Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Evite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Randalina
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 217
Age : 38
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Evite   Mar 18 Aoû 2009 - 17:24

C’était une belle matinée. Le ciel des Grisonnes était dégagé, une légère brise courait dans ses cheveux roux, le gel du Nordfendre qui mordait d’habitude ses oreilles et engourdissait ses doigts était resté tapi dans sa tanière… oui vraiment, c’était une belle matinée pour Daanalina. Un jour idéal pour miner. A la ceinture de la paladine, des sacs alourdis de pierres pendaient, le fond en tissu tendu sous le poids du minerai. A chaque pas, les fines broderies menaçaient de lâcher et de répandre leur contenu, mais le tout tenait bon, comme par miracle. Les talents de couture de Tata Randa n’y étaient pas étrangers bien sûr.
La paladine se redressa, étira ses bras et huma l’air frais. Encore quelques filons de saronite, et elle aurait le matériel nécessaire pour commander ses nouvelles bottes. Le forgeron dont elle avait l’adresse lui avait promis un bon prix et un travail soigné et rapide. Il était temps, car ses vieilles chausses en cobalt renforcé avaient pris quelques mauvais coups ces derniers temps, et les orteils de l’elfette ne tiendraient plus très longtemps la position inconfortable qu’ils occupaient depuis. Daanalina plissa les yeux et se concentra, scrutant l’horizon. Un scintillement, à quelques mètres de là, l’éblouit un peu. Elle se mit en chemin prestement, avec entrain. Le filon affleurait une petite éminence rocheuse, haute de quelques mètres seulement. Aucun problème, elle serait en haut en quelques bonds. Dès qu’elle aurait massacré le loup qui se tenait devant.
La bête avait piètre allure. Son dos n’était que partiellement couvert de plaques de poils miteux et grisâtres. L’œil vitreux, la langue lourde, laissaient deviner une maladie rongeante qui condamnait l’animal à plus ou moins long terme. Le loup était immobile, mis à part sa queue maigrichonne qui battait ses flans par intermittence.
Sans état d’âme, l’esprit entièrement à ses nouvelles bottes, Daanalina leva son épée et l’abattit rapidement sur la tête de l’animal. L’épée tomba en un éclair et buta avec un son métallique sur le sol rocheux. Le loup n’avait pas bougé, toujours debout.
Surprise, Daanalina eut un moment d’hésitation. Il était rare qu’elle manque un coup pareil. Pourtant il lui fallut se rendre à l’évidence, l’animal avait évité l’attaque. La paladine fixa son regard dans les yeux noirs de la bête. Maintenant, en y faisant attention, il fallait bien avouer que ce loup avait un petit air vicieux. Daanalina retint son souffle, leva une seconde fois son épée et la laissa retomber lourdement. Le loup semblait se moquer d’elle. Il avait à nouveau évité la lame d’acier-titan.
La paladine n’en croyait pas ses yeux, comment cet animal miteux aurait-il pu, par deux fois, esquiver une attaque, sans même bouger. Ce pelage à la couleur indéfinissable (« Couleur sale ! » aurait affirmé Thobrak le druide) dissimulait-il des pouvoirs aussi puissants, une rapidité et une agilité plus forte que celles d’une paladine aussi bien entraînée ?
Sentant monter la colère en elle, Daanalina leva encore une fois son épée et fendit l’air de sa lame aiguisée dans une série de combinaisons rapides et coordonnées. A chaque fois que la lame l’approchait, le loup, sans un mouvement perceptible, semblait éviter les coups. Après quelques minutes, Daanalina dut s’arrêter, le souffle court, le visage en sueur. Epuisée, vide de magie, elle porta à ses lèvres sa petite gourde remplie de thé à la menthe. La colère et l’incompréhension faisaient trembler ses lèvres.
Un peu remise, Daanalina recula de quelques pas. Le loup gardait son immonde gueule tournée vers elle, mais ne bougea pas de sa place. Un détail retint alors l’attention de l’elfette : les deux pattes arrières du loup semblaient littéralement prises dans le rocher. La pierre montait jusqu’à mi-hauteur de son flanc, laissant la queue libre. L’animal était prisonnier.
En deux bonds légers, Daanalina avait déjà sauté sur le rocher et se tenait juste derrière la bête, à quelques centimètres de sa croupe. Elle sauta sur le dos de l’animal, et d’un geste rapide et précis, lui trancha la tête. Alors qu’un sang épais et sombre s’écoulait de la plaie béante, Daanalina se redressa et, surplombant le cadavre, lui lança avec mépris : « Personne ne m’évite, moi… ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 50
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Evite   Mar 18 Aoû 2009 - 17:38

héhé pôôôôôvre bête :p....je pense que c'était le nouveau pet de Dytrol geek

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Evite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kingdom Hearts : The secret key
» lève plaque
» Les jeux du bicentenaire de Waterloo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: Divers RP-
Sauter vers: