Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3   Mar 12 Mai 2009 - 21:10

Storwind
Royaume de l’Est
9h32



Le hurlement de Fiona accompagna la détonation.
Oscar pivota, dans l’espoir d’échapper à une blessure mortelle. Au même moment, quelque chose jaillit de la fenêtre enfumée de la boutique, fracassant les bouts de verre qui s’y trouvait encore.
Le tireur avait dût l’apercevoir une fraction de seconde avant lui, ce qui avait désorienté son tir.
Oscar sentit la brûlure du passage de la balle sous son bras gauche.
Depuis la fenêtre, la masse imposante bondit sur le tueur.
- Bertal ! s’écria Fiona.
Le bâtard aux poils longs était dans un sale état. Il n’en planta pas moins ses crocs dans l’avant bras du tireur. Surpris, celui-ci lâcha son fusil qui alla s’échouer sur le pavé.
Oscar plongea vers l’arme.
Il entendit un gémissement plaintif tout près de lui. Du coin de l’œil, le commandant vit le tueur exécuter un saut impressionnant dans sa direction. Il sentit sa botte lui écraser le dos dont il se servit comme d’un tremplin pour continuer à courir.
Oscar roula sur lui-même et parvint à s’emparer du fusil, mais l’inconnu filait plus vite qu’une gazelle. Son manteau de cuir noir flottant derrière lui, il se projeta une nouvelle fois avec une agilité déconcertante par-dessus le mur de clôture. Oscar l’entendit s’éloigner.
- Et merde !
Fiona se précipita vers lui. Une dague à la main.
- L’autre, dit-elle, je crois qu’il est mort.
Oscar lui enleva l’arme des mains. Elle ne protesta pas, trop inquiète pour celui qui venait de les sauver.
- Bertal…
Le chien réapparut, boitillant, faible, le flanc brûlé.
Oscar jeta un coup d’œil à la boutique incendiée. Comment la pauvre bête avait-elle survécu ? Il repensa à la dernière image qu’il avait gardée de l’animal : Projeté contre le mur par les premières explosions, inconscient. Cela tenait du miracle.
Fiona souleva la gueule du bâtard, approchant son visage tout près de son museau.
- Bon chien.
Oscar était d’accord. Il avait une sacrée dette envers Bertal.
Le chien fut brusquement pris de tremblements. Il s’accroupit, puis s’allongea. L’adrénaline qui l’avait soutenu jusque-là se dissipait.
Ils entendirent soudain des voix lançant des appels. Ils ne tarderaient pas à être rejoints.
Le commandant ne pouvait traîner d’avantage.
- Je dois y aller.
Fiona se releva.
- Restez avec Bertal, ajouta-t-il en reculant. Faites-le soigner.
Le regard de la fille se durcit.
- Pendant que vous vous barrez…
- Je suis désolé.
Trois mots grotesques après les horreurs qu’elle venait d’endurer : le meurtre de sa grand-mère, l’incendie de leur boutique, leurs sauvetages miraculeux. Mais il ne voyait pas quoi dire d’autre et il n’avait pas le temps de s’expliquer.
Alors il se dirigea vers le fond de la cour.
- C’est ça, tirez-vous ! cria Fiona.
Oscar sauta par-dessus le muret, le visage en feu.
- Attendez !
Sa voix ne trahissait plus la moindre colère. Elle le suppliait.
Il commença à courir dans la ruelle, en se maudissant mais il n’avait pas le choix. Ça valait mieux pour elle. Avec les gardes qui ne tarderaient pas à arriver, elle serait en sécurité. Une gamine de quinze ans n’avait pas sa place là où il devait se rendre maintenant. Même si cette idée n’effaçait pas sa honte. Au fond il ne pouvait nier son égoïsme : il était simplement soulagé d’être débarrassé d’elle, de ne plus en être responsable.
De toute manière, c’était fait.
Il glissa sa dague dans sa ceinture. Le commandant Oscar Vivaiguille allait devoir changer d’auberge.
Mais avant tout il lui restait une tâche à accomplir.
Rapidement il se dirigea vers la place de la cathédrale. Arrivé à destination, il pénétra dans l’énorme bâtiment et se présenta aux gardes qui en protégeaient l’accès.
- Je dois voir le seigneur Baros Logan, émissaire de la Lame d’Ebène.
- De la part de ? lui demanda l’un des gardes.
- Commandant Oscar Vivaiguille. C’est très important.
- Un instant je vous pris.
Le garde tourna les talons et disparu à l’angle de la salle, derrière une porte en bois sculpté. Moins de deux minutes plus tard il était de retour.
- Le Seigneur Logan va vous recevoir. Si vous voulez bien me suivre.
Les deux hommes passèrent la porte de bois sculpté et s’enfoncèrent dans un dédale de couloir. Le garde se dirigeait sans problème dans les profondeurs du bâtiment et finit pas s’arrêter devant ce qui ressemblait à une petite salle de lecture. Quelques étagères supportaient des manuscrits et autres grimoires. Au fond de la pièce, un homme était assis à une table de lecture. Il leva la tête à l’approche des deux hommes. Les traits sculptés à la serpe, un regard de braise. Le seigneur Baros Logan était plutôt impressionnant. Il semblait avoir affronter les pires engeances de ce monde, et paraissait s’attendre à les défier une fois encore.
- Asseyez-vous, dit-il à Oscar avant même que ce dernier ne puisse ouvrir la bouche. Se retournant vers le garde, il continua. Vous pouvez nous laisser.
- Très bien Seigneur.
Une fois le garde disparut, Oscar attaqua de but en blanc.
- Nous avons un problème. Cette mission est plus importante que nous ne le pensions.
- Que se passe-t-il ?
Oscar lui raconta sa matinée. Un long silence s’ensuivit. Quand Logan reprit la parole, le commandant perçut de la tension dans sa voix.
- Alors, il vaut mieux mettre cette affaire en veilleuse jusqu’à ce que vous disposiez de plus d’hommes sur le terrain.
- Si j’attends des renforts, il sera trop tard. La vente a lieu dans quelques heures.
- Ils vont vous reconnaître au premier coup d’œil.
- Je n’en suis pas si sur. Pour ces gens la je ne suis qu’un acheteur. Ils ne tenteront rien en public et il y aura beaucoup de monde à cette vente. De plus, elle se déroulera sous hautes protections. Il ne fait aucun doute qu’un nombre impressionnant de garde seront mobiliser pour que tout se déroule sans encombre. Si j’y vais, je pourrai peut-être dénicher quelques informations sur ceux qui se trouvent vraiment derrière tout ça. Apres je disparais et je fais profile bas jusqu’à ce que les renforts arrivent.
Il ne le précisa pas, mais il souhaitait également récupérer les carnets de Brann, ne serait-ce que pour les étudier.
- Je ne pensa pas que cela soit une bonne idée. Les risques dépassent et de loin, les gains potentiels.
Oscar commençait à s’impatienter.
- Ces fumiers ont essayé me faire cramer… et vous voulez que je me planque comme un rat ?
- Commandant…
- Peut-être devrions nous faire appel a Lagnus Foudrecoeur, Grand commandeur de la Lame d’Ebène, cru-t-il bon d’ajouter.
Un long silence s’ensuivit.
- Je crains que cela ne soit pas possible pour le moment, commandant Vivaiguille.
- Pourquoi ?
- Le commandeur est actuellement au Monastère, et il est injoignable ?
- Au Monastère ? Qu’est ce qu’il fabrique la-bas ?
- Il se passe actuellement des évènements que je qualifierais d’étrange dans le refuge. Le Duc Lankral a envoyé Lagnus Foudrecoeur en personne voir ce qu’il s’y passe réellement. Une tempête a empêché toute communication pendant plusieurs jours, mais elle s’est dissipé et nous sommes toujours sans nouvelle de lui. Au lieu de cela, différentes rumeurs nous sont parvenues. Maladie, peste, mort, voir même malédictions, ce qui explique mes recherches dans ce lieu. Et ces histoires prennent de plus en plus d’ampleur. Un groupe d’aventurier guidé par Hai’zan est partit à sa recherche. Mais nous n’avons pas plus de nouvelle d’eux.
Oscar comprenait mieux maintenant la nervosité de Logan. Il se retrouvait seul à gérer deux situations d’urgence. Une ici à Stormwind, l’autre au Monastère.
- Je vais contacter le Duc Lankral pour voir s’il peut mettre des hommes à votre disposition. Mais rien n’est moins sur. Les attaquent continue des troupes du Roi-Liche affaiblissent considérablement notre position dans la couronne de glace.
- Et en ce qui concerne la vente aux enchères ?
- Si vous voulez vraiment y assister, faite-le. Mais sachez qu’en cas de problème, je ne pourrais pas intervenir. Je ne peux pas compromettre la position de la Lame d’Ebène à Stormwind.
- Très bien.
Oscar se leva, mettant fin à leur entretien.
En sortant de la cathédrale, l’inquiétude se lisait sur son visage.
Que diable se passait-il au Monastère.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randalina
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 217
Age : 38
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3   Mar 12 Mai 2009 - 21:52

Vive le chien !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3   Mar 12 Mai 2009 - 22:22

Ah ah, ça se recoupe, quand revient-on aux vrais héros au fait? Wink

Au boulot fainéant! cheers

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 50
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3   Mer 13 Mai 2009 - 8:14

wouaaaaaaaah......vive Berta....heuh Bertal.....enfin la suiiiiite quoi Smile

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP - Ombres et lumieres. (1/11) Ukufa 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» probleme avec les lumieres des routes
» Les Ombres d'Esteren, JdR en cours de réalisation...
» Présentation de Frère des Ombres
» [Fan-fiction] Chronique des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Thobrak-
Sauter vers: