Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Mer 1 Oct 2008 - 17:21

SIMILIS ET SIMILITUDES

SIXIEME PARTIE : L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ



Ananxig - Thobrak - Nalicia - Anarstrasz


Une main sur son ventre et l’autre le long du corps, Anarstrasz marchait tant bien que mal, la mine déconfite. Se forçant à regarder droit devant sans baisser les yeux pour voir les dépouilles de ses orcs, elle sentait les larmes couler d’elles-mêmes alors qu’elle progressait. Elle leur avait promis la liberté et leur avait offert une mort atroce. Comment pourrait-elle jamais se regarder dans le reflet de l’eau désormais sans s’arracher les cheveux et cracher de mépris ? Ce n’est qu’à l’orée de la clairière qu’elle éclata en sanglot alors que, contre toute attente, elle sentit une main lui frôler la cheville. S’arrêtant, Anarstrasz baissa les yeux sur ce qu’elle pensait voir comme la manifestation de son propre chagrin mais vit le regard d’une gangr’orc l’implorer de la plus pitoyable des façons. Hoquetant de surprise, la trolle tomba à genoux et voyant qu’au moins une personne avait survécu au massacre, elle prit les mains de la mourrant entre ses gants et les serra avec compassion.
- Comme je suis heureuse, souffla-t-elle. Quelqu’un a survécu…
- Il est trop tard pour moi, répondit la gangr’orque dans un affreux gargouillis mélangé de souffrances et de peines. Il n’y a plus rien à faire pour moi…
- Non ! Il faut que je vous sauve !
- Mais tu l’a déjà fait… tu nous arraché à la Légion Ardente et même si tu as pu nous offrir la vie meilleur que tu nous promettais, le fait d’être mort libre, fait de moi, fait de nous… des orcs honorés…
Anarstrasz ne pu retenir ses larmes et pleura abondamment sur le corps agonisant de celle qui fut une redoutable combattante de la Légion Ardente mais que son arrogance avait conduit au plus tragique des destins : mourir de la main d’une créature sans nom, sans âme…
- Donne moi ton nom guerrière orque libre, j’abandonne le titre d’Anarstrasz à compter de ce jour funeste, donne moi ton nom et je le porterais avec honneur, comme signe de pénitence et de deuil jusqu’à la fin de mon existence !
Dans un sourire apaisée, la gangr’orque chuchota un mot puis ferma ses yeux. Apaisée et apparemment heureuse, la vie venait de la quitter dans un dernier soubresaut. Désormais nouvellement nommée, la trolle pris la tête de la gang’orque entre ses mains tremblantes et déposa un baiser chargé de promesses sur son front puis se releva, le regard triste mais pourtant serein, l’âme empli d’une infaillible résolution sur cette nouvelle existence qui commençait à l’instant où elle abandonnait le titre pompeux d’Anarstrasz, la Tueuse de Dragons.

Au même moment, au fond de la cabane désormais vide, Nalicia ne se sentait plus la force de bouger ; ne serait-ce qu’un seul doigt. Elle n’en pouvait plus de se torturer intérieurement pour tout ce carnage. Depuis l’instant où son pied foulait le plancher de cette cabane miteuse, Gotmog, l’une des faces cachées de son être tentait de la rassurer et de lui remonter le moral. Mais plus à l’aise pour le combat et la destruction, le redoutable guerrier orc ne parvenait pas à la faire réagir.
– Pourquoi lui Gotmog ? demanda Nalicia en murmurant dans son esprit. Pourquoi faut-il que ce soit ce monstre qui soit apparu et pas toi, ou encore Hawaxe. Et pourquoi demeure-t-il muet à mes appels depuis tout à l’heure ? Je sais qu’il existe alors il ne devrait pas se moquer de moi de la sorte…
– Et pourquoi ne le ferait-il pas ? Nous sommes trois âmes à te respecter et à t’accepter comme un leader Nalicia. Nous sommes tous d’accord pour dire que la conduite de ce monstre est inqualifiable. Mais regarde la réalité en face, il se contrefiche de savoir que c’est toi qui possède le pouvoir sur ce corps. Tu vas devoir te faire une raison, nous sommes désormais cinq âmes à se partager ton corps… trois d’entre elles te voit comme une sœur et amie, et si tu veux mon conseil, celui d’un frère et ami, ne te souci pas de ce vilain petit canard…
Que Gotmog puisse se mettre à parler ainsi tenait de l’exploit, lui qui ne se souciait guère d’autre chose que de sa petite personne, il s’inquiétait de la santé mentale d’une femme qu’il côtoyait depuis plusieurs années. Et depuis cette presque éternité qu’ils faisaient route ensemble, Nalicia ne pu se remémorer la dernière fois qu’il s’était montré si condescendant.
– Tu ne me diras pas combien vous êtes en tout ? D’où vous venez et quel est votre but… n’est-ce pas ? Même après un aussi cruel épisode, tu refuseras toujours de me dire la vérité ?
– Nous en avons parlés des centaines de fois Nalicia et tu en as parlé autant de fois avec les autres. Tu as toutes ces réponses en toi, toutes ces réponses sont des portes et…
– J’en possède les clés et vous ne pouvez me montrer que le chemin qui mène à ces portes, je sais, tu me la raconté tant de fois…
– Alors cesse de t’entêter petite. La vérité sur nous te fera perdre la raison si jamais tu l’apprends avant que tu ne puisses le découvrir toi-même. Tout ce que je peux te dire c’est que malheureusement, il est fort possible que tu es à revivre ce genre de choses d’ici quelques temps et si d’ici là tu ne t’es pas renforcé mentalement, il risque de t’arriver quelques bricoles.
– Je me doute.
Fermant les yeux, Nalicia fit le vide dans sa tête et occulta la présence de Gotmog pour se plonger dans ce qui ressemblait le plus à de la solitude. Mais au bout de quelques minutes, elle se sentit si fatigué qu’elle ne pu s’empêcher d’exprimer une envie qui lui trottait dans le cœur depuis un bon moment déjà.
- Dis moi Gotmog…
- Que se passe-t-il ?
Elle hésita à continuer car n’aimait guère quémander de la sorte. Mais ayant le control du corps, Nalicia aurait pu l’obliger à se soumettre à sa volonté mais elle mettait un point d’honneur à garder un sentiment de bonne entente entre elle et ses similis. Et puis si Gotmog avait souligné le fait que le dernier venu de la journée se contrefichait de son autorité, il en allait de même pour lui…
- Je ne vois pas pourquoi je te refuserais une telle requête Nalicia…
Gotmog se manifesta une fois de plus et Nalicia sourcilla, soudainement pris d’un terrible pressentiment. Il l’avait devancé dans ses propos, serait-ce alors possible que…
- Je n’ai pas percé le secret de ta conscience Nalicia et je n’ai donc pas pu lire tes pensées… si cela est bien la cause du malaise dont tu viens d’être victime…
- Je vois que tu me connais bien, répondit-elle en soupirant.
- Et c’est pour ça que je veux bien te céder la place et te laisser te reposer un temps.
- Tu as deviné ?
- Oui, même si je ne suis pas spécialement enclin à cela… car je te rappel qu’en dehors des combats où toute autre situations qui pourrait requérir notre aide, c’est toi et toi seule qui te doit de diriger ce corps.
- Je sais mais…
- Tais-toi, interrompit-il d’une voix presque paternelle. En situation exceptionnelle je veux bien agir de façon exceptionnelle.
- Merci beaucoup ami.
Soulagée et n’y tenant plus, Nalicia ferma les yeux et se plongea dans un océan de quiétude. Rongée par la fatigue et les remords, elle sentait son mal s’alléger à mesure que la transformation s’opérait. Alternant entre sa conscience alourdie par ses actes passés et celle limpide de Gotmog, le corps subit une altération au niveau de la taille et de la corpulence. Grignoté lentement, le corps de la réprouvée disparue lentement dans un cocon d’énergie pure pour être alors remplacée par un guerrier orc aux muscles saillants, au regard dur et à la peau d’un vert profond et obscur. La métamorphose n’aurait pas été complète sans la lourde armure sur le corps, la terrifiante hache qui pendait à la hanche et bien sur, l’inébranlable bouclier sur le dos.
- Voilà qui est bien…
Gotmog venait d’apparaître et d’un pas lent et mesuré, il avança vers le pas de la porte de la cabane et fut surpris de voir un portail de mage s’ouvrir ; Ananxig et Thobrak, après avoir déposé Kyoto à Undercity revenait chercher Nalicia. Gotmog n’aimait pas cela, si ces deux l’apercevait, il le bombarderait de question et cela pourrait compromettre le secret de Nalicia. Passant une main dans ses cheveux, il réfléchit à la vitesse de l’éclair.
- Si ces imbéciles me voient ils vont sûrement se poser des questions. Je ne suis pas très à l’aise quand il s’agit de parler, mieux vaut resté cacher et à l’abri…

Ananxig, un genoux à terre inspectait le corps d’un gangr’orc et alors que Thobrak faisait de même, il lui murmura à voix un avertissement.
- Il y a quelqu’un dans la cabane Ananxig et je ne pense pas que ce soit Nalicia…
- Je sais, c’est une créature de grande taille qui nous épit depuis notre arrivée. Peut-être un gangr’orc qui a survécut mais nous n’avons pas le temps à lui consacrer donc, pas la peine de s’en soucier, Sando nous a donné une autre mission, il nous faut nous dépêcher…
- Tu as raison, en route ami troll.
Ils se relevèrent alors puis s’en allèrent d’un pas agile et rapide dans la direction qu’avait pris Anarstrasz pour quitter la clairière.

Gotmog écarquilla les yeux en voyant disparaître les deux Conclavistes à travers les arbres pour disparaître de la clairière. Mais n’y prêtant pas attention un seul instant de plus, il sortit de la cabane d’un pas légers et soupira en sentant la caresse du vent contre son visage. Depuis trop longtemps qu’il dormait dans l’esprit de Nalicia, il lui arrivait d’oublier les sensations primaires comme respirer, boire ou manger… surtout manger. Passant une main contre son estomac, il se rendit compte qu’il mourrait de faim… il voulait manger de la bonne chaire, des côtes de porc séchées, des pinces de crabes farcis ou encore des tourtes d'araignées fondantes, il voulait sentir ses dents s’enfoncer dans de la viande juteuse, cuite à point… et pas quelques restes de cadavres dévoré à la va-vite à même le sol comme ne le faisait que trop souvent Nalicia ou Hawaxe. Rien qu’à cette pensée, Gotmog frissonna de dégoût…
- Et après cela on entend dire des orcs qu’ils sont sauvages… quelle plaisanterie…
Chassant son envie de nourriture de son esprit affamé, Gotmog s’éloigna de la cabane puis s’enfonça un peu plus dans la clairière. Il devait rentrer vers le Cœur de Pierre et n’avait que trop perdu de temps. Au début, il ne prêta que très peu d’attention aux cadavres de gangr’orcs qui jonchaient le sol et puis à mesure qu’il se rapprochait de l’orée de la foret, il sentit quelque chose le picoter, tout au fond de son corps. Il se mit à avoir des pensées bizarres qui le troublèrent, des souvenirs de Draenor, combien elle fut belle avant la mise à sac de la Légion Ardente… et puis des souvenirs de lui-même, succombant à cette indicible rage démoniaque qui devait faire de lui une machine à tuer. Et puis il comprit la signification de ces images, pourquoi son cœur d’orc lui avait soufflé… sans Thrall et la Horde, Gotmog savait qu’il serait redevenu ainsi, sauvage, meurtrier et sans honneur… fermant les yeux devant les cadavres de ceux qui ne furent guère différents de lui, il sentait bouillir son corps de colère. Ces gangr’orcs auraient pu être ses frères de batailles, ses amis ou même de simple compagnons, ils auraient du le devenir mais cette immondice de Nathrezim qui partageait son propre corps en avait décidé autrement. A cette seule pensée, Gotmog n’y tint plus et hurla toute sa haine et sa colère. Se baissant pour ramasser le corps d’une gangr’orc qui gisait à ses pieds, il l’a serra contre lui alors que de sa main, il commençait à invoquer son retour vers le Cœur de Pierre par le biais de sa Pierre de Foyer…
- Cela ne restera pas impuni mes frères, murmurait-il alors qu’il disparaissait dans un torrent de lumière verte.

Dans la forêt, ils ne mirent que très peu de temps pour la rattraper…
- Halte là l’amie ! lança Thobrak alors qu’il courrait encore. Je n’en n’ai pas finit avec toi !
Le regard plein de haine et les yeux encore mouillés, la trolle fit volte-face et cogna ses gants qui se mirent à siffler et à bourdonner de la plus inquiétante façon.
- La leçon de tout à l’heure ne t’a pas suffit ? Approchez-vous, membres du Conclave des Ombres ! Approchez et venez goutter l’enfer des mains d’Autolycos !
Thobrak se métamorphosa en ours et alors qu’Ananxig commençait l’incantation d’un sort, il se dit que la nouvelle mission demandé par Sando, à savoir lui ramener cette trolle, ne serait peut être pas aussi simple que cela…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Mer 1 Oct 2008 - 17:32

Erf, j'ai oublié le petit texte d'intro ^^

Bon ce n'est pas tout à fait la fin mais ce petit texte dormait depuis un moment... bah vi, comme mon frangin ne voulait pas que ce soit gotmog qui apparaisse en guest-star, ça a été très long pour que je trouve quelqu'un à mettre à la place...

...

et finalement j'ai pas trouvé lol ! ^^

enjoy ^^

suite et fin au prochaine épisode lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Mer 1 Oct 2008 - 18:26

ouaaaah j'adore.....encore cheers cheers


P.S. : je comprend mieux le côté "Gros c.." de Nal....c'est son côté grand orc lol!

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eponimm
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Mer 1 Oct 2008 - 18:28

Cooooool! lol cheers
Et bah moi j'ai beaucoup aimé la transformation de Nalicia en Gotmog. C'était très bien trouvé.
La suite!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dytrol
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1390
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Mer 1 Oct 2008 - 21:59

Merci encore une fois pour cet épisode captivant qui n'appelle qu'un commentaire...a quand le suite geek

_________________
Sur l'Armurerie: Dytrol-Darbok-Dekay-Autolycos-Stration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wdbc.free.fr/
Nalicia
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 39
Localisation : Massy (91)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Jeu 2 Oct 2008 - 1:07

Histoire sympa comme d'hab...^^

Pour la suite je propose Sstevee et l'œil de killrog a Karazhan ou encore les aventures de Sstevee et Flathuun a Zul Aman xD. Et la meilleure Joooooorgaaaa je n'avais pas finis de construire la rambarde !! xD

allez je vais me coucher et j'arette le rhum bye

_________________

« Les voleurs sont certes haïssables, mais leur intelligence peut surpasser celle de l’homme de bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorga
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 49
Localisation : Latitude : 43.5 Longitude : 1.3 Alt. moy. : 170
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Jeu 2 Oct 2008 - 2:59

cheers

_________________

Sans l'ombre d'un doute.

Lien : Organisateur des sorties raid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Jeu 2 Oct 2008 - 15:15

Encore une fois, bravo! Smile


J'ai hâte de voir Autolycos à l'oeuvre ^^

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouilles
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 38
Localisation : Aspach-le-Bas (68)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Jeu 2 Oct 2008 - 17:41

GG toi Smile Need la suite :p

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morvaa
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   Lun 24 Nov 2008 - 2:20

oué jolie soul comme dab quoi tu roxe petit poulet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 6] L'ABSOLUTION D'ANARSTRASZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hitman : Absolution
» Hitman Absolution
» Hitman Absolution, le retour de 47.. Chauve qui peut !
» [VGA] Hitman Absolution
» HITMAN ABSOLUTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: