Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] La créature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: [RP] La créature.   Sam 11 Avr 2009 - 13:07

L’odeur était immonde, abject, innommable, semblant toute droite sortie des 7 cercles des enfers. Un mélange sordide de cadavres en décompositions, de déjections fécales et d’un « je ne sais quoi » encore plus infâme que tout ce que j’avais connu jusqu’à présent.
Et dieu sait que j’avais déjà bourlingué à travers tous les continents. Du Norfendre à Kalimdor. D’Azeroth à l’Outreterre. J’avais affronté les plus viles créatures, m’était opposé à des monstres qui auraient glacés d’effroi les plus courageux guerriers de la Horde et de l’Alliance réunis. Mais rien, non, rien ne m’avait jamais préparé à cela.
Rien ne m’avait prédisposé à affronter cette odeur pestilentielle qui agressait depuis plusieurs heures maintenant mes narines. Elle semblait même vivante, s’insinuant à travers mon corps par tous les pores de ma peau, provoquant de façons régulières des hauts le cœur que j’avais du mal à contrôler, et la migraine qu’elle avait fait naître dans mon crâne ne cessait de me harceler. Et plus j’avançais dans cette caverne, dans ce cloaque puant, plus cette immondice se renforçait.
La grotte elle-même me donnait l’impression d’être imprégné de cette émanation démoniaque. L’humidité qui suintait des murs était propice au développement de nombreux lichens et autres champignons. Je n’osais mettre la main sur cette surface sordide de peur d’attraper une maladie quelconque. La faible lueur de ma torche ne suffisait pas à éclairer de façon satisfaisante cette cavité abjecte et je mettais de façons régulière les pieds dans des flaques d’eaux gelées qui me faisaient frissonner jusqu’aux os.
Mais ce qui m’inquiétait par-dessus tout, c’était l’absence totale de vie dans ce lieu. Depuis mon entrée dans cette caverne, je n’avais pas croisé la moindre forme animale. Pas une souris, un rat, ou tout autres rongeurs qui pullulent habituellement dans ce genre d’endroit. Pas même un cloporte qui aurait sans doute trouvé plaisir à ce reproduire dans un lieu aussi humide. Même les chauves-souris, qui d’habitude raffolent des endroits sombre avaient déserté les lieux.
Et cette constatation était bien loin de me tranquilliser. Malgré tout mon courage, force était de constater que je n’étais par rassuré, même si j’essayais de me le cacher. Qu’allais-je découvrir au bout de ces couloirs humides ! Quelle forme de vie innommable, et sans doute encore inconnu était capable de produire une odeur pareille. A moins qu’il n’eut s’agis d’un charnier.
Souvent les pirates de la côte de La Baie du Butin utilisaient les nombreuses grottes qui y pullulaient pour jeter les victimes de leurs rapts, et le corps entassés finissaient par pourrir dans l’indifférence la plus totale. Mais je doutais sérieusement de cette hypothèse. Je n’avais croisé aucun charognard depuis le début de mon périple dans cette sombre cavité. Il ne faisait quasiment aucun doute dans mon esprit que seule une créature immonde pouvait être la cause de cette pestilence.
Je m’étais retrouvé dans ce lieu alors que je n’étais pas destiné à mis rendre. Je voyageais depuis 2 jours a dos de Kodo et la journée déclinante, je mettais mis en quête d’un endroit ou passer la nuit. J’étais tombé tout à fait par hasard sur ce village de pêcheurs et de paysans, et m’étais précipité vers l’auberge afin de me trouver une chambre synonyme d’un repos bien mérité. Mais à peine étais-je rentré dans cette petite taverne que je les vis arriver.
Une quinzaine de paysans et pêcheurs avaient bravé leurs peurs pour venir me parler.
- Vous…vous êtes bien Thobrak le druide légendaire ?
Mon ego venait d’être flatté de la plus belle des façons, et se n’est non sans une certaine fierté, que j’avais répondu.
- Oui c’est moi-même.
- Celui qui a défait Onyxia au cœur de son antre ? Celui qui a combattu et vaincu les troupes d’Ahn Kiraj ? Qui a fait chuter Ragnaros et ses sbires dans le Cœur du Magma, et combattu et triomphé des légions de Medhiv retranchée dans la tour maudite de Karazhan ?
- C’est tout à fait exact ! C’est bien moi.
Alors tous, comme un seul homme, ils s’étaient jetés à mes pieds, le regard ampli de larmes, et c’est à ce moment la que je compris, à la terreur et à l’angoisse qui transpiraient au fond de leurs yeux que quelque chose d’anormal se passait par ici.
- Ce sont les dieux qui vous envois, avait reprit celui qui m’avait déjà adressé la parole. Il faut nous venir en aide par pitié Monseigneur. Une créature immonde c’est installé dans la grotte qui se trouve le long de la plage à quelques encablure de notre village. Depuis ça venu, nos filets restent irrémédiablement vide. Plus aucunes de nos semailles ne poussent dans nos champs, le lait de nos vaches tourne avant même que nous n’ayons fini de les trairent. Notre village se meurt, et si personne ne vient à notre secours, nous ne serons plus qu’un souvenir lointain dans la mémoire de nos enfants. Par pitié Monseigneur aider-nous.
Certes, j’étais fatigué, et affronté une créature inconnue à une heure aussi tardive ne m’avait pas vraiment enchanté. Mais j’étais un héros de la Horde, membre éminent de la guilde « Le conclave des Ombres » et je devais bien constater que ma réputation avait largement dépassé toutes les frontières. Je n’avais pas le choix. Je me devais de venir au secours de ces pauvres ères.
- Relevez-vous mes amis et n’ayez plus aucune crainte. Je vais me charger de cela dés à présent. Vos pourrez enfin connaître la paix cette nuit.
Et j’étais sortit de l’auberge, la masse à la main sous les hourras de toutes l’assemblées, persuadé qu’avant la tombé de la nuit toute cette maudite histoire serait terminée.
Maintenant, dans ce lieu lugubre, j’en n’étais plus persuadé. Une boule d’angoisse me tenailler l’estomac. La crainte pouvait sans doute se lire sur mon visage, et une peur immonde envahissait tout mon être. Si ma réputation n’avait pas été mise ne jeu, j’aurais sans doute déjà quitté ce lieu abject. Mais je ne pouvais rien faire d’autre que de continuer à avancer dans cette caverne lugubre, avec la désagréable sensation d’avoir été piégé par une bande de paysans froussards.
Ma progression se faisait centimètres par centimètres. L’obscurité que régnait autour de moi accroissait continuellement l’inquiétude que je ressentait, et un sentiment de claustrophobie m’envahissait un fur et a mesure que je progresser dans ce que j’avais déjà baptiser « l’antre de l’enfer ».
Et soudain, au détour du boyau lugubre dans lequel je me trouvais, je la vis.
La, à quelques mètres de moi, la créature était assise devant un bien maigre feu, me tournant le dos. Des lambeaux de vêtements crasseux recouvraient son dos et ses épaules. Je voulais profiter de l’effet de surprise pour lui sauter sur le dos et lui assener un coup violant avec qu’elle n’ait eu le temps de réagir, mais semblant deviner ma présence, elle tourna la tête.
Ces petits yeux brûlaient d’une flamme de malice et sont sourire révélait des dents d’une pourriture extrême. Et soudain, j’eus le choc de ma vie.
- Thobrak ! Me lança-t-elle, mais qu’est ce que tu fais-la ? Je suis contant de te voir, cela fait si longtemps ! Comment vas-tu ?
Malgré la dizaine de mètre qui nous séparait, je pris son haleine fétide en pleine face, et je dus reculer de quelques pas tout en me bouchant les narines pour éviter de répandre le contenu de mon estomac sur le sol.
- Mon dieu lui dis-je, mais qu’est ce que tu pue, c’est une vraie infection
- Je pue, je pue. Tout de suite les grands mots. Je viens juste de me couper les ongles de mes doigts de pieds. Tu y va un peu fort non ?
- Mais merde, tu ne te rends pas compte, va te prendre un bain et frotte bon sang !
- Un bain ? Mais tu es fou ? Tu sais le prix que cela coûte ?
N’y tenant plus, j’ouvris ma bourse de ma main libre et lui jetais une dizaine de pièces d’or en lui criant, hors de mes gonds.
- BORDEL, PRENDS CE FRIC ET VA TE LAVER LE CUL. TU PUE SSTEVEE !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP] La créature.   Sam 11 Avr 2009 - 14:40

Citation :
Vous…vous êtes bien Thobrak le druide légendaire ?

Oui, bien sûr... Tu es encore allé fouiner dans la réserve à Jorga toi! Wink
Légendaire...Quel petit farceur ce Thotho!

Et puis, ta maman ne t'as jamais appris à être poli avec les morts-vivants, non mais!

Sinon le récit était plutôt agréable à lire, GG!

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP] La créature.   Sam 11 Avr 2009 - 16:35

thobrak a écrit:
N’y tenant plus, j’ouvris ma bourse de ma main libre et lui jetais une dizaine de pièces d’or

Nous avons droit a un roman de science-fiction là !!!! (si seulement il s'agissait d'une oeuvre d'anticipation....) Twisted Evil

++

P.S. : tu sais ce qu'elles te disent mes petites odeurs .... Evil or Very Mad

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkoustiv
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1126
Age : 36
Localisation : Ben ici
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: [RP] La créature.   Lun 13 Avr 2009 - 12:13

Euh Thotho, combien de fois je t'ai dis qu'en forme d'ours,
Citation :
Je voyageais depuis 2 jours a dos de Kodo
, si tu rentres dans une caverne, c'est ta propre odeur que tu sens... Faut pas rentrer dans des lieux exigus comme ça, tu vas te tuer mon pauvre...

ça plus la scéance de bain de pied bissextil (quadriannuel donc, le 29 février) de Sstevee, faut envoyer le service de décontamination... Pour peu que Dytrol soit venu faire chier totor dans la grotte, ça aurait été le bouquet...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verti
Totem de Soucis (GM)
avatar

Nombre de messages : 3049
Age : 44
Localisation : Sartrouville FRANCE
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP] La créature.   Mar 14 Avr 2009 - 11:39

lol! lol!

ca y est le troll est lâché...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorga
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 49
Localisation : Latitude : 43.5 Longitude : 1.3 Alt. moy. : 170
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [RP] La créature.   Mar 14 Avr 2009 - 13:33

A la vue de la description c'est pas un lavage qu'il faut c'est karcher + relooking extreme :)

_________________

Sans l'ombre d'un doute.

Lien : Organisateur des sorties raid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] La créature.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La créature.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer des belles créature très rapidement...
» [Custom] Créature marine.
» Une créature bizare.
» SWAMP THING / La Créature des marais (Kenner) 1990-1991
» Aide pour créer une unité ou un créature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Thobrak-
Sauter vers: