Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Dim 21 Fév 2010 - 23:16

Bon c'est la merde... je bloque sur EXCOMMUNICATUS TRAITORIS et comme un con j'ai effacé la dernière partie de ALLIANCE IMPIE alors que j'avais terminé le texte aux 9/10... donc de dépit j'ai ressorti et terminé un vieux texte. Bon le style est pas ce qu'il y a de mieux, j'ai essayé de peaufiné au max max je le trouve un peu en dessous de mon niveau habituel...

A noté que cette histoire se passe avant que le CDO ne voit le jour...

Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Dim 21 Fév 2010 - 23:21

LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR

A L'AVENTURE !

L’humidité ambiante de la cellule fit hurler une fois de plus le nez de la prisonnière, une jeune humaine. Tant de temps passé à moisir dans cette maudite cellule de Stormwind et elle ne s’y faisait toujours pas.
Les étendus vertes de la surface lui manquait, ainsi que l’odeur acide des pâturages, la fraîcheur du matin sur sa peau, les heures d’entraînement avec ses sœurs à suer comme des bêtes, les remarques désobligeante de son aînée sur la façon de manier ses dagues, les lamentations de la benjamine qui réclamait sans cesse à manger. Elle sourit tristement en pensant au passé, les choses qui la faisait hurler au désespoir quelques années auparavant lui manquais terriblement au jour d’aujourd’hui.
Elle alla s’asseoir sur sa couche et quelques instants après, elle s’allongea sur le coté, faisant ressurgir les peines du passé.
Le siège de leur repaire avait mal fini, elle, Veronica Von Karma, plus connue de par le monde sous le pseudonyme de Nalicia, cadette des Sœurs Sombrecœur, avait été défait par un stupide paladin de la Main d’Argent. Mais elle devait peut-être se sentir complaisante envers la Lumière, Valentina, sa sœur aînée, n’avait pas eut autant de chance : la boule de feu lancé par le sorcier qui faisait la suite du paladin lui avait ôtée la vie.
Son cœur se serra en pensant à Séréna, la plus jeune de la bande. Sans aucun lien de parenté, elles l’avaient pourtant adopté, Valentina et elle-même, en tant que tel ; peut-être pour pallier l’absence de leur véritable sœur Allianna qui avait préféré à la vie d’aventure une vie au service de la lumière en tant que paladin. Séréna donc qui, au moment de la débâcle, avait tourné les talons pour mieux s’enfuire du champ de bataille, les abandonnant, elle dans l’inconscience et Valentina dans la mort. Rien que pour cela, elle la retrouverait et lui ferait payer sa traîtrise.
Elle se mit à pleurer en repensant à ces douloureux moments, la mort de Valentina, la traîtrise de Séréna. Sa propre sœur n’avait pas hésité à s’enfuir en la laissant à la merci de ce paladin.
Mais en y repensant à deux fois, elle se souvint de l’amour qu’elle portait pour un Haut-Elfe, avait-il lui aussi tourné les talons ? Non, elle ne se souvenait que trop bien du discourt du mage qui lui était parvenu sans le savoir comment dans son inconscience.
« La démoniste est morte et je doute que l’elfe s’en sorte… »
Elle hurla sa peine en se rendant compte une fois de plus que le seul être à l’avoir jamais aimée avait trépassé, maudissant son impuissance qui avait scellé son sort.
Les yeux baignés de larmes, elle s’endormit peu après.

Un petit cliquetis se fit entendre dans la cellule, Nalicia se réveilla et fit volte-face sur sa couche pour voir le nouvel venu. Aux premiers abords, elle ne vit rien.
– Qu’est-ce que ça veux dire ? Je sens une présence et pourtant…
– Eh Nalicia ! répondit une petite voix. Vise un peu en bas !
Sans vraiment comprendre, elle s’exécuta et baissa les yeux vers le sol. Elle aperçut alors un minuscule ogre qui lui souriait d’un drôle d’air, autour de son cou pendait la clé du cachot.


Les flammes magiques crépitaient dans l’âtre noir, comme si elles vivaient leurs derniers instants dans ce monde. Bethor Iceshard, haut responsable d’Undercity et maitre de la guilde des mages et des démonistes, les ranima d’un coup de tison en maugréant. Il poussa un long soupire puis ferma les yeux en faisant voguer son esprit au loin. Comme il aurait voulu fuir ses responsabilités et prendre sa canne à pêche pour aller titiller le poisson, mais il devait régler au plus vite l’affaire des Sombrecœur, une dernière lubie en date de la Reine Banshee et donc, resté cloitrer dans ses appartements de fonction. Le maitre de guilde Iceshard se retourna vers ses invités et les détailla de gauche à droite en prenant bien soin de les regarder droit dans les yeux.
Le premier des trois était un orc, chasseur du clan Warsong, Manerk Wolfchild avait, parait-il, de la force titanesque de son père et du mauvais caractère de sa mère. Susceptible au plus haut point d’après ses anciens compagnons d’armes et carrément soupe au lait à entendre ses compagnons des Sounds of War, il affichait en permanence un regard dur, malgré le fait étrange que les traits de son visage soient fins et d’une douceur surprenante pour un orc. Autour de son torse sculptural, pendait une tête de loup alors que le reste de la fourrure recouvrait son large dos. Le sourire carnassier qu’il afficha lorsque ses yeux croisèrent ceux du maitre de guilde le mit mal à l’aise.
Le second des guerriers, Elundryl Sunkeeper, était emmitouflé dans une longue cape plus sombre que le jais. Une aura de mystère et d’intrigue se dégageait de toute sa personne, impression d’autant plus renforcée qu’il en avait rabattu la capuche pour ne laisser planer qu’une ombre sur son visage. De cette façon, il était impossible d’entrevoir ne serait-ce que les détails de sa physionomie. Mais Bethor n’était pas dupe, les reflets dorés qu’il arrivait à percevoir de temps en temps lui affirmait que cette silhouette appartenait à un elfe de sang.
Le dernier, plutôt la dernière et des non des moindres de ces aventuriers dépassait ses compagnons d’une bonne hauteur. Grande, même pour une taurène, Naelia Steelhoof s’ennuyait et n’était pas en reste pour le faire sentir aux autres, soupirant, roulant les yeux, claquant sa langue ou sifflotant par moment, elle n’avait qu’une hate : en finir au plus vite avec tout cela et il n’était guère besoin d’être une lumière pour s’en rendre compte. La lourde hache qu’elle laissait reposer sur son épaule la rendait quelque peu effrayante mais bizarrement, le regard de Naelia était celui d’une enfant…
Bethor s’éclaircit la gorge.
– Wolfchild, Sunkeeper et Steelhoof. Je vous ai fait demander pour une raison qui vous est encore inconnue.
– Pas bête le vieux… murmura Naelia
Sous sa capuche, l’elfe sourit de la réflexion de la taurène.
– La Horde vit des temps tumultueux, reprit Bethor. De grands malheurs ont été prédits par les plus grands clairvoyants de notre faction et je ne pense pas qu’ils se trompent. Les dangers d’Ahn Qiraj à peine écartés, la nécropole Naxxcramas a été vue au dessus des Plaguelands, la Porte des Ténèbres des Blasteds Lands qui montre des signes d’activités, mais tout cela est si peu en comparaison de…
– Eh sac d’os ! coupa la taurène d’un air excédé. Si tu arrêtais un peu ton babillage et que tu en venais aux faits ? J’ai d’autres gnomes à fouetter !
– Comment ? s’étonna Bethor.
L’orc lança un regard noir à la taurène et lui donna une grande claque dans le dos ; ce manque de respect était intolérable.
– Surveille ton langage vache qui parle ! Tu parles à un personnage important de la Horde et un représentant d’Undercity ! Tu dois lui montrer plus de respect !
– Vache qui parle ? Tu t’es vu ? Sanglier baveux !
– Steelhoof, Wolfchild, bégaya le Haut Seigneur. S’il vous plait….
Apparemment, les deux aventuriers étaient trop occupés à se disputer pour pouvoir prêter attention aux plaintes de Bethor. Les insultes volèrent donc de plus belle à chaque nouvel échange, sans qu’aucun des deux ne s’occupe d’autre chose que de son interlocuteur.
– Tu as la langue trop pendue la grosse ! Une fleche en travers du gosier devrait arranger ça !
– Essaye un peu pour voir porc ! Je suis intouchable !
– S’il vous plait enfin ! hurla enfin Bethor.
La taurène et l’orc se tournèrent vers la source du cri, puis voyant le regard noir du maitre de guilde, ils n’insistèrent pas et s’arrêtèrent là.
– Bon, je peux reprendre. Vous avez sûrement entendu parler des Sœurs Sombrecœur ?
En entendant cela, l’elfe releva la tête et toisa Bethor d’un regard surpris. Ce dernier s’en rendit compte, se disant intérieurement qu’il avait réussi à piquer son intérêt. De plus, pour la première fois depuis son entré dans sa demeure, il dévoilait enfin une part de ses émotions.
– Oui, expliqua l’orc. Une bande d’humaines qui sévissait dans la région il y a quelque temps. Trois filles à ce que l’on disait : Valentina, Nalicia… et la troisième…
– Séréna… souffla Elundryl en bégayant.
– C’est cela même, approuva Bethor. Les Sœurs Sombrecœur comme ont les surnommaient d’antan. Comme vous devez le savoir, leur petite affaire de pillage, raquette et autres vols a été stoppée nette par les paladins de la Main d’Argent peu avant que ne commence la Troisième Guerre.
L’aînée a été tuée dans un combat contre un paladin mage nommé Timal Badscar, lança Elundryl en soupirant tristement. La cadette est emprisonnée à Stormwind et la benjamine est portée disparue et n’a jamais été revue à ce jour...
– C’est tout à fais exact, s’étonna Bethor. Hormis pour Nalicia qui s’est evadée il y a peu et pour Séréna qui est probablement morte…
– Non ! trancha Elundryl d’un ton qui fit sursauter toute l’assemblé.
– Pardon ? demanda Bethor en sourcillant. Si vous avez des informations à son sujet je suis tout ouï ami elfe de sang.
– Hum,avança-t-il. Non seigneur, rien de plus que mes compagnons ici présent.
– Fort bien, finit par lacher un Bethor peu convaincu. Mais ceci étant dit, je vais enfin pouvoir vous mettre au courant.
– Pas trop tôt… murmura la taurène.
Cette fois, Bethor entendit la remarque de la taurène, mais craignant l’apparition d’une nouvelle dispute, il n’en tint pas compte et commença donc son récit.
– Dans les Plaguelands de l’est se trouve une petite caverne, celle-ci n’est en fait que la partie immergé de l’iceberg. C’est en fait l’accès à un véritable dédale qui se trouve être l’ancien repaire des Sœurs Sombrecœur. Elles y ont amassées un sacré butin durant toutes ces années, mais ce qui intéresse la Dame Noire est l’arme que détenait Nalicia Sombrecœur, la cadette. Il s’agit d’une lame elfique nommée vulgairement la Faucheuse d’orcs qui pourrait être, d’après les rumeurs Quel’Serrar ou meme Quel’Danar. Un éminent mage nommé l’a vue en rêve, elle doit normalement s’y trouver et c’est à vous de la retrouver.
– Attendez, commença l’elfe de sang. Si cette lame vous intéresse tant, pourquoi ne pas y envoyer des unités plus… consistante…
– Pour une raison qui est fort simple, cet endroit pullule d’agent du Fléaux et la plupart des soldats qui s’y sont infiltrés n’en sont pas revenu. Le chancelier royal pense qu’un petit groupe de héros pourrait s’infiltrer dans la caverne, dérober l’épée et repartir sans trop d’embûches.
– Et qu’est-ce qu’on y gagne ? s’enquit la taurène.
– De l’or à profusion, évidemment.
– Ça me va, lança Manerk.
– Vous n’avez pas le choix de toute façon, ordre de la Dame Noire. Demain, vous devrez vous rendre à la Chapel de l’Espoir et là-bas, mon apprenti vous conduira à la grotte. D’ici là, allez vous reposez à l’auberge de Brill. Avant que j’oublie, tenez.
Bethor leur tendit un sac en signalant son contenu : deux cents pièces d’or pour payer les frais du voyage.
– Il y a aussi diverses potions. Je vous dis au revoir si vous revenez, dans un autre cas… adieu.
Les trois héros repartirent acquiescèrent à l’unissons puis s’en allèrent. Prenant la direction de Brill, aucun d’eux ne délia les lèvres avant d’avoir quitter la capitale des Réprouvés..
– Bonne chance enfants de la Horde… souffla Bethor Iceshard. Vous en aurez besoin…

Le par terre froid de la petite ville étouffa le lourd pas de l’orc, comme à l’accoutumé, il affichait un regard dur mais aussi un léger sourire en coin. Il voulait déjà être de retour de cette mission, lorsqu’il pénétrerait dans la ville avec en sa possession la lame. La renommé et de l’or à profusion, cette seule pensé qui occupait son esprit lui procurait des océans de plaisir.
Ses deux compagnons, en revanche, se sentaient un peu moins à l’aise.
Naelia tenait dans sa main la lourde bourse que le maitre de guilde venait de leur remettre, deux cents pièces d’or, une somme dérisoire pour une telle aventure. Mais le vieux Bethor l’avait dit lui-même, en aucun cas elle ne pourrait choisir, elle devait descendre dans le repaire des Sombrecœur et ramener cette satanée lame. Elle lança la bourse à l’elfe qui marchait à ses cotés, son courage n’avait d’égal que sa cupidité et elle le savait, elle ne voulait pas être tenter de filer avec l’or pendant le sommeil des deux autres.
Elundryl attrapa la bourse sans poser de question, en aucun cas il n’appréciait la situation. Lui qui voulait à tout prix oublier son passé, celui-ci le rattrapait inexorablement. Pas seulement cela en fait, les pensés de son amour déchu, les souvenirs de bataille aux cotés de ses amis et surtout le sang qui tachait ses mains, c’est tout cela qui le rattrapait. Mais le pire, c’est que Sylvannas les envoyait à la chasse aux fantômes dans un endroit saint, la Faucheuse d’orcs était peut être Quel’Serrar où meme Quel’Danar… mais ne se trouvait en aucun cas cas dans le repère des Sombrecœur, il en était persuadé et peu importe que ce satané mage l’ai vue en rêve. Il savait ce qu’il disait mais se résigna, Sylvannas était reine et lui si peu de chose en comparaison.
Le soleil couchant mourut à l’horizon et cela ne plus guère à l’elfe.
– Mes amis, la nuit sera bientôt là, hâtons-nous.
Sans attendre l’avis de ses compagnons, Elundryl pressa le pas vers l’auberge de Brill.

Les trois héros pénétrèrent dans l’auberge et l’elfe se dirigea vers le comptoir, laissant les deux autres s’installer à une table. Il demanda à l’aubergiste les prix des chambres et fut outré en les entendant. Elundryl revint vers ses compagnons, la mine penaude, il savait que faire chambre commune avec un orc ne plairait peut-être pas à une taurène mais vue les prix exorbitants de l’auberge, ils n’avaient guère le choix. Il prit place, en s’installa de façon à pouvoir regarder les deux autres droits dans les yeux.
– J’ai dans l’idée que cela ne vas pas vous plaire, mais vue les prix exorbitant, nous allons devoir faire chambre commune.
– Pas de quoi s’en faire Sunkeeper. Toi et tête de loup vous dormirez dans une chambre et moi dans une autre.
En entendant la façon dont on écorchait son nom, Manerk donna un coup de poing sur le casque de la taurène, l’enfonçant de quelques pouces et bouchant la vue à Naelia.
– Qu’est-ce qui t’arrive tête de loup ? Tu veux mon pied quelque part ?
– C’est Wolfchild, vache qui parle et pas je ne sais quoi…
Elle attrapa tant que bien que mal sa peau de loup et le fit pencher vers elle.
– Je ne t’aime pas beaucoup toi !
– Comme ça on est deux, répondit l’orc en faisant lâcher prise à la taurène.
– On s’arrête-là vous deux, intervint l’elfe.
Ils se regardèrent puis jetèrent un coup d’œil à l’elfe, comme un accord, Naelia et Manerk mirent leur chamaillerie de coté pour un instant.
– Ce que j’essaie de vous expliquer, vue notre solde, c’est qu’il n’est pas question de prendre plusieurs chambre. Si nous voulons faire des réserves en équipement, provisions de nourriture et autres, une chambre à trois couches sera la plus juste des solutions.
– Et pourquoi pas une à deux pour vous et pour moi…
– Parce qu’on n’a pas les moyens, vache-qui-parle, coupa l’orc. Arrête de te plaindre et accepte l’idée de dormir à plusieurs…
La taurène lui lança un regard surpris.
– Que de philosophie mon cher, mais je vous préviens de suite, je préfère dormir dans les écuries que de…
– Moi ça me vas, coupa une fois de plus Manerk. Toi dans les écuries et nous dans la chambre, oui, ça me va.
– Eh ! Ce n’est pas ce que je voulais dire !
– Mais tu l’as dit, viens Elundryl, on va voir nos nouveaux locaux.
La taurène lança un regard suppliant vers l’elfe, mais celui haussa les épaules en affichant un large sourire. L’orc se leva et Elundryl ne tarda pas à venir à sa suite. Naelia resta seul à la table, maugréant d’avoir parlée de la sorte. L’elfe revint vers la table et glissa quelques mots à la taurène.
– Désolé, mais il faut savoir tenir sa langue…
– Lâche-moi tu veux !
Il s’éloigna de la table en étouffant un rire, lui qui regrettait de s’être engager dans une telle aventure quelques instants auparavant, il pensait tout autrement désormais. Elle vit les deux mâles prendre une clé au comptoir puis se diriger vers les escaliers, ils disparurent bientôt, regrettant une fois de plus ses dires. Elle vit redescendre l’orc et lui lança un regard interrogateur, celui-ci, son sourire habituel sur les lèvres, articula bonne nuit pour l’adresse de la taurène.
Naelia lui lança un regard haineux puis s’enfonça dans sa chaise, quelle bonne nuit en effet, avec les chèvres et les chevaux dans la paille.
– Quelle maudite je fais… murmura-t-elle.
Un réprouvé de faible corpulence arriva vers la taurène, apparemment un serveur.
– Que puis-je vous apporter ma dame ? A manger ? A boire ?
– Une tête d’orc rôtie et un quartier d’elfe bien saignant…
– Pardon ? fit l’homme. J’ai peur d’avoir mal comprit…
Naelia releva la tête vers son interlocuteur, elle venait seulement de l’apercevoir.
– Euh… apportez-moi une chope de lait.
– Vache, chèvre…
La taurène eut un pincement au cœur en entendant le nom de ses futures colocataires pour la nuit.
– Peu m’importe… mais le moins cher sera la bienvenue…
– Comme il vous plaira.
Elle vit repartir l’homme, en se demandant pourquoi les Esprits s’acharnaient sur elle.
– Eh j’ai bien peur que le pire reste à venir…

Manerk pénétra dans la chambre d’un pas fatigué, depuis le matin, il n’avait cessé de parcourir les Royaumes sur son loup à la recherche de cette satanée ville. La missive qu’il avait reçu il y une semaine de cela le priait de se rendre à Undercity dans les plus brefs délais. Il était arrivé ce matin, sans avoir le temps de faire la moindre chose, la lettre stipulait une rencontre immédiate avec le maitre de guilde Bethor Iceshard. Quand il avait mis un pied dans la salle, la taurène et l’elfe l’attendait depuis plus de deux heures déjà.
Sa couche semblait confortable, il s’y installa en regardant le plafond de l’auberge d’un air las.
Elundryl entra à sa suite. En plus de celui de l’orc, il vit deux autres lits dans la grande pièce qu’était leur chambre. Il prit place sur celui qui était le plus éloigné de Manerk. Comme son comparse, il se mit à regarder les lattes de bois qui ornait le plafond de la chambre, une question lui brûlait les lèvres.
– Que va-t-on trouver demain dans le Repaire des Sombrecœur ?
– Sang et gloire pardi !
L’elfe tourna la tête vers l’orc, il avait fermé les yeux et son esprit devait voguer sur les ruisseaux azurés du doux pays des rêves. A ce moment, Elundryl envia le sourire qu’il affichait même lorsqu’il dormait. Ses rêves à lui étaient remplis de cris et de hurlements appartenant à la femme qu’il aimait, Séréna Sombrecœur, cadette des Sœurs du même nom. Il ne savait pas où elle se trouvait mais il aurait tout donné pour la retrouver.
La porte s’ouvrit avec fracas, tirant les deux males de leurs rêveries. Devant eux, Naelia entra dans la chambre et les foudroya du regard. Elle referma la porte derrière-elle en la claquant.
– Pas un mot !
– Mais je croyais… commença Elundryl.
– Pas un mot ! Je ne vous aime pas et vous déteste sans aucun doute plus qu’une des orgres ! Mais ce soir, je veux dormir dans un lit…
Elle s’installa entre l’elfe et l’orc, s’allongea sur la couche et rabaissa son casque sur son front. Manerk lança un regard à l’elfe mais ce dernier haussa des épaules en guise de réponse.
Ils se couchèrent tout les deux et bientôt, les trois héros tombèrent dans un profond sommeil.


Dernière édition par Souleazer le Lun 22 Fév 2010 - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoebinette
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 36
Localisation : clamart
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Lun 22 Fév 2010 - 2:26

gg tres beau texte meme si tout les perso n y sont pas sniff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalicia
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 40
Localisation : Massy (91)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Lun 22 Fév 2010 - 21:00

djédjé Smile

_________________

« Les voleurs sont certes haïssables, mais leur intelligence peut surpasser celle de l’homme de bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 50
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Lun 22 Fév 2010 - 21:38

ouééééééééééé cheers cheers les origines de VVK Twisted Evil la suiiiiiiiite (quand naelia fiche manerk en bas du lit par exemple) :p

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naelia
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Mar 23 Fév 2010 - 23:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verti
Totem de Soucis (GM)
avatar

Nombre de messages : 3049
Age : 44
Localisation : Sartrouville FRANCE
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Mer 24 Fév 2010 - 12:31

Very Happy Very Happy

cheers cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Ven 5 Mar 2010 - 11:55

Man soupe au lait? Je n'ai jamais entendu dire ça moi Wink

Sympa en tout cas, on attend la suite de l'aventure cheers

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 50
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Jeu 7 Oct 2010 - 12:52

tiens....ca sent l'humidité par ici

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dytrol
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1390
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Jeu 7 Oct 2010 - 18:16

Merci a ssteve pour le up ....je l'avais raté celui-la, et ce moment de lecture m'as bien détendu...
par conséquent bien évidement:

LA SUITE !!!

_________________
Sur l'Armurerie: Dytrol-Darbok-Dekay-Autolycos-Stration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wdbc.free.fr/
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Jeu 7 Oct 2010 - 19:48

Et on aimerait bien la lire avant qu'il n'y ait de pleurottes sur les arbres, bien sûr! Wink

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Sam 9 Oct 2010 - 0:25

Merci pour ces témoignages, comme d'hab ça me touche...

Mais patience les enfants, tonton soul va bientot s'y remettre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 50
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   Jeu 17 Fév 2011 - 14:57

oublié de le mettre en post-it tiens Cool

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - LE REPAIRE DES SOMBRECOEUR] A L'AVENTURE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stratégie] Le repaire de Magthéridon
» Nouvelle aventure, nouveaux horizons
» La fabuleuse aventure du mage Bwork Grip Souh
» 14. Repaire d'Arachni
» Si j'était un personnage de jeu d'aventure je serais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: