Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Jeu 7 Mai 2009 - 1:05

Storwind
Royaume de l’Est
9h31


Oscar gisait, étalé sur le ventre, la tête en bas, là où il n’avait pu rattraper Fiona. L’image de la jeune fille tombant du toit lui brûlait le cerveau.
Qu’ai-je-fait ?
Derrière lui, il aperçut un jet de flammes jaillissant de la lucarne du grenier, accompagné par un puissant souffle de chaleur et de fumé. Il ne pouvait rester-la.
Il se força à se relever, d’abord sur les coudes puis sur les mains.
Le feu s’apaisa quelques instants, les gerbes enflammées battant en retraite. Dans l’accalmie Oscar entendit les voix en contrebas, pressantes, furtives. Et aussi, plus proche de lui, un gémissement sourd. Il se servit de la fumée pour masquer son approche.
Arrivé au bord fut toit il jeta un coup d’œil en bas.
Juste au dessous de lui se trouvait un balcon en fer forgé, non pas un balcon. C’était le palier d’un escalier.
Celui dont avait parlé Fiona.
Et la jeune fille était la, étendue sur le dos.
Avec un deuxièmement gémissement, elle roula sur elle-même et commença à se redresser en se tenant à la rampe. D’autres remarquèrent son geste.
Dans la cour en contre bas, Oscar repéra deux silhouettes. L’une, debout au milieu des pavés, une espingole à l’épaule, visait soigneusement. Pour l’instant, la fumée noire que vomissait une fenêtre lui cachait Fiona. Il attendait de voir surgir sa tête au-dessus de cet écran.
- Ne bougez plus, souffla Oscar à Fiona.
Elle leva les yeux. Du sang ruisselait sur son front.
Le deuxième tueur s’avançait, braquant une arbalète, et se dirigeait vers l’escalier pour l’empêcher de fuir en lui barrant le chemin.
Le commandant fit signe à Fiona de rester accroupie, puis roula le long du toit jusqu’à surplomber le second tueur. La fumée le dissimulait toujours et l’autre se concentrait essentiellement sur la jeune fille. Une fois en position, Oscar patienta. Dans sa main droite, il serrait une lourde tuile, une de celles que Fiona avait descellées au cours de sa chute.
Il n’aurait droit qu’à un seul essai.
En bas, l’homme posa le pied sur la première marche, arme au poing.
Oscar se pencha au-dessus du rebord.
Et siffla.
L’autre leva les yeux, son arbalète suivant le mouvement tandis qu’il mettait un genou a terre. Foutrement rapide…
Mais la gravité fut plus rapide encore.
Oscar avait lancé la tuile. Elle fendit l’air en tournoyant telle une hache et frappa le tueur en plein visage. Du sang jaillit. Il tomba en arrière, sa tête heurtant les pavées et ne bougea plus.
Le commandant roula de nouveau sur lui-même…vers Fiona.
L’homme au fusil poussa un cri.
Oscar ne le quittait pas des yeux. Il avait espéré que la perte de son compagnon l’inciterait à jeter l’éponge. Ils n’eurent pourtant pas cette chance. Le tueur se mit bien à courir, mais pour se poster à l’abri derrière un mur d’où il garderait le toit et l’escalier dans sa ligne de mire. Dans ce coin-la, la fumée le cacherait des fenêtres voisines.
D’un geste de la main, Oscar ordonna à Fiona de ne pas bouger. Il n’était pas question de la faire remonter sur le toit. Il signerait leur arrêt de mort à tous les deux.
Ce qui ne lui laissait qu’une dernière alternative.
Saisissant la gouttière d’une main, il s’élança et sauta. Il atterrit sur le palier dans un bruit de ferraille, et se plaqua au sol.
Une brique explosa au-dessus de sa tête.
Un coup de fusil.
Oscar sortit sa dague de son étui.
- Qu’est ce qu’on va faire avec ç…
- Vous, vous restez ici, la coupa-t-il
Il attrapa la rampe au-dessus de lui. Seul l’élément de surprise jouerait en sa faveur. Mais le combat était déséquilibré.
Une dague contre un fusil…
- A mon signal, foncez ! Poursuivit-il. Dévalez l‘escalier et sautez par-dessus la barrière chez votre voisin. Trouvez des gardes. Vous y arriverez ?
La jeune femme leva les yeux vers lui. Il crut un moment qu’elle allait discuter mais elle pinça les lèvres et hocha la tête.
Gentille fille.
Oscar mania la dague. Un seul essai, encore une fois. Respirant un bon coup, il prit son élan et se catapulta par-dessus la rambarde. En chutant vers la cour, il exécuta les deux phases de son plan.
- Foncez ! Cria-t-il.
Et il lança le poignard en direction du tireur.
Il n’espérait pas le tuer, juste le distraire assez longtemps pour se rapprocher suffisamment de lui. Dans un combat au corps a corps, Une espingole peut être gênante.
Comme il atterrissait, il remarqua deux choses.
Une bonne, une mauvaise.
Il entendit les pas de Fiona dans l’escalier.
Elle fuyait donc.
Bien.
Au même moment, Oscar vit sa dague traverser les volutes de fumée, heurter le mur et rebondir. Il n’avait même pas effleuré sa cible.
Mauvais.
Le tireur se leva, impassible, fusil braqué sur la poitrine du commandant.
- Non ! Hurla Fiona en atteignant le pied des marches.
Le tueur n’esquissa même pas un sourire en appuyant sur la détente.


Bassin de Sholazaar,
Norfendre
11h00



- Courez ! Répéta Dytrol.
Kania ne se le fit pas redire une troisième fois. Ils foncèrent en direction de leurs kodos. Atteignant le point d’eau, le chasseur fit signe à la druide de passer devant lui. Elle s’engouffra sans hésiter parmi les roseaux qui lui arrivaient au-dessus de l’épaule…mais non sans avoir échangé un regard avec lui. Dans ses yeux, elle décela la même terreur que celle qui brillait certainement dans les siens.
Les créatures qui avaient hurlé dans la forêt devaient être énormes et excitées par la récente tuerie. Dytrol jeta un coup d’œil vers la carcasse pourrissante du rhinocéros. Monstres ou pas, cette vision suffisait à le convaincre du danger représenté par ce qui était tapi dans la jungle et dans les ravines.
Se retournant, il suivit la druide, vérifiant souvent derrière lui, guettant le moindre son. Quelque chose pataugea dans la mare voisine. Dytrol l’ignora. Il s’agissait d’un petit animal. Trop petit. Son cerveau triait les détails inutiles, sondait l’espace sonore à travers les bourdonnements d’insectes et les craquements des roseaux. Il se concentrait sur les signaux vraiment menaçant. Son père, chasseur comme lui, lui avait enseigné la chasse dès l’age de six ans, lui apprenant les traces qui menaient au gibier.
Sauf qu’il était la proie à présent.
Un battement d’aile paniqué attira son attention.
Un mouvement.
Sur la gauche.
Dans le ciel.
Une pie qui s’envolait.
Quelque chose l’avait effrayée.
Quelque chose se déplaçait.
Dytrol combla la distance qui le séparait de Kania. Tandis qu’ils sortaient des joncs.
- Vite, murmura-t-il, tous les sens exacerbées.
La druide acquiesça en silence. Elle avait le souffle court, le teint blême.
- Ne vous arrêtez pas, insista-t-il.
Se retournant encore une fois, il aperçut une sorte d’antilope naine, surgir de la forêt et gravir la paroi opposée à petits bonds saccadés et vifs.
Elle disparut rapidement.
Un exemple qu’il leur fallait suivre.
Kania grimpait. Dytrol marchant de biais derrière elle braquait le canon de son fusil sur la forêt derrière eux.
- Ils n’ont pas tuer pour manger, lâcha soudain la druide d’une voix haletante.
Dytrol surveillait le mur de végétation. Pourquoi savait-il qu’elle avait raison ?
- Ce n’est pas la faim qui les a poussés, continua-t-elle, comme si raisonner lui permettait de contrôler sa peur. Ils n’ont pratiquement rien mangé. C’est comme s’ils avaient tué par plaisir. Comme un chat chasserait une souris.
Le chasseur avait fréquenté de nombreux prédateurs en exerçant son métier. Ce qui les traquait en ce moment même n’était pas issu du monde naturel. Les carnassiers, après un repas constituaient rarement une menace, se contentant de paresser, se laissant même approcher, jusqu’à une certaine distance. Une bête repue ne dépècerait pas un rhinocéros, n’arracherait pas le petit du ventre d’une femelle, juste par plaisir.
La druide enchaînait :
- Chez les animaux domestiques, c’est le chat bien nourri qui chasse le plus souvent. Il a l’énergie et le temps pour de tels jeux.
Des jeux ?
Dytrol frissonna.
- Continuez d’avancer, répéta-t-il, refusant d’en entendre davantage.
Elle hocha la tête, mais ces mots s’étaient insinués dans le cerveau du chasseur. Quel prédateur ne tue que par plaisir. Bien sur, la réponse coulait de source.
L’homme.
Pourtant cela n’était l’œuvre d’aucune créature humaine.
Un mouvement attira l’attention de Dytrol. Du coin de l’œil et pendant une fraction de seconde, il crut voir une forme pale se déplacer derrière l’épais rideau de feuillage. Elle disparut comme de la fumée blanche dés qu’il se tourna vers elle.
Il se souvint du vieux troll de sa tribu.
Mi-bête, mi-esprit…
Malgré la chaleur, il était frigorifié. Il accéléra le pas, incitant sans ménagement la druide à l’imiter. Le sol irrégulier, était traître. Mais ils étaient presque arrivés au sommet. Les kodos ne se trouvaient plus qu’à une trentaine de mètre.
C’est alors que Kania glissa.
Elle bascula en arrière, heurtant Dytrol qui arrêta sa chute.
Il n’eut pas la même chance que sa camarade. Reculant d’un pas, il dérapa à son tour et atterrit brutalement sur les fesses. L’angle de la pente fit le reste. Il commença à rouler cul par-dessus tête, dévalant ce qu’il venait de gravir, et ne parvint à s’immobiliser enfin qu’à mi-hauteur, plantant ses talons et la crosse de son fusil dans le sol meuble.
Kania était restée assise la ou elle était tombée, les yeux écarquillés de peur.
Mais elle ne le regardait pas.
Elle observait la forêt.
Dytrol fit volte-face, déjà à genoux. Sa cheville était tordue, peut-être brisée. Il scruta les arbres sans rien trouver et leva son fusil.
- Fuyez ! Hurla-t-il, fuyez !
Il entendit la druide se relever, le sables crissant sous ses bottes de cuir.
A la lisière de la forêt, un autre hululement s’éleva, s’achevant par un caquètement inhumain.
Dytrol visa à l’aveuglette et appuya sur la détente. Le pan ! de son fusil emplit l’espace. Kania poussa une exclamation de surprise. Le chasseur espérait que la détonation avait également effrayé ce qui rodait là, en bas.
- Foncez ! rugit-il. Allez-y ! n’attendez pas !
Il se redressa en tâchant de ne pas peser sur sa cheville blessée. Il gardait son fusil braqué. La forêt était redevenue silencieuse.
Il entendit Kania arriver en haut de la pente.
- Dytrol….
- Prenez le Kodo, vite !
Il risqua un regard derrière lui. La druide abandonnait la crête et se dirigeait vers sa monture. Au-dessus d’elle, un mouvement dans les branches de l’arbre centenaire attira son regard. Plusieurs fleurs blanches se balançaient doucement.
Le vent ne soufflait pas.
- Kania ! hurla-t-il. Att…. !
Un cri sauvage éclata, noyant son avertissement. La druide pivota légèrement vers lui.
La chose jaillit des ombres de l’arbres géant. Un éclair pâle. Elle plaqua Kania a terre et toutes deux disparurent. Dytrol entendit le hurlement effroyable de la tauren qui fut stoppé net.
Le silence retomba.
Dytrol se plaça de nouveau face à la forêt.
La mort en haut et la mort en bas.
Il s’abandonnait simplement à la gravité. C’était moins un sprint qu’une sorte de longue chute. Il essayait juste de ne pas tomber. Braquant son fusil vers la forêt, il ouvrit le feu une seconde fois.
Pan !
Il n’espérait pas effrayer ce qui le traquait, ne cherchant qu’à s’offrir une seconde vie supplémentaire. Le fusil l’aida aussi à garder son équilibre quand le sol redevint plat. Il continua de courir, la cheville en feu, le cœur battant.
Il repéra ou plutôt sentit le déplacement d’une masse imposante à la lisière de la forêt. Une ombre un peu plus pâle parmi les ombres.
Mi-bête, mi-esprit…
Même s’il ne l’avait pas vue, il savait.
Ukufa.
La mort.
Pas aujourd’hui…Il pria les dieux. Pas aujourd’hui…
Dytrol s’enfonça dans les joncs et plongea tête la première dans le point d’eau.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Jeu 7 Mai 2009 - 1:14

ouééééééééé dytrol sent l'haleine fétide de Ukufa dans son coup (je suppose que c'est bien çà qu'il sent derrière hein !)

la s......... cheers cheers cheers

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorga
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 49
Localisation : Latitude : 43.5 Longitude : 1.3 Alt. moy. : 170
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Jeu 7 Mai 2009 - 12:37

Ukufa, l'immonde bête s'approcha de Dytrol et lui dit d'un ton lugubre : "La mort ou le RroRro ?'

On sent qu'il va se faire casser l'autre patte arrière :)

_________________

Sans l'ombre d'un doute.

Lien : Organisateur des sorties raid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Jeu 7 Mai 2009 - 18:43

Jorga a écrit:
Ukufa, l'immonde bête s'approcha de Dytrol et lui dit d'un ton lugubre : "La mort ou le RroRro ?'

On sent qu'il va se faire casser l'autre patte arrière Smile

lol! lol! lol!

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dytrol
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1390
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Ven 8 Mai 2009 - 13:07

A ben je voie...tous ceux qui travaillent avec le forces de l'ombre espère que le chasseur vas se faire ukufé....

D accord, sans mon totor ("Le" sanglier qui à tanké onyxia quant on se l'ai duoter trioter avec verti) c'est mal barré, en plus je me retrouve avec une pétoire (une arme de nain) au lieu de mon arc....mais je n'ai pas dit mon dernier mot...il s'approche ..un FD...ukufa se retourne...et PAF.....on verras bien qui se feras ukufé au final...

_________________
Sur l'Armurerie: Dytrol-Darbok-Dekay-Autolycos-Stration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wdbc.free.fr/
Creps
Seigneur
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : nimes
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Lun 11 Mai 2009 - 14:17

rhoooo rosk ton truc , je vient de tout lire et franchement un grand bravo !
vivement la suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Lun 11 Mai 2009 - 18:22

Suite prévu pour Dimanche dernier, mais travaux oblige je n'ai pas pu continué.

Normalement la suite sera pour mercredi ou jeudi.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorga
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 49
Localisation : Latitude : 43.5 Longitude : 1.3 Alt. moy. : 170
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   Mar 12 Mai 2009 - 10:39

tu es dégueulasse de parler de ta femme comme ça ! Elle est pas si moche.

_________________

Sans l'ombre d'un doute.

Lien : Organisateur des sorties raid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP - Ombres et lumieres. (1/10) Ukufa. 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» probleme avec les lumieres des routes
» Les Ombres d'Esteren, JdR en cours de réalisation...
» Présentation de Frère des Ombres
» [Fan-fiction] Chronique des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Thobrak-
Sauter vers: