Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Dim 27 Jan 2008 - 3:51

Bah voilà après quelques semaines d'absence je pense à mes (quelques) fans ! Je suis crevééééééééééééé !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Dim 27 Jan 2008 - 3:52

SIMILIS ET SIMILITUDES

DEUXIEME PARTIE : THOBRAK ENTRE EN SCENE !



Ananxig - Kyoto et Volkin - Thobrak - ??


Avec l’ouverture du passage dimensionnel vers Undercity, le plan d’Ananxig, puissant mage troll du Conclave des Ombres commençait à prendre forme : renvoyer Kyoto avant qu’il ne soit réduit à l’état de poussière. Seul au milieu de la clairière alors qu’il tournait le dos à la cabane où se terraient encore son compagnon d’infortune et Volkin le démon, il faisait tourner les cellules de son cerveau de mage à plein régime. Nerveux malgré tout, assoiffé et reluisant de transpiration alors que le soleil qui brillait haut dans le ciel tapait fort, il fit glisser sa langue sur ses lèvres sèches alors que d’un revers de la main, il épongea son front reluisant. Déglutissant avec peine, il fut couvert une seconde d’une ombre nouvelle. Levant les yeux vers le ciel, il vit un immense oiseau tourner autour de lui. Ce dernier le remarqua aussi et amorça sa rapidement descente. A quelques mètres du sol, le gigantesque oiseau fut happé par un nuage de fumée sorti de nul part et lorsque ce dernier se dissipait, un Tauren tout en cornes et en sabot apparaissait comme par magie à la place du volatile. Atterrissant dans un impressionnant bruit, il souleva un nuage de poussière alors que ses pas foulait le sol verdoyant de cette clairière. Ahuri par une telle entrée, Ananxig soupira tout de même de soulagement alors qu’il voyait arriver vers lui un certain druide de sa connaissance…
- Thobrak ! fit le mage en s’avançant à sa rencontre. Heureux de te voir mais que fais-tu là ?
- Toi et ton expédition êtes en retard sur l’horaire pardi, Sando a envoyé tous les druides qu’il pouvait trouver à votre recherche et me voilà ami troll.
A entendre le druide, Ananxig sourcilla. On l’accusait d’être en retard alors que de son point de vu, il était tout à fait dans les temps.
- Désolé de te contredire mais…
- Silence Ananxig, répondit sèchement Thobrak. Je ne connais pas les détails de ta mission mais si Sando estime que tu es en retard, alors tu es en retard, fin de la discussion.
- Quelle indéfectible loyauté mon cher druide ! ironisa le mage en croisant les bras devant lui. Je te rappel en outre que tu t’adresses à un officier de guilde… ta fidélité à Sando est tout à ton honneur mais tu le sais comme moi, il attache beaucoup d’importance au protocole et en tant que tel, j’attend un peu plus d’égards de ta part…
- Ah, désolé… mais bon, tu me connais…
- ça oui…
La situation l’amusait. Ananxig ne parlait pas méchamment et se permit même de se fendre d’un sourire en coin. Sacré Thobrak pensait-il.
Druide parmi les druides, il était connu au sein de la guilde comme une personne à l’incisif franc parler, au caractère trempé et à l’instabilité légendaire, il n’était pas du genre à garder sa langue dans sa poche et faisait en sorte que tout le monde autour de lui le sache. Si Sando le mettait bien souvent à l’écart pour les missions diplomatiques, il comptait la plupart du temps sur lui pour régler les problèmes internes entre conclavistes ; car si la sagesse était de savoir faire un choix, le bon choix autant pour les autres que pour la guilde, il pouvait se vanter de savoir parler sagement, d’une façon très abrupte certes mais toujours en accord avec lui-même, intègre.
- Ah Thobrak, s’extasia Ananxig. Promet moi que si un jour ton abnégation et ton sens du devoir te catapultent au titre d’officier, tu garderas ce franc-parler qui t’es si cher…
Il ne répondit rien et se contenta de rire.
- Mais assez parler… viens avec moi que je t’explique la situation…
Il invita le druide à venir avec lui et se postèrent face au portail vers Undercity qui montrait déjà quelques signes de faiblesses. En faisant les quelques pas qui les séparaient du sortilège, il lui expliqua la situation, la condition de Kyoto et l’absence de Nalicia…
- Je comprend, souffla Thobrak. Et donc tu proposes de renvoyer Kyoto vers Undercity et d’attendre l’autre peste ?
- C’est cela.
Face à face et de profil au portail, Thobrak et Ananxig se mirent alors d’accord en une seconde sur la démarche à adopter pour la suite… mais la flèche qui frappa de plein fouet le mage mit un terme à toute palabres. Thobrak écarquilla les yeux alors que les images s’entrechoquaient dans sa tête. Défilant sous ses yeux telles des photographies au ralentit, il voyait d’abord la flèche percuter l’épaule d’Ananxig, ce dernier plisser les yeux et afficher une expression de douleur puis son corps se faire éjecter dans le portail par le puissant impact de la flèche. Quelques secondes pareilles à toute une vie, Ananxig venait de disparaître à travers son propre passage et son plan pour sauver Kyoto avec lui…
- Perfidie… traîtrise !
Thobrak tourna un visage furieux vers la source de l’agression et mis un pas avant même d’y réfléchir. Dans son esprit, un signal retentit, son instinct de survie s’affolait et lui criait de se mettre à l’abri le plus vite possible alors qu’il s’exposait ainsi au danger. Mais trop tard, le druide ne chercha même pas à se mettre à l’abri alors que de nouveau, un arc chantait et qu’un ennemi inconnu décochait une flèche qui déjà, sifflait à ses oreilles. Dans sa colère, il ne chercha même pas à esquiver le trait de mort qui, tiré avec précision, écorcha sa joue en laissa sur son passage une marque écarlate ainsi qu’une une plaie béante ; rien qu’une éraflure mais il s’en était fallut de peu…
Courant droit devant lui, ivre et aveugle de rage, il se métamorphosa en ours sous l’effet de la colère qui montait en lui, sans y penser… il ne pensait d’ailleurs plus, seule la plus pure des haines guidait désormais ses pas alors qu’à travers ses yeux fous, il voyait cet adversaire prendre forme. Une nouvelle flèche fut tirée mais celle-ci se brisa littéralement contre l’armure de poils et de fourrure qui recouvrait son corps de bête exaltée par la hostilité.
Perché sur la branche d’un arbre, juste à l’orée de la clairière et à peine à une dizaine de mètre de lui, il le voyait armer son arc d’une nouvelle flèche tout en lui lançant un regard de défi. De forte carrure, il possédait un cuir écarlate en guise de peau et des yeux pareils à des soleils tant ils rougeoyaient, sa mâchoire s’ornait en outre de défenses et il portait une armure de fer grossière et un casque à mailles. Malgré son état second, Thobrak reconnut que la scène tenait de l’irréel.
– Un Gangr’Orc… c’est une plaisanterie… que fait-il en plein Azeroth ?
Courant toujours à vive allure, les poils de sa fourrure se courbaient sous l’effet de la fulgurante course alors que la distance qui le séparait de l’orc diminuait de seconde en seconde. Analysant dans son esprit torturé alors que le temps passait, il tentait de trouver le meilleur des angles pour lancer son attaque qui se voudrait être autant vengeresse que puissante, il fallait qu’il saute et frappe puissamment, un coup, une seule frappe pour le mettre en pièces, une frappe dédiée à Ananxig dont l’état le préoccupait plus que n’importe quoi. Alors plongé en pleine réflexion, il eut à peine le baisser la tête pour éviter à son œil d’être touché par un nouveau trait de bois et d’acier. L’orc tirait avec une étonnante précision… mais cela ne le dérangeait pas outre mesure… bien au contraire… Thobrak aimait les challenges…
Quelques mètres entre le druide et le tronc d’arbre, le moment était venu de lancer son attaque. Diminuant l’allure de sa course, il commençait à prendre appui sur ses pattes de derrières lorsqu’il entendit un éclair gronder et une brûlure intense lui chauffa instantanément le dos. L’impact fut puissant et Thobrak perdit l’équilibre. Encore pris dans l’élan de sa course, il s’effondra ventre à terre et glissa sur un bon mètre avant de s’arrêter. Une seconde perplexe, il comprit en un instant. Une idée stupide a priori que de vouloir éliminer l’orc en fonçant ainsi tête baissée alors qu’il ignorait à qu’il avait à faire. On ne rencontrait pas tous les jours des gangr’orcs dans cette région et il aurait été trop qu’il soit seul… tournant la tête en arrière, Thobrak comprit qu’il ne s’était pas trompé : un démoniste gangr’orc en pleine incantation le regardait de loin, tout près de la cabane. Même si la blessure infligé le démoniste ne le faisait guère souffrir, l’attaque l’avait surpris… et mis à découvert… juste sous la branche ou se situait l’archer orc !
– Non ! pensa Thobrak en levant les yeux.
La créature le tenait en joue de façon verticale. Il bandait son arc au maximum et une caricature de sourire éclairait son visage porcin… il ne restait à Thobrak qu’une seconde pour mettre un plan à pied d’œuvre mais le temps ne lui permettait plus de faire grand chose… pris entre deux feux et alors plongé dans ses réflexions, l’arc chanta une fois encore… et subitement, les yeux du druide se couvrirent d’un voile de désespoir…

Volkin regardait l’imposante masse de son compagnon d’un air inquiet. Son état semblait s’être stabilisé alors qu’Ananxig avait quitté l’enceinte de la cabane depuis quelques minutes… il lui avait semblé entendre la voix de son compagnon… mais n’était-ce pas l’œuvre de son imagination ? Kyoto avait besoin de quelqu’un à ses cotés et il ne pouvait se résigner à la quitter tant qu’Ananxig ne donnerait pas un signe de vie plus concret et la preuve tangible qu’il était parvenu à ouvrir un passage… cependant… les émanations qu’il percevait depuis l’extérieur l’intriguait au plus au point, pour dégager une telle quantité d’énergie, le passage devait être ouvert… à contre cœur et tourmenté, Volkin tourna le dos au démoniste conclaviste puis se dirigea vers la porte de la cabane… jetant un œil discret. A quelques mètres devant lui, il vit le portail tant désiré auréolé de pourpre. A cette distance, il semblait presque palpable… cela signifiait alors qu’Ananxig avait réussi et pourtant… où donc était-il passé ? Maugréant, Volkin finit par sentir une présence sur sa droite. Sursautant, il aurait pu en perdre sa mâchoire tant il ne s’attendait pas à voir ce que ses yeux voyaient… ici, en plein cœur d’un territoire de l’alliance avec ses ogres et ses morts-vivants, un gangr’orc, apparemment en pleine invocation se tenait là avec ses yeux de pure folie, sa peau rouge et ses défenses proéminentes… il n’était pas rare de rencontrer ces engeances en plein Néant Distordu mais ici… cela tenait du délire !
– Je dois rêver…
Le démoniste gangr’orc n’avait apparemment pas remarqué la présence du petit démon et continuait son incantation, ses yeux demeuraient fixe, pointés vers un endroit à gauche du lutin… tournant son regard instinctivement dans la même direction que le gangr’orc, Volkin eut subitement toutes les réponses aux questions qu’il se posait… le corps courbé, face contre terre, un druide en forme d’ours et l’archer qui le tenait dans sa ligne de mire juste au dessus de lui… mais pas le temps d’élaborer le moindre stratagème, il ne savait pas qui était ce druide mais si deux gangr’orcs le menacait, il se devait d’agir ! Et si l’archer se tenait hors de portée il n’en allait pas de même pour le démoniste… les ennemis des ses ennemies n’étaient pas ses amis ? Il allait le vérifier…
– Encaisse !
La boule de feu que Volkin lança sur le démoniste fut lancée comme ça, sans vraiment qu’il puisse y réfléchir. Le démon savait parfaitement que les dommages qu’il infligerait à cette créature serait minimes mais dans sa démarche, il ne cherchait pas le tuer, non, ce qu’il voulait c’était le déconcentrer pour laisser au druide d’agir et surtout, de réagir… et son plan marcha parfaitement. Le démoniste gangr’orc reçut la boule de feu en plein visage et arrêta d’un coup son incantation… Volkin se félicitait déjà de sa réaction mais lorsqu’il vit le gangr’orc tourner vers lui un regard haineux et recommencer une incantation en le prenant pour cible cette fois-ci, il regretta de ne pas avoir de plan de rechange…
- Insupportable petite vermine ! grogna le gangr’orc.
De part sa nature, Volkin ne pouvait mourir mais disparaître à ce moment signifierait peut-être la fin de Kyoto et par extension, la sienne en ce monde. Si son seul lien vers la réalité venait à disparaître, il devrait rester pour toujours dans le Néant Distordu… rien à voir avec l’attachement qu’il éprouvait pour lui ou les autres conclavistes… du moins…
Il devait trouver un moyen de se mettre à l’abri… l’heure n’était pas à l’analyse de ses sentiments mais malheureusement, rien ne venait, il avait beau réfléchir, aucune idée ne venait… la réponse vint pourtant d’elle-même. Sous les traits d’un surpuissant Feu de l’Ame, Volkin vit le gangr’orc se faire projeter à plusieurs mètres en arrière. Eberlué, ce dernier ne perdit pas une minute pour se relever mais déjà, les malédictions pleuvaient sur lui comme un papillon pris au dépourvu lors d’une averse d’été… malmené au plus haut point, le trait de l’ombre qui lui perfora la poitrine de part en part finit par l’achever et dans un hurlement de douleur, le démoniste gangr’orc s’écroula sur le sol… mort. Faisant volte-face, Volkin aperçut Kyoto, le corps parcouru de spasmes douloureux et soufflant comme un forcené. Voyant son démon menacé, malgré son état, il était parvenu à enchaîné un Feu de l’Ame, malédictions pour finalement finir sur un trait de l’ombre… une démarche talentueuse et le démon, ivre de joie sautait sur place. Mais au moment ou il s’approchait de lui pour le congratuler, le démoniste leva un pouce tremblant en signe de victoire puis s’écroula comme une masse, sans un bruit… passant des sommets de la joie aux abysses du désespoir, Volkin eut le pressentiment qu’il voyait son maître et ami pour la dernière fois…


Dernière édition par le Ven 1 Fév 2008 - 3:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Dim 27 Jan 2008 - 3:53

Le hurlement de douleur que le démoniste gangr’orc lâcha alors que le trait de l’ombre de Kyoto lui perforait la poitrine fit sursauter l’archer qui en fut fortement ébranlé l’espace d’une seconde ; comme s'il venait de recevoir une gifle psychique. Clignant des yeux, il finit cependant par reprendre ses esprits mais alors qu’il bandait de nouveau son arc, sa cible n’était plus là. Un hurlement de colère retentit alors sur la terre ferme et se penchant en avant, la peau-rouge vit que sa cible s’était relevée et menaçait de sa patte poing fermé le tronc de l’arbre sur lequel il était perché. Grognant d’une façon dédaigneuse, il mit de nouveau le druide au bout de sa ligne de mire, seul un ogre pourrait endommager le bois de cet arbre centenaire et il ne craignait en rien l’onde de choc qui pourrait se dégager de la frappe de cet impudent. Il ne savait pas combien il pouvait se tromper…
Le coup fut puissant et ce fut un véritable séisme qui secoua l’orc perché. Le poing de Thobrak s’enfonça sur plusieurs centimètres, creusant l’écorce et atteignant le cœur du bois. Se concentrant l’espace d’une seconde, il reprit sa forme humanoïde et, poussant un hurlement, il invoqua le plus puissant de ses éclats lunaires. L’énergie des arcanes jaillit depuis le ciel jusqu’au trou fait par l’impact de son coup. Son visage illuminé par la lumière que dégageait sa main, Thobrak ne perdit pas une seconde pour invoquer d’autres éclats, encore et encore…
Eberlué par tant de puissance, l’orc en avait fait tombé son arme et tentait désormais de se raccrocher au tronc par n’importe quel moyen alors qu’il était secoué par véritable cataclysme.
– Tu vas descendre de là pourriture !
La résistance du tronc finit par céder sous la pression de l’attaque et telle la hache qui s’abat sur le fagot de bois pour le trancher, la foudre lunaire eut finalement raison de l’arbre en le sectionnant en deux. Haletant, Thobrak fit quelques pas en arrière pour se mettre à l’abri de la chute de l’arbre qui fit un terrible bruit au moment où il toucha terre. Entre le bois et les feuilles, l’orc fut sonné pour son compte et c’est sans même un regard pour lui qu’il l’enjamba pour rejoindre Volkin qui sautillait à sa rencontre en le regardant d’un air atterré. Tentant de reprendre son souffle, Thobrak ne pouvait guère en vouloir au druide pour la grimace surprise qu’il lui adressait, que faisait-il donc là ? Ou était passé Ananxing ? Et quelle était donc cette façon d’agir alors que leur mission demandait la plus grande des discrétions ? En sectionnant l’arbre et en le transformant en véritable geyser, cela revenait comme au fait de hurler dans le noir : messieurs mes ennemis, les agents du Conclave des Ombres sont ici ! Mais contre toute attente, le démon ne lui fit aucun sermon…
– Thobrak ! cria Volkin alors que le druide se rapprochait de lui. C’est Kyoto ! C’est de pire en pire il faut se dépêcher
– Bon sang ! répondit Thobrak d’un air sombre. Je l’avais oublié celui la !
Il parvint jusqu’au lutin et remarqua de loin que le passage ne tiendrait plus longtemps. En outre, il demeurait persuadé qu’ils ne leurs restaient que très peu de temps avant l’arrivé d’autres gangr’orcs. Ils allaient êtres attirés par la chute et l’embrasement de l’arbre comme le seraient des abeilles par du miel.
– Si tu veux mon avis Thobrak, cette plaine ne va pas tarder à grouiller de peaux-rouges… ces deux là n’étaient que des éclaireurs, impossible pour eux d’agir seul si loin d’Outreterre… que faisaient-ils là d’ailleurs ?
– Aucune idée mais surveille le passage, je vais chercher Kyoto… en espérant qu’il ne soit pas tombé en poussière…
– Ce serait fâcheux si tu veux mon avis…
En guise de réponse, Thobrak soupira d’an air de dédain puis s’élança vers la cabane de chasseur. Il venait de disparaître dans la bicoque au moment où Volkin se postait face au portail, positionnant ses mains contres ses hanches, il respirait calmement alors que son front reluisait de transpiration et son cœur battait la chamade. Cette mission prenait une tournure qui lui déplaisait, Nalicia absente et Kyoto à deux doigts de disparaître, Ananxing qui disparaissait et Thobrak qui faisait un peu trop étalage de ses pouvoirs face à l’ennemi et qui risquait de rameuter tout l’Outreterre pour la liquidation d’un vulgaire orc…
– Et ce fichu portail qui ne tardera pas à disparaître…
Le lutin, malgré son apparente tranquillité, commençait sérieusement à s’inquiéter. L’énergie ainsi déployée dégageait de puissantes rafales de souffle qui faisait ployer l’herbe aux alentours. Sous l’effet de cette petite tempête, Volkin plissait les yeux. Plus le temps passait et plus les signes de faiblesses devenaient apparents.
– Il se passe quelque chose, murmura le lutin. L’énergie devient instable… si ça continu ce passage ne disparaîtra pas comme par enchantement… si ça continu… il explosera…
Un arc électrique se matérialisa et vint lécher le sol non loin de lui, traçant dans le parterre verdoyant un sillage incandescent et roussi.
– Ça devint trop dangereux… je dois le stabiliser…
Volkin ne savait évidemment pas comment procéder, les arcannes lui étaient totalement inconnues et il ne manipulait pas ce genre de puissance. Prenant tout de même le risque d’improviser, il commença à concentrer dans son poing droit de quoi invoquer un sortilège mineur. Si ce genre de chose fonctionnait pour les créatures vivantes, peut-être que cela calmerait un portail d’énergie arcanique au bord de l’explosion…
– On peut toujours essayer.
Sur le point d’exécuter sa manœuvre, Volkin se sentit soudainement décoller. Tiré par ses grandes oreilles, il fut soulevé à plusieurs pas du sol. Eberlué par une telle manœuvre, le lutin n’eut guère le temps de protester qu’il se retrouva devant le visage d’un bien curieux personnage. Une trolle, elle portait un pantalon et des bottes en grangrecuir d’une couleur plus sombre que la nuit, ainsi qu’un pourpoint assorti dont le vertigineux décolleté laissait entrevoir une partie de sa généreuse poitrine que l’on devinait pourtant ferme au touché. Cheveux coiffés et tressés avec soins, lunettes d’ingénieur aux verres teintés sur le nez, il se dégageait d’elle une intarissable confiance alors que ses défenses soignées et son sourire apaisé parachevaient de dresser le portrait de cette trolle plutôt équivoque. De plus, à savoir ce qu’elle faisait là, à le tenir par les oreilles et à le dévisager de cette façon insistante, Volkin n’en savait rien.
– Tu es qui toi ? demanda le démon.
– Une nénette dont il faut se méfier… mais si je suis ici c’est que je cherche une certaine Veronica Von Karma et sa bande de similis… ça ne te dit rien ?
– Nalicia oui… mais c’est quoi un simili ?
– Un truc trop compliqué pour ton minuscule cerveau… tu me suis ?
Pour illustrer sa réponse, la trolle leva sa main libre puis pointa un doigt non loin du nez du lutin. Volkin s’aperçu alors que ses mains étaient recouvertes de gants rouge à l’apparence singulière. En y regardant de plus près, il se rendit compte que ces gants étaient en fait constitués de petites plaques écarlates, apposées sur un tissu sombre. Ces plaques recouvraient les phalanges et le haut de la main, alors que les articulations demeuraient libres. Rouge et noir, un bien étrange contraste qui ne laissa rien présager de bon. Quelque peu épais, les gants semblaient êtres constitués en outre d’une matière aussi souple que le cuir mais les reflets qui s’en dégageait laissait à croire autre chose… ces gants devaient être à la fois flexible et ultra-résistant, capable d’infliger de gros dégâts tout en demeurant très maniables.
Volkin fut pris d’un bien étrange pressentiment mais avant qu’il puisse de nouveau délier les lèvres, l’inconnue le projeta avec force à travers le portail puis il disparut comme par enchantement.
- Un sur trois… je vais m’occuper des deux autres sur le champs…
Devant elle, le portail finit par être agité de remous, tel un poisson qui sur le point de suffoquer tentait de retourner à l’eau. Après quelques secondes, la porte dimensionnel s’effrita puis disparut enfin en soulevant un nuage de poussière ; sans explosion ni bruit.

Au même moment, Thobrak réapparut au seuil de la cabane, portant le corps malmené de Kyoto sur son dos. Le spectacle qui s’offrait à lui n’avait rien de réjouissant. Cette trolle qui se trouvait au centre de la clairière affichait un air menaçant et devait être près à en découdre, le portail n’était plus là, ainsi que Volkin. Mais à vrai dire, ce qui l’inquiétait le plus était la cohorte de gangr’orcs qui venait de faire son apparition et qui barricadait désormais tout échappatoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Dim 27 Jan 2008 - 11:11

GG pour l'apparition du plus grand druide de l'histoire de l'humanité (Comment ça j'ai les chevilles qui enflent ?) Wink

Je suis aussi entrain dee preparer un texte, mais le style est un peu different, plus comment dire.... Thobrakien quoi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Dim 27 Jan 2008 - 13:03

Magnifique Soul !! Vraiment bien torché ! cheers

bon...faudra trouver qui est la Chasseresse là !

Thobrak a abîmé l'arbre !!!!!
Razz

La suite ! (oui je sais on abuse !!!)

++



P.S. : Tu savais que Von Karma t'utilisait comme banque ,..pour les retraits ? ...ok==>[] lol!

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verti
Totem de Soucis (GM)
avatar

Nombre de messages : 3049
Age : 44
Localisation : Sartrouville FRANCE
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Dim 27 Jan 2008 - 17:02

eh ben décidément..Trop fort notre rolliste !

GG, repose toi un peu qd même ta copine need que tu:
-fasse les vitres
-passes l'aspi
-fasses la vaisselle
-...
-à la fin tu pourras continuer d'écrire

lol!
aller, je devances la remarque de Mlle la compagne de soul
===> []

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eranos
Seigneur
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 31
Localisation : Cholet 49
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Lun 28 Jan 2008 - 16:07

ta déja pensé a poster tes textes sur le forum officiel? tu aurais un max de succes et tu aurais je pense l'acces a la premiere page du site ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morvaa
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Mar 29 Jan 2008 - 12:17

clap clap clap bon ba commes toujours un grand brao a soul qui cest encore surpassé .
tu sais se qu'il te reste a faire mtn lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eponimm
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Mar 29 Jan 2008 - 12:30

Excellent comme toujours! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Mer 30 Jan 2008 - 15:12

Rien à ajouter si ce n'est que tu as de plus en plus de fan! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Ven 1 Fév 2008 - 3:48

thobrak a écrit:
GG pour l'apparition du plus grand druide de l'histoire de l'humanité (Comment ça j'ai les chevilles qui enflent ?) Wink

Je suis aussi entrain dee preparer un texte, mais le style est un peu different, plus comment dire.... Thobrakien quoi Very Happy

Merci Thobrak... mais si je t'ai fait intervenir ce n'est pas pour rien... j'aime ton franc parlé et je pense que tu es une des rares grande gueule au sein de la guilde (avec moi bien sur) à l'ouvrir de temps à autres... quand mon frère m'a dit que tu avais des véléités de vouloir te calmer en passant officier, je me suis dit que je devais intervenir ! Il fallait donc que je te fasse comprendre combien ta grande gueule est apprécié ici bas (enfin surtout mon frangin et moi) !

Sstevee a écrit:
Magnifique Soul !! Vraiment bien torché ! cheers

bon...faudra trouver qui est la Chasseresse là !

Thobrak a abîmé l'arbre !!!!!
Razz

La suite ! (oui je sais on abuse !!!)

++



P.S. : Tu savais que Von Karma t'utilisait comme banque ,..pour les retraits ? ...ok==>[] lol!

Quelle chasseresse lol ? JE ne vois pas de chasseresse moi... gné hé hé hé... Laughing



Verti a écrit:
eh ben décidément..Trop fort notre rolliste !

GG, repose toi un peu qd même ta copine need que tu:
-fasse les vitres
-passes l'aspi
-fasses la vaisselle
-... <-------- à quoi tu penses exactement ? ^^
-à la fin tu pourras continuer d'écrire

lol!
aller, je devances la remarque de Mlle la compagne de soul
===> []

eranos a écrit:
ta déja pensé a poster tes textes sur le forum officiel? tu aurais un max de succes et tu aurais je pense l'acces a la premiere page du site ^^

La réponse est simple cher Eranos, comme je l'ai deja dit, j'écris pour nous, osef le site officiel et surtout le forum qui sont pleins de, n'ayont pas peur des mots, de sinistres blaireaux ! On va pas se mentir, le niveau est proche de zero sur les forums... tout ces gens qui chouinent on fait de wow un vrai jeu de kevin (et je sais de quoi je parle, j'en suis un !) avec leur nerf de merde, leur traduction à la con et surtout ce ouin ouin incéssant qui me stresse ! Voilà... en gros j'écris pour le CDO et avec le CDO... j'emmerde les quelques 10 millions d'autres joueurs ! Et je passe sur le couplet des connards qui trouveront tjs à dire que mes textes sont plein d'incohérences et de fautes !

Merci enfin à epo, morvaa et nice... et à tout ceux qui perdent du temps à me lire, tous ces encouragement sont vraiment une source pour moi et mes petits doigts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Sam 2 Fév 2008 - 12:44

Entièrement d'accord avec toi Soul et pour ce que tu as dit sur les grandes gueules (que j'apprécie bcp!), il en faut ça fait du bien aussi... je dirais même qu'à bon escient ça peut assainir^^

Et merci à Thotho d'être resté le même en passant des CR aux CDO, ce dont je ne doutais quand même pas trop jocolor

En ce qui concerne tes écrits, c'est dommage que tout le monde n'en profite pas mais à la fois ça fait de nous des privilégiés, non? Wink Et il faut avouer que ça me mettrai trop en rogne si je devais lire de commentaires peu sympatiques sur tes textes! D'ailleurs il n'y a que moi qui ai le droit de râler sur les fautes et je n'ai pas osé tant la qualité était appréciable, na!

A+ tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eranos
Seigneur
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 31
Localisation : Cholet 49
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Sam 2 Fév 2008 - 14:41

moi je proposait juste hein ^^ et sinons tes textes sont vraiment sympa. Moi aussi aillant écrit quelques trucs mais qui ne sont pas dans le meme contexte que wow ( Ragnarok online), j'apprécie se style d'écriture Very Happy


Alors continu :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ananxig
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Sam 2 Fév 2008 - 14:58

mais....mais...mais.... où je suis passé???
super ces histoires!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyöto
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 41
Localisation : entre Tamanrasset et Vladivostok
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   Mar 5 Fév 2008 - 21:12

Le 1er Tome, sort quand?.... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - SIMILIS ET SIMILITUDES 2] THOBRAK ENTRE EN SCENE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: