je te dois la vie et sur mon honneur de Templier


sa y est on a la preuve !! darkou est un palanain caché !!! au bucheeeeeeeer !!! affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dytrol
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1390
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Mer 10 Sep 2008 - 22:01

Excellent encore une fois...

_________________
Sur l'Armurerie: Dytrol-Darbok-Dekay-Autolycos-Stration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wdbc.free.fr/
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Jeu 11 Sep 2008 - 16:29

Darkoustiv a écrit:
Mdr, Yleponia, il y a une option d'interface "ne pas afficher le casque" que tu as l'habitude de cocher... Je pense qu'il va falloir l'enlever et remettre le casque, tu fais peur au petits orphelins de Shattrah ....

Rooo... ça c'est vilain... pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   Jeu 11 Sep 2008 - 17:12

Encore du bon boulot ça Soul!

GG cheers

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - ALLIANCE IMPIE 4] REVELATIONS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neovartis/DK dps impie/tank givre
» Shirokiel [DK DPS Impie]
» Eephaïstoss DK dps spé impie
» DK DPS (impie) / TANK (Givre)
» Assassin's Creed : Revelations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: