Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 14 Nov 2007 - 13:32

LE CŒUR DE PIERRE

DEUXIEME PARTIE : L'OASIS


Manerk - Berta - Verti - Neitoyeur - Morvaa - Shaniah - Samsha - Ouache

La région des Tarides fut un premier aperçu de Kalimdor pour bien des mortels d’Azeroth. Jadis luxuriante, ce n’est aujourd’hui qu’une plaine aride, bosselée de collines et où les rares oasis et villages y poussent comme des îlots perdus dans un océan de sable. Bien que dur et guère propice à la vie, sa savane abrite des créatures improbables que l’on ne saurait croiser dans d’autres régions, girafes et zèbres s’y épanouissent avec d’autant plus de facilité, malgré la présence de prédateurs, lions, hyènes, vautours, sans parler des races humanoïdes… Centaures, Hurans et bien sur, Taurens. Jadis peuple nomade, la chasse au Kodos guidèrent leurs sabots à travers les Tarides. Sous la menace de leurs ennemis, les tribus éparpillées s’unirent sous la bannière de Cairne Bloodhoof pour mener une guerre de conquête mais avant tout de survie dans les régions de Mulgore, des Mille Pointes et des Tarides. Si les Hurans, créatures mi-homme mi-sanglier, furent repoussés des Mille Pointes et quasiment éliminés de Mulgore, trois clans parvinrent à résister dans les Tarides :
Rivales entre elles, les Dos-Hirsutes et les Tranchecrins se livrent une implacable guerre, ne semblant pas se préoccuper d’autre chose que de leur conflit ; ce qui n’est fut pas le cas de la tribu Tranchebauge qui, tapie dans les profondeurs de leurs repaires du Kraal et des Souilles, attendent dans l’ombre la signature d’un pacte d’alliance avec une puissante armée pour lancer une contre-offensive. Si les Hurans du Kraal gardent un semblant d’honneur au fond de leurs corps bâtards de sangliers humanoïdes, la vie a quitté définitivement ceux des Souilles, remplacée par autre chose de plus vil qu’est la non-vie, gage de puissance et d’amitié, hérité de leur nouveaux alliées ténébreux…

Les Centaures des Tarides se montrèrent plus malins que les Hurans car à l’instar des Taurens, ils s’unirent pour faire face à l’ennemi. Mis à mal lors du conflit, Cairne ne dû la vie sauve qu’à l’arrivé in extremis de Thrall, le chef de guerre Orc et ce fut de ce sauvetage que naquit l’amitié qui aujourd’hui honore et scelle les peuples frères, Orcs et Taurens.

Si l’on pouvait croiser de tout dans les Tarides, du combattant centaure à l’archéologue nain, du sable amer des plaines aux eaux vivifiantes des oasis luxuriantes, la région en elle-même, avec sa faune cosmopolite et sa flore insolite, offrait dépaysement, diversité, et malheureusement bien souvent, mort à celui qui s’y aventurait sans en mesurer les dangers. C’est avec cet avertissement en tête que Manerk, fusil dormant dans l’étui et l’œil plongé dans sa lunette de visé, montait la garde devant l’une de ces oasis qui peuplait la région. Gardée par un petit bataillon de centaures, sa capture ne fut pas bien difficile et les bêtes mi-homme mi-chevaux furent bien vite mit en déroute. Si le chef de l’expédition, Manerk en l’occurrence, voulut profiter de l’oasis pour faire le plein de provisions ; eau et fruits, et repartir sur le champs pour leur destination, ce ne fut pas le cas de ses compagnons qui, voyant enfin de l’eau à profusion dans cette région aride, voulurent en profiter pour satisfaire des besoins d’autant plus primaire.
- Prendre un bain, grommela le chasseur Orc en scrutant l’horizon à travers sa lorgnette. Comme si se laver allait faire avancer nos affaires… Verti ! Au rapport !

A entendre son nom prononcé dans le vent, le chaman Orc avala de travers l’énorme datte qu’il venait de mettre dans sa bouche. Après une quinte de toux et un coup bien placé sur son large torse, il parvint tant bien que mal à faire descendre le fruit. Reprenant son souffle, il se dépêcha de répondre avant de se faire interpeller une seconde fois ; d’un caractère prudent, peut-être trop même, il savait que Manerk accourrait s’il tardait à lui répondre. Peu pressé de le voir arriver, alors qu’il se régalait de deux régimes de ces délicieux fruits à la chair sucrée sur les genoux, il savait qu’il risquait fort de passer un mauvais moment entre les mains de son chef si celui-ci venait à découvrir son petit écart. Non pas que la partie ouest de l’oasis, placée sous sa garde, représentât un quelconque danger mais la faim le tenaillait si bien qu’il avait très vite mis de coté son devoir de garde ; sans pour autant le négliger. Du coin de l’œil, il vérifia si son totem de griffe était toujours là. En cas d’intrusion, il saurait attirer l’attention du gêneur et lui faire ainsi gagner assez de temps pour se relever et prendre en main ses armes.
Placé sous un immense palmier-dattier dont l’un des régime avait menacé de tomber alors qu’il arrivait, un coup de pied bien placé en fit tomber deux et se posant sur un sol généreux, Verti se dépêcha d’engloutir un maximum de ces fruits avant que l’on vienne le déranger dans ses affaires… il lui restait encore beaucoup à manger et loin d’être partageur lorsqu’il s’agissait de nourriture, il songea, un peu honteux mais toujours aussi affamé, au festin que les autres rataient alors que lui se remplissait la panse.
- Dommage pour eux, tant mieux pour moi, riait-il entre absorption de datte et craquage de noyaux.
Dans un « pop », son totem disparu. Soupirant, il claqua des doigts et fit apparaître un nouveau totem… son totem de lien terrestre. N’y prêtant guère d’attention dans un premier temps, il fut surpris de son erreur et alors qu’il s’apprêtait à le renvoyer, un curieux doute l’assaillit. Ce totem lui rappelait quelqu’un… l’un des rares personne qu’il craignait… la seule en vérité en dehors de Thrall, son chef de guerre.
- Mince alors…
Se relevant, il se dirigea vers le totem sans le lâcher du regard. Etait-ce lui ou bien… avec cet air despotique qu’il se donnait, la création chamanique de bois et de terre lui rappelait étrangement son épouse. Il lança un regard ahuri de la datte qu’il tenait entre ses doigts jusqu’au totem et hoqueta de surprise. Il lui semblait l’entendre maintenant ! Cette voix gutturale de harpie vengeresse ! Il la reconnaîtrait entre mille ! Elle lui reprochait son attitude alors qu’il se bâfrait de fruits et d’eau au lieu de faire son travail de sentinelle. Eberlué, il donna un coup de pied dans le totem pour le faire disparaître et jeta ce qui lui restait de dattes, sans oublier de se débarrasser de l’eau… tout cela ne lui avait guère réussit et reprenant son poste à l’orée ouest de l’oasis, il fit comme si de rien n’était mais se jura intérieurement de plus jamais toucher une datte…
- Ça oui… parole de chaman…

Droit comme un « i » et imperturbable comme une statue, le seul druide de l’expédition n’esquissait pas le moindre geste. Sa pipe, seule souvenir de sa précédente existence, alors qu’il n’était rien d’autre que Bertaga, chien du Lézard Noir, demeurait plantée entre ses dents alors que des volutes de fumée s’élevaient de façon gracieuse tout autour de lui. L’esprit hagard et les yeux rougis, il faisait vagabonder son esprit loin de tout et de tous en savourant ce mélange à pipe. A base de feuillerêves, Morvaa le mage lui avait procuré moyennant quelques pièces d’or et malgré sa condition de fumeur invétéré, Berta du reconnaître qu’il ne le mettrait pas entre toutes les dents. Capable de donner des hallucinations à haute dose, l’Elfe de Sang l’avait prévenue, à moins d’avoir une condition robuste, ce n’était pas la peine de s’y adonner. Se jurant d’arrêter au premier Elekk rose qu’il apercevrait, il pouffa comme une adolescente, n’ayant pas remarqué que depuis quelque temps le vent soufflait vers l’ouest…

Son totem d’eau planté dans le sol, Neitoyeur le chaman buvait par petites gorgées en prenant bien soin de ne pas baisser sa garde alors qu’il portait sa main à sa bouche. L’œil aux aguets, chargé de protéger le secteur est de l’oasis, ces petits moments l’ennuyaient plus que tout autre chose. Lui qui était un Tauren d’action, attendre à ne rien faire lui posait quelques soucis et il se sentait devenir irritable d’instant en instant. Pour se calmer les nerfs, il envoya une chaîne d’éclair sur un serpent qui glissait tranquillement entre deux fourrés. Mais mal orienté, le sortilège ricocha sur le sol et rata sa cible qui, sentant le danger, ne perdit pas une seconde pour s’enfuir. La détonation fit grand bruit et se maudissant déjà alors qu’il entendait la voix courroucée de Manerk s’élever depuis le secteur nord de l’oasis, il lança la première excuse qui lui venait à l’esprit pour rester tranquille.
- Fausse alerte Manerk ! C’était juste… un serpent !
- Alors fait attention ! répondit la voix lointaine. Ouvre l’œil et le bon !

Se sachant espionner par la lorgnette du chasseur, Neitoyeur plia les genoux et prenant un air dégagé, il but une nouvelle gorgée d’eau de son totem.
- Ouvre l’œil et le bon, maugréa-t-il. Je m’ennui j’y peux rien…


Dernière édition par le Mer 28 Nov 2007 - 11:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 14 Nov 2007 - 13:32

Loin des tribulations masculines des ces fiers combattants de la Horde, c’est au centre de l’oasis que se passait le spectacle le plus inattendu. Le visage à hauteur de l’eau et les pieds au fond de l’oasis, Samsha tentait de garder l’équilibre et d’avancer tant bien que mal. Chaman de son état, elle aimait l’eau et cela même si le plancher des vaches lui seyait davantage, elle bouillonnait de rage alors qu’assise sur ses épaules, Morvaa se servait de ses cornes pour garder son équilibre et ne pas chuter.
- Morvaa ! lança-t-elle alors qu’elle buvait la tasse. Ne te penche pas comme ça ! Reste droite !
- Oh pardon…
Concentrée davantage sur Shaniah qui lui lançait des grands gestes de défi, elle oubliait qu’à cette profondeur, les Tauren pouvaient perdre pieds et même avec un poids plume comme elle sur les épaules, Samsha pouvait basculer à tout moment si elle s’appuyait un peu trop sur ses cornes.
- Tu es prête Sam ? fit-elle.
- On y va Morvaa ! A l’attaque !
D’un geste agile, le mage se redressa et mis les pieds sur les épaules du chaman. Entièrement nue, à l’instar de ses trois amies, un courant d’air s’insinua entre ses jambes et la fit frissonner malgré la température caniculaire des Tarides. Tentant de ne pas perdre l’équilibre en se déconcentrant, Shaniah, perchée elle aussi ordonna à sa compagne d’avancer.
- Allez Ouache ! Encore une fois et on gagne, neuf partout c’est pas le moment de flancher ma grosse ! Je ne veux pas d’un match nul !
- Ma Grosse ? Comment ça ma grosse ?
Grognant comme seule pouvait le faire une Tauren, Ouache la guerrière pris sur elle de ne pas relever davantage la taquinerie et s’avança d’un pas confiant dans l’eau pour aller à l’encontre du duel. Arrivées face à face, Morvaa empoigna les bras de Shaniah qui fit de même ; faisant leur possible pour faire tomber l’autre, elles savaient toutes les deux qu’à un tel stade de la compétition, le duel serait autant psychologique que physique…
- Abandonne Shaniah, souffla Morvaa entre ses dents. Il est hors de question que je me fasse battre par une Elfe de Sang avec d’aussi petits seins que les tiens !
Piquée à vif, presque humiliée, la bassesse fit son effet mais au lieu de la déstabiliser, cela ne fit qu’augmenter sa soif de victoire.
- Tu veux parler ? Tu as vu tes hanches Morvaa ? Et tes cuisses ? Tu n’as toujours pas éliminé les excès de la dernière fête du Voile d’Hiver on dirait ! Gare à la prochaine ! Attention au chocolat !
- Oh ! lança Morvaa alors que l’allusion sur son physique la rendait rouge de colère. Tu vas me payer ça bougresse ! Pour Silvermoon !
Avec des yeux pareils à ceux d’une déesse vengeresse, Morvaa se pencha plus en avant et se jeta corps et âme sur Shaniah. Prenant appui sur les épaules de Samsha, elle appuya de toutes ses forces pour se donner plus d’élan mais si la manœuvre lui donna la puissance nécessaire pour faire basculer l’autre, elle ne pu se maintenir, tomba elle aussi et emportant dans sa chute Ouache et Samsha. Les deux Elfes de Sang continuèrent alors de se chamailler de leur coté. Morvaa faisant boire la tasse à Shaniah alors que cette dernière, guère en reste, lui faisait perdre l’équilibre en s’insinuant entre ses jambes pour la soulever avec toute la force de ses épaules. Elles riaient et recommençaient de plus belle sous les yeux ahuris des Tauren qui les regardaient sans vraiment comprendre. Surtout Ouache.
- Je n’aurais jamais imaginée que la terrible Morvaa retrouverait l’age mental d’une enfant de dix ans au contact de l’eau… tu as comptée les points Sam ? Histoire de savoir qui a gagné ?
- Tu plaisantes ? Gagne qui voudra du moment que je n’ai plus à supporter cette embarrassante situation…
Ouache répondit d’un rire sonore alors qu’elle ressentait une nouvelle pression s’exercer sur ses hanches. Sans s’en rendre compte, Shaniah venait de se glisser derrière elle en passant ses jambes autour de son proéminant bassin. Attrapant alors l’abondante poitrine de la guerrière à pleine main, elle lança un sifflement admirateur alors que Morvaa venait de se glisser de la même façon derrière Samsha.
- Tu as vu ces boites à lait Morvaa ? Tu crois que les Tauren voient encore leurs sabots avec une telle paire de lolo ?
Tétanisée par une telle façon d’agir, Ouache, éberluée, ne pu esquisser le moindre geste alors que la nouvelle caresse de l’Elfe de Sang lui comprimait la poitrine.
- C’est sur qu’on est très loin de tes deux œufs sur le plat Shaniah !
- Oh ! Tu vas voir, garce et catin que tu es !
Faisant glisser une main agile vers le mamelon, Shaniah en pressa l’extrémité et fit gicler un trait épais de lait qui vient éclabousser la face éberlué de Morvaa.
- Ah c’est comme ça ? Bataille de lait !
Pendant une seconde, Samsha eut peur d’avoir mal compris. Morvaa ne pouvait pas agir de la sorte, elle n’oserait pas sans craindre son courroux vindicatif. Si on connaissait Samsha au sein du Conclave des Ombres, c’était bien pour ses incontrôlables excès de colères lorsqu’elle était de mauvaise humeur. Elle ne pouvait donc croire que Morvaa se risquerait à faire une chose pareille. Mais au moment où Samsha vit les mains du mage se glisser sous ses bras, elle compris que l’Elfe de Sang ne prendrait guère de gants pour ménager sa pauvre poitrine. Attraper alors le bout de ses seins sans aucune vergogne, d’une pression agile et douloureuse, elle en fit gicler une grande quantité de lait, mais apparemment moins habile que sa compagne, le trait lacté alla s’écraser dans la figure de Ouache qui, non content de se faire malmener de la sorte, recevait en plus en pleine figure le lait de Samsha. C’en fut trop pour elle et, parvenant à se dégager, elle attrapa Shaniah par les hanches et la jeta loin dans l’eau. Sous les acclamations et les rires de Morvaa qui ayant baissé sa garde, ne tarda pas à rejoindre son amie dans l’eau. Rouges de colère, Ouache et Samsha se lancèrent alors à la poursuite des deux Elfes de Sang qui prirent la fuite en nageant rapidement. Se moquant d’elles et leur tirant la langue dès qu’elles en avaient l’occasion, Shaniah et Morvaa furent finalement rattrapées et burent la tasse une bonne dizaine de fois avant que cela apaise enfin les deux Tauren humiliées ; qui finirent par rires elles aussi à pleine gorge devant un tel spectacle.

Les bras croisés et l’air toujours renfrogner, Manerk entendait les rires des autres filles à quelques mètres de lui. Curieux de savoir ce qu’il se passait, il fut tenté une seconde de jeter un œil dans sa lorgnette mais la peur d’être pris sur le fait et de subir un châtiment peu enviable de la part de quatre furies l’en dissuada. Soupirant alors qu’il s’ennuyait, il vit arriver au loin un loup au pelage noir et à l’œil menaçant. En un instant, l’instinct prit le pas sur la raison et repositionnant sa lunette, il arma son fusil et le doigt sur la gâchette, il attendit une seconde, juste le temps d’être a portée de tire. Mais dans sa lorgnette, il vit un cavalier sur le loup… un petit cavalier en armure de cuir et au visage vert, aux cheveux rares et aux yeux de serpent : un gnome lépreux. Le spectacle fut assez surprenant pour lui faire ranger son arme et lorsque le loup arriva à sa hauteur, le petit cavalier sauta sur le sol et vint se placer devant Manerk au garde à vous. Eberlué, ce dernier ne savait pas à quoi s’en tenir…
- Seigneur Manerk ? lança le petit gnome d’une voix timide et fluette.
- Manerk tout court… que me veux-tu ?
- J’ai une missive pour vous de la part du Seigneur Sando, répondit-il en lui remettant une enveloppe cachetée. Etes vous seul ou accompagné ? J’ai des missives pour tous les membres du Conclave des Ombres.
- Euh oui oui…
Alors qu’il lisait la lettre, Manerk énonça les membres de son groupe et avant qu’il ne finisse de lire, le gnome avait posé devant lui sept autres lettres.
- Pas bon signe ça… maugréa le chasseur. Que t’arrive-t-il Sando… tu es au courant de quelque chose toi ?
Mais alors qu’il s’attendait à une réponse, rien ne s’éleva. Manerk leva les yeux de sa lettre et vit que le messager n’était plus là… il venait de disparaître avec sa monture, aussi rapide que le vent et silencieux que la mort…
- Sacré petits êtres… finit-il par lâcher, fortement impressionné.


Dernière édition par le Mer 14 Nov 2007 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 14 Nov 2007 - 13:42

La suite demain si j'ai le courage... plus tard sinon ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 14 Nov 2007 - 16:43

lol le crêpage de chignons Very Happy ...la suite !!!

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ananxig
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 14 Nov 2007 - 20:52

tu as du talent ça se voit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morvaa
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 14 Nov 2007 - 22:56

dou jai un gros cul mdr salo .exelent need la suite vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Jeu 15 Nov 2007 - 13:13

On est "demain"

ok ===>[]

Et...tu connais Morvaa IRL que tu donnes toutes ces précisions ? Razz

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...


Dernière édition par le Jeu 15 Nov 2007 - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sando
Seigneur
Seigneur


Nombre de messages : 497
Age : 32
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Jeu 15 Nov 2007 - 13:30

J'adore Wink Ah ces femmes alors ^^

_________________
Ex Chef Cdo en deuxième, loin de wow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mar 20 Nov 2007 - 14:03

Demain c'était quand déja ? lol!

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samsha
Seigneur
Seigneur


Nombre de messages : 343
Age : 31
Localisation : 100% girondine
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mar 20 Nov 2007 - 19:59

dit movaa de quel droit tu oses toucher ma poitrine? Si thyb croise ton chemin gare à tes grosses fesses lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chatmania.fr/forum-chats/
Verti
Totem de Soucis (GM)
avatar

Nombre de messages : 3049
Age : 44
Localisation : Sartrouville FRANCE
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Mer 21 Nov 2007 - 20:04

lol! lol!
tu m'as cerné Soul ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   Jeu 29 Nov 2012 - 18:04

c'est pas tout ça mais.....la suiiiiiiiite Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil (je suis certain que j'en aurai pull plus d'un) Twisted Evil Twisted Evil

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - LE CŒUR DE PIERRE 2] L'OASIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gsm de Pierre Delandsheere
» La pierre de foyer votre avis !
» L'âge de Pierre
» Clé du golem de pierre pour quête de l'armure antique
» Mur en pierre et toit brique rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: