Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 1:48

ALLIANCE IMPIE

CINQUIÈME PARTIE : SORCELLERIE
*


Même s’il ne savait pas pourquoi, le vampire hésita l’instant d’une fraction de seconde avant d’abattre son arme sur le sorcier qui gisait à terre et qu’il ne considérait d’ailleurs plus comme son fils. Il s’était allié aux mêmes humains qui avaient osé emporter loin de lui la seule personne qui n’avait peut-être jamais compté à ses yeux : sa Sierra. Mais il était trop tard pour revenir en arrière, il lui avait accordé toutes les chances de revenir vers lui mais ce soi-disant fils n’en avait eut cure et maintenant, il gisait à terre, près à recevoir son coup de grâce.
– Tu aurais put vivre dans l’opulence mon fils, tu avais tout pour devenir le plus puissant des vampires, mais tu a préféré renier mon héritage et par ce fait, tu mourras comme un chien !
Sous les yeux du sorcier, la lame se leva puis s’abattit instantanément avec force.
– Meurs Askani !
– N’y compte pas vampire !
– Qui ?
Aggrologue, sortit de nul part, sauta sur le père de Mine Sombre un pied en avant puis l’envoya à plusieurs pas de là. Evitant ainsi au sorcier de mourir prématurément, le Templier lui tendit une main pour l’aider à se relever. D’abord hésitant, le sorcier finit par l’attraper.
– Merci Templier, mais tu n’aurais pas du intervenir, cette histoire ne regarde que mon père et moi.
– J’en suis parfaitement conscient mais cependant, j’avais une dette envers toi et voilà la chose réglée.
Mine Sombre se fendit d’un sourire.
– Je vois que tu es un homme juste Aggrologue, mais je dois finir ce combat seul, la vie de mon père m’appartiens.
– C’est entendu, je n’interviendrais plus. Mais sois dit en passant et bien que cela m’est difficile de placer ce poids sur toi, de ton succès dépend notre destiné, à Yleponia et à moi-même.
– Je ne saisi pas…
– Nous venons d’une autre dimension et pour ainsi dire, d’un autre temps. La seule chance que nous avons de revoir nos époques, est que le vampire qui est ton père meurt aujourd’hui…
La vérité lui fut enfin révélée, bien que Mine Sombre s’en soit doutée auparavant, il ne pensait pas que le sort du Templier et de la Séraphine dépendait de l’existence de son père.
– Mon père doit mourir et il mourra…
– Une dernière chose sorcier…
– Oui ?
Le Templier afficha un sourire puis posa l’une de ses mains sur l’épaule de Mine Sombre.
– Par respect pour toi, je me mettrais à l’écart de la scène, cependant, ne t’avise pas de mourir…
Bien que surpris de la confiance dont faisait preuve Aggrologue à son égard, le sorcier le remercia intérieurement de lui laisser ainsi, et d’une façon presque aveugle, le contrôle de sa destiné. Il acquiesça, un sourire naissant aux coins des lèvres mais qui ne tarda pas à disparaître lorsqu’il vit, épée au poing et dans son habituel splendeur, son père marcher en sa direction. Sans exprimer la moindre chose, Aggrologue mit un pas en arrière pour se mettre à l’écart, comme il venait de le promettre au sorcier. Le Templier lança un regard vers son autre compagnon, la Séraphine, puis voyant comment elle s’en sortait, il ne chercha pas non plus à intervenir.


Le monstre ouvrit l’une de ses mains et une boule de feu apparut dans son creux. Yleponia, droite et imperturbable, la regardait faire. Grâce à sa lance, elle était parvenu à désarmer son adversaire de son fendoir quelque temps auparavant et maintenant qu’il ne possédait plus son arme, il tentait d’attaquer avec sa magie.
– Eh bien vas-y… essaye !
Ne se faisant pas plus longtemps prier, le monstre fit tomber sur la Séraphine la sphère incandescente. Au moment où elle toucha le sol, Yleponia vit, de sous son casque, apparaître un véritable brasier autour d’elle. Les flammes léchèrent son armure et au bout de quelques instants seulement, elle disparut dans la fournaise. Le monstre, persuadé d’avoir fait mourir la Séraphine dans le feu qu’il avait lui même créée, se mit à explosé d’un rire pervers. Ce freluquet n’avait pas tenu bien longtemps face à lui mais maintenant qu’il s’était débarrassé de ce gêneur, il était tout à fait apte à s’occuper du Templier qui venait de lui filer entre les pattes. Il se retourna donc mais au moment où il faisait dos au brasier, une voix retentit pour l’arrêter.
– Et où crois-tu aller comme cela ? Tu n’as pas quelque chose à terminer avec moi ?
Le monstre n’en crut pas ses yeux, devant lui, le feu fut soudainement fendu par une colonne de vent venu de nulle part et disparut au bout de quelques instants. Encore étincelant de d’or, Yleponia apparut dans toute sa splendeur.
– Je comprends ta surprise, mais le Bouclier des Anges est la plus puissante des protections que l’on enseigne aux disciples de la Lumière. Mais je parle de défense… mais si je passais à l’offense ?
Comme de défi, le monstre rugit tout son dégoût pour l’humaine.
– Je savais que tu serais d’accord…
De sa main droite, la Séraphine tendit sa lance à l’horizontal puis relâcha la pression qu’elle exerçait sur elle. L’arme tomba et avant qu’elle ne touche le sol, Yleponia prononça un mot de pouvoir. La lance stoppa net sa chute et demeura en l’air, à peine à quelques centimètres du plancher. Yleponia prononça alors un deuxième mot de pouvoir et cette fois-ce, la lance revint par elle-même se placer devant elle, horizontalement et parfaitement droite.
– Voilà qui est fait… et maintenant… centralisation !
Une aura mystérieuse se mit à se dégager tout autour d’elle, l’or scintillant fut chassé pour faire place à l’azure coruscante et en un instant, une prodigieuse énergie s’éleva de tout son corps. L’énergie ainsi dégagée alla se canaliser dans son arme, et, après un rapide moment, la lance fut seule source de lumière auréolée de bleu. Le monstre se rendit compte tout à coup quelle puissance pouvait émerger à tout instant de la Séraphine. A l’unissons, les gueules qui stagnaient au bout de son cou et de son bras gauche hurlèrent, le monstre s’élança alors comme un dément sur son adversaire.
Yleponia sourit, sa lance, à l’instar d’une charge électrique avait emmagasiné un degré impressionnant de puissance et elle n’attendait que le bon moment pour la déverser sur son adversaire… encore une seconde…
– Voici le moment démon ! Tu as perdu car j’ai les anges de mon coté ! Vague de Tonnerre !
La lance libéra toute l’énergie en un seul trait qui alla à l’encontre de la charge exaltée du monstre. Ce dernier, inconscient de la puissance dévastatrice qui venait à sa rencontre, continua son furieux assaut. Mais lorsque la ligne azuré entra en contact avec l’abdomen du démon, l’énergie se déploya alors à la verticale et l’engloba dans une sphère électrique. Des arcs d’énergie s’élevèrent alors et embrasèrent la chair du monstre, dans un mélange de sifflement serpentaire et de rugissement félin, la carcasse fumante du démon s’écrasa à même le sol.
Yleponia, épuisée par ce qu’elle venait d’accomplir tomba à genou. La tête inclinée vers le sol, elle se surpris à échapper un rire discret. Elle venait de battre un redoutable adversaire, il pouvait bien s’accorder quelques instants de répits… elle lança alors un regard, cherchant ses deux compagnons, un Templier et un sorcier.
Elle les aperçu, se trouvant à peine à quelques mètre, le premier le regardait d’un air satisfait alors que le second, celui qui s’était avéré être un vampire et qu’elle venait indirectement de sauver, était, semblait-il, toujours occupé à se battre contre son père.


Le vampire se fendit et abattit son arme avec force sur Mine Sombre. Ce dernier, anticipant de justesse le coup, fit un pas en arrière pour esquiver l’attaque. Mais voyant que son père mettrait un certain temps pour se redresser, il l’attrapa par le bras puis le tira en avant. Emporté par son élan, le vampire alla misérablement s’écraser au sol.
– Vos pouvoirs s’estompent Père… c’est pour cela que je vous vaincrai !
– Ne dis pas de bêtises ! répondit-il en se relevant. Je suis invincible et je vais te le prouver !
Joignant le geste à la parole, le vampire redoubla d’effort face à son fils en multipliant les attaques. Mais Mine Sombre contrait chacune des passes en reculant à chaque fois que son père portait un coup.
– Vous n’arriverez jamais à me battre Père, votre soif de pouvoir vous aveugle…
– Quel mal y a-t-il a vouloir dominer le monde ? Et même si tu demeures le seul obstacle devant moi, je parviendrais bien à t’éliminer !
– Vous n’avez put me tuer il y a trois ans et je doute que vous puissiez y arriver aujourd’hui !
– J’ai fait preuve de bonté en t’emprisonnant, mais je reconnais là mon erreur… j’aurais mieux fait de détruire ton âme et de te donner à la Mort !
Le vampire annonça un nouveau coup, dans sa main, il leva son épée puis la fit retomber avec force. Le sorcier se préparait à parer lorsqu’il s’aperçut que de son autre main, son père préparait autre chose…
– Tu te fis trop à ce que te disent tes yeux ! SUI-SEI-KEN !
Une boule d’énergie bleue émergea de sa main puis en un geste éclair, le vampire la jeta sur son fils qui ne se trouvait qu’à quelque centimètre de lui. Mine Sombre ne parvint pas à se dégager à temps et encaissa de plein fouet le choc de l’attaque à bout portant. Le corps fumant, le sorcier fut projeté à plusieurs mètres de son père.
– Accepte ta défaite et rend moi la chose plus facile…
– Jamais !
Mine Sombre se releva difficilement, le SUI-SEI-KEN de son père lui avait fait perdre beaucoup trop d’énergie et même s’il avait eut un quelconque avantage auparavant, il ne pourrait plus manier aussi bien l’épée dans un tel état. Le seul recours qu’il lui restait était sa magie. A l’écart de la scène, Aggrologue regardait d’un air inquiet le sorcier tout en resserrant instinctivement la garde de son épée. Le vampire était dos à lui et ne s’occupait même pas de lui.
– Si je frappe dans l’ombre, même si cela ne me plais guère, je pourrais clore au plus vite cette histoire…
Cependant, il se doutait que le sorcier ne verrait pas d’un très bon œil un tel épilogue. Il s’écarta donc un peu plus du vampire pour aller rejoindre la Séraphine qui ne s’était toujours pas relevée. Yleponia vit arriver le Templier, mais incapable de se mettre debout à cause de sa fatigue, elle choisit de demeurer assis, dans une position de tailleur.
Rengainant son arme dans son fourreau dorsal, Aggrologue se posta devant elle.
– Je n’aime guère la tournure de cette histoire, fit le Templier.
– Je sais ce que tu veux dire, mais j’aime encore moins l’idée d’avoir à combattre le vampire tant ma condition est misérable. Espérons que Mine Sombre en viendra à bout.
– J’en suis persuadé… au fait, mes félicitations pour le monstre…
– Pas un monstre… mais un démon des plans inférieurs…
Le Templier posa un genou à terre.
– Quelle différence ?
– Un simple monstre, comme tu dis, n’aurait pas explosé de la sorte lorsque la Vague de Tonnerre est entré en contact avec lui. C’est une technique Sainte, visant à purifier l’impie…
Aggrologue ne voyait vraiment pas où sont compagnon voulait en venir.
– Je ne comprends pas Yleponia, démon ou monstre, quelle importance ? Du moment qu’il est mort !
– Tu n’as pas l’air de comprendre, les démons des plans inférieurs n’apparaissent pas comme cela, pas tout seuls en tout cas.
– Ce qui veut dire ?
– Que quelqu’un l’a invoqué, tout simplement.
– Tu penses au père d’Mine Sombre ?
Le Séraphin baissa la tête.
– Non, l’invocation requiert un certain niveau de concentration et depuis notre entré, il n’a pas eut un seul instant de répit.
– Alors qui ?
– Quelqu’un qui demeure dans l’ombre et qui, j’en suis certain, tire les ficelles et nous manipules telles des pièces d’un échiquier depuis le début…
– Tu ne penserais pas que… tu crois qu’elle nous se serait jouée de nous ?
– Oui…
Même sans dire son nom ou son titre, Yleponia savait que son compagnon avait comprit de qui elle voulait parler. La discussion aurait put aller plus loin tant Aggrologue avait de questions à poser, mais la vague d’énergie qui se déploya derrière lui ne lui en laissa pas le temps.
– Qu’est-ce que… Mine Sombre !
Le sorcier avait jeté son épée et un dôme de couleur bleu stagnait désormais tout autour de lui. Des arcs d’énergie pures léchaient les murs environnent et ne laissaient sur leur chemin que cendre et brûlure. Ses deux compagnons, Aggrologue et Yleponia, ne savaient pas à quoi s’en tenir.
– Ne restons pas là Yleponia. Cela va peut-être devenir dangereux et nous ferions mieux de nous éloigner de quelques pas.
– Tu as raison, donne moi ta main.
Aggrologue souleva la Séraphine puis l’appuya sur son épaule. Il fut surpris qu’elle soit aussi légère malgré sa carrure. La fatigue l’empêcherait de marcher un bon moment et ils s’éloignèrent tous deux lentement.
- Merci Templier…
- Le plaisir est pour moi… secourir les jeunes filles en détresse est une seconde nature chez moi !
Il rit aux éclats malgré la gravité de la situation ; elle esquissa elle-même un léger sourire en coin. Mais à se retrouver aussi proche du Templier, elle se surprit à apprécier le contact de leurs deux armures, la chaleur que son corps dégageait alors que les plaques de métal s’entrechoquaient de façon régulière. Sans s’en rendre compte, elle vit disparaître en un songe éclaire les armures… et ce n’était plus le métal des armures qui s’entrechoquait mais sa peau mat qui se frottait à sa propre chair brulée… hoquetant de surprise, Yleponia sentit son cœur se serrer, le contact de cet homme, son odeur musquée, sa respiration haletante et la façon qu’il avait de la soutenir…
Ce n’est pas le moment d’avoir ce genre de pensées impures ma fille… ressaisit toi !
Chassant ses vilaines pensées, Yleponia espérait que le sorcier, par l’énergie qu’il déployait, ne réduirait pas le château en miette.


Dernière édition par Souleazer le Jeu 4 Déc 2008 - 2:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 1:48

Le vampire regarda son fils d’un air surpris, il avait décidé d’abandonner l’escrime pour se préférer à la magie.
– Un duel de magie ne te mènera nulle part…
L’énergie créée faisait effet de véritable écran sonore, Mine Sombre ne comprenait pas un traître mot de ce que disait son père mais cependant, son instinct lui affirmait que le vampire doutait des capacités de son fils. Mais si sa bouche ne pouvait plus exprimer ce qu’il ressentait, son esprit, lui, le pourrait.
– Vous semblez bien sur de vous Père… seriez-vous effrayé à l’idée de vous mesurez à votre fils indigne ? Pourtant, votre sang ne devrait faire qu’un tour en me voyant agir ainsi… mais j’oubliais… votre sang n’a guère son mot à dire… vu que vous n’en avez plus…
Le vampire regarda son fils d’un air intrigué, pourquoi agissait-il de la sorte ? Après quelques instants de réflexion, un rictus malsain apparu sur son visage… il venait de comprendre…
– Tes sarcasmes ne te mèneront à rien, surtout pas à me faire perdre mes moyens. Mais pour ce qui est du duel, je le relève… avec même un certain plaisir…
Le sorcier soupira, en se moquant de son père, il s’était crus capable de le déstabiliser et d’affecter ainsi sa concentration, mais son père avait déjoué son traquenard.
– Ton dôme d’énergie ne m’impressionne pas… Mine Sombre…
Le vampire leva les bras puis fit exploser son potentiel interne d’énergie. Une fulgurante onde de choc s’éleva tout au tour de lui et au bout de seulement quelques secondes, il fut à son tour englober d’un dôme d’énergie.
– Mon SUI-SEI-KEN, invoqué avec un degré de concentration proche de zéro à failli te tuer… je ne vois pas quel miracle tu comptes accomplir avec ce RYU-SEI-KEN…
Le visage du sorcier se fendit d’un sourire.
– Vous faites erreur père, je sais que le RYU-SEI-KEN, en termes d’invocation magique, est le Météore. Le SUI-SEI-KEN, que vous venez d’utiliser, quand à lui, représente la Comète. Même avec un immense degré de concentration, je ne pourrais jamais vous égaler ainsi…
– Je vois que les enseignements que je t’ai inculqué ont porté leurs fruits. Mais je serais curieux de voir quel invocation tu vas utiliser… sois dit en passant, je te déconseille le SHO-RYU-HA…
– Inutile de déranger le Dragon mon père… la technique interdite des anges eux-mêmes devrait amplement suffire.
Le vampire regarda son fils d’un œil désabusé, il ne savait pas de quoi il parlait et quelle était cette technique qui le rendait si confiant de ses moyens ?
Autour du sorcier, le dôme d’énergie perdit sa couleur azure pour le profit d’une émeraude vert claire. Entouré de la sorte par une nouvelle protection, le vampire mit un pas en arrière en comprenant quel type de magie son fils allait invoquer.
– De la magie Sainte ? Mine Sombre ! Le vert est la couleur de la magie Sainte ! Te rends-tu bien compte de ce que tu es en train de faire ?
Le sorcier esquissa un sourire.
– Plus que jamais…
– D’ou tiens cette technique ? Je ne t’ai appris que celle du Coté Sombre et voilà que tu t’apprêtes à utiliser une magie réservée aux prêtres ?
Mine Sombre sourit de nouveau puis amplifia le diamètre de son dôme, ce dernier pris alors des proportions inquiétantes et le vampire du, une fois de plus, mettre un pas en arrière.
– Qui a pu t’enseigner pareil style de magie ?
– La réponse est pourtant simple à deviner… lors de vos voyages qui n’en finissait plus… vous m’avez confié à la garde de ma mère et à votre avis, que faisions nos pendant votre absence ?
– Ne me dis pas que… Sierra t’aurait enseigné l’Art de la Lumière ?
– C’est exact…
– Mais pourquoi ? Réponds Mine Sombre ! Pourquoi Sierra m’aurait trahi de la sorte !
– La réponse est portant simple, ma mère avait tout simplement peur que l’homme qu’elle s’était jurée d’aimer jusqu’à la fin des temps ne devienne qu’un vulgaire suceur de sang, perdant sa noblesse et ses bon sentiments…
Le vampire n’en croyait pas ses yeux, tout au fond de lui, il se sentait doublement trahi. D’une part, son fils se révoltait contre son autorité et maintenant, il apprenait que sa propre femme, son objet de tant d’amour, lui avait enseigné des techniques interdites du coté sombre…
– Me voilà blessé au plus profond de ma chair… tant de révélations en si peu de temps… même la raison du plus fort des vampires ne peut y résister…
Mine Sombre amplifia de nouveaux la puissance de son dôme, même si son âme était torturé par mille remord à l’idée de l’acte qu’il devait accomplir, il ne pouvait plus reculer et devait mettre un terme à l’existence de son père.
– Il est temps Père !
Le vampire se cambra puis déchira l’air d’un hurlement inhumain. Ses yeux se remplirent de larmes de sang et une aura malfaisante s’agita tout autour de lui, il serra les poings et en un instant, une sphère d’énergie rouge l’engloba.
Dans sa tête, Mine Sombre entendit la voix de son père résonner.
– Nous y voici mon fils… désormais, il est tant de décider lequel de nos deux Arts doit survivre… celui de l’Ombre… ou alors… celui de la Lumière…
– Je connais déjà la réponse mon Père !
– C’est ce que l’ont va voir…
Le dôme d’énergie du vampire grandit à une vitesse folle et en seulement quelques instants, sa proportion fut pareille à celui de son fils. L’entrechoquement des deux sphères créa des arcs d’énergie d’une puissance incalculable, tout ce qu’ils touchaient devenait poussières et même le château tout entier semblait trembler de part en part devant l’incroyable phénomène.
Bien loin, à l’écart de la scène, Yleponia et Aggrologue, la première appuyée sur l’épaule du second, regardaient la bataille de sorcellerie d’un regard effrayé.
– Quel cataclysme ! hurla la Séraphine dans le bruit. Le château ne tiendra pas longtemps, nous ferions mieux de partir !
– Hors de question ! Nous ne pouvons pas abandonner Mine Sombre !
Yleponia allait rétorquer que tout cela n’était que pure folie, et pourtant, en y réfléchissant à deux fois, elle ne trouva pas la force de tourner les talons. Les dômes d’énergie atteignirent leurs apogée respective et le moment de l’ultime attaque avait sonné.
– Etes-vous prêt Père ? Il est temps de dire adieu à ce monde !
– Tout cela ne m’impressionne pas ! Tu ne peux pas gagner !
Les sphères d’énergie grandirent encore un peu puis tout à coup, elles rétrécirent et se firent absorber par ceux-là qui venaient à l’instant même de les invoquer. Le calme sembla revenir quelques instant sous le grand hall du château mais les deux vampires ne contaient pas en rester là. Toute l’énergie qu’ils avaient déployés étaient revenu vers eux, emprunte d’une puissance encore plus terrible et désormais stockés dans les corps du père et du fils… ils n’attendaient plus que le moment opportun pour les libérer…
– J’ai trop longtemps repoussé ce moment père… il est maintenant tant d’en finir et grâce à la technique que ma légué ma mère, je vais pouvoir vous expédier dans un autre monde où votre souffrance n’aura plus lieus d’exister ! J’en appel au Châtiment du Ciel ! TEN-BU-HO-RIN !
– Alors voilà donc cette fameuse technique… impressionnant mais elle ne fera jamais le poids contre les démons de la Terre et de l’Eau ! TENKUUHAJA CHIMIMORYO !
Une vague d’énergie verte qui trouva sa source au creux des mains de Mine Sombre fut projeté en avant, dans la direction de son père. Ce dernier, pour se défendre, donna alors le jour à un jet écarlate d’une puissance effroyable qui se précipita à l’encontre du torrent d’énergie envoyé par son fils. Le choc résultant de la collision fut impressionnent et par-delà la scène, Yleponia se rendit alors compte que l’énergie déployée par les deux vampires, si elle devenait incontrôlable, risquerait bien de tout raser à plusieurs kilomètres à la ronde.
– C’est incroyable, souffla Aggrologue.
– Oui, renchérit la Séraphine. Je n’ai jamais vu ça, l’énergie stagne entre Mine Sombre et son père, apparemment bloquée.
– Que va-t-il se passé ?
– C’est pourtant simple mon ami, à ce moment précis, chacun des adversaires va tenter de prendre l’avantage sur l’autre en essayant de développer un maximum son pouvoir énergétique… celui qui parviendra à produire la vague d’énergie la plus puissante et à repousser celle de son adversaire sera le vainqueur…
– Alors le duel vient seulement de commencer.
Sans répondre, Yleponia revint donner toute son attention à Mine Sombre et à son père. Rien ne semblait plus exister autour d’eux, les deux masses d’énergies qu’ils venaient de créer demeuraient bloquées à équidistance et le moindre petit bout de chemin gagné par l’un était immédiatement rattrapé par l’autre.
Mais au contraire de son père, Mine Sombre ne se sentait pas au meilleur de sa forme. Leur duel précédent et le SUI-SEI-KEN qu’il avait encaissé de plein fouet en étaient les principales causes. Une goûte de sueur perla du front du sorcier puis alla s’écraser à terre, le duel magique venait à peine de commencer et pourtant, il se sentait déjà défaillir sous l’effet de la fatigue.
– Je ne dois pas plier volonté… pas maintenant…
Mine Sombre n’était pas dupe, si jamais il perdait contre les assauts magique de son père, il serait réduit en poussières et après cela, son père ne laisserait sûrement pas Yleponia et Aggrologue s’enfuir…
– Yleponia ! Aggrologue ! M’entendez-vous ?
La voix du sorcier résonna dans les cranes des deux hommes, le Templier était d’autan plus surpris alors que la Séraphine ne semblait être dérangée outre mesure, apparemment, elle était plus habituée à ce genre de télépathie.
– Oui Mine Sombre, souffla Yleponia. Nous t’entendons…
– Bien, peut-être que vous ne vous en doutez pas, mais je ne maîtrise pas complètement la situation. Mon père est vraiment fort et à ce rythme-là, je doute de tenir bien longtemps…
– Ce qui veut dire ?
– Si je ne peux le battre, je peux néanmoins gagner du temps… allez-y… je couvrirais votre fuite…
En entendant les dires du sorcier, Aggrologue ne put s’empêcher d’exprimer son désaccord.
– C’est hors de question ! Nous ne serions pas chevalier et paladin si nous tournions les talons comme deux vulgaires pillards ! Ce que tu nous demande est au dessus de nos forces !
Alors qu’il allait répondre, une nouvelle goutte de sueur tomba du front du sorcier pour venir se loger dans l’un de ses yeux. Distrait un temps par la brûlure que causa le liquide salé, Mine Sombre finit par la chasser d’un clignement d’œil.
– Ta noblesse de cœur me touche Templier mais il faut demeurer lucide… je suis au maximum de mon pouvoir alors que mon père n’as pas encore dévoilé la moitié de son potentiel… si je viens à céder, il s’en prendra à vous et le seul qui puisse lui tenir tête est Yleponia…
La Séraphine comprit ou en voulait venir le sorcier.
– Mais tant ma condition est misérable… je doute de faire le poids…
Yleponia était désarmée par son impuissance, le combat avec le démon l’avait vidé de tout potentiel énergétique et ce n’était que pure miracle si elle parvenait encore à se maintenir debout.
– Aggrologue, Yleponia… je vous demande de partir…
La voix du sorcier était celle du désespoir incarné et ses deux compagnons s’en rendirent compte.
– Mine Sombre ! fit le Templier. Ne me dis pas que tout ce que nous avons accompli jusqu’ici n’a servi à rien ?
– Et pourtant… je vous en pris… je ne tiendrais pas longtemps et si je viens à mourir, je veux au moins le faire avec l’idée que vous reviendrez pour me venger !
Au moment où il termina sa phrase, Mine Sombre puisa dans les recoins de son âme pour trouver le reste de son énergie puis la projeta avec violence pour amplifier une dernière fois la puissance de son attaque.
– Regarde Yleponia ! Il reprend l’avantage !
En effet, la vague d’énergie émeraude commençait à gagner du terrain au détriment de l’attaque écarlate. Mais cela ne suffit pas redonner confiance au Séraphine, il avait remarqué que le père d’Mine Sombre n’utilisait que l’une de ses mains pour projeter sa vague d’énergie, au contraire de son fils. S’il venait à joindre ses mains, il doublerait la puissance de son attaque et Mine Sombre serait balayé comme un vulgaire pantin.
– Malheureusement, je doute que cela dure bien longtemps… maudit soit notre impuissance…
Aggrologue lança un regard en coin vers son compagnon, sa voix était emprunte de tristesse et de résolution. Peut-être ne voyait-il plus Mine Sombre seulement comme un vampire mais avant tout comme un compagnon de route… un ami…
– Ecoute Yleponia, je ne veux pas que Mine Sombre se sacrifie pour couvrir une quelconque fuite… avant d’être un chevalier Templier… je suis un homme…
La Séraphine ne répondit pas mais exprima cependant son accord par un hochement de tête.


Mine Sombre n’en pouvait plus, il sentait ses forces le quitter un peu plus d’instant en instant et il savait pertinemment qu’il ne pourrait tenir éternellement ainsi. Cependant, derrière l’écran que lui faisait son attaque, il entendit son père lui murmurer quelques mots.
– Alors Askani ? Comment te sens-tu ?
– Je suis sur que vous le savez !
Dans sa tête, Mine Sombre entendit le rire de son père s’élever.
– Oui, reprit le vampire. Je dois l’avouer, je sais parfaitement dans quelle état lamentable tu te trouves… mais à vrai dire… je ne te contacte pas pour cela.
Le vampire marqua un temps d’arrêt.
– Je me suis permis de t’écouter, toi et tes compagnons, je voulais simplement te dire a quel point je te trouve pathétique…
En entendant la dernière remarque de son père, le sang de Mine Sombre ne fit qu’un tour dans ses veines et c’est sous l’effet de la colère qu’il lui répondit.
– Épargnez-moi vos sarcasmes père ! Comment osez-vous vous conduire de la sorte !
Le vampire esquissa un sourire, il cherchait seulement à déstabiliser son fils et pour son plus grand plaisir, il tombait à bras ouvert dans le piège que lui-même avait essayé de lui tendre quelques instants auparavant.
– T’ais-je froissé ? Eh bien… si tu veux mon avis…
– Non merci ! Sachez que je n’attends plus rien de vous !
– Pourquoi t’énerver ? Tu réagis de la sorte pour la simple raison que je me suis moquer du lien qui t’unis, toi, un vampire de sang noble à quelques misérables humains ?
Mine Sombre écarquilla les yeux… il venait seulement de réaliser dans quel situation son père tentait de le faire tomber. Mais heureusement, il s’était ressaisit… sa concentration avait été à deux doigts de flancher mais alors que son père avait parlé du lien qui l’unissait aux humains…
En esquissant un sourire, Mine Sombre reprit ses esprits.
– Je sais ce qu’il en est père… vous êtes aigri et emprunt de jalousie…
Le vampire lança un regard surpris vers son fils.
– En huit cent ans d’existence… qui ont été vos seuls amis ?
– Où veux-tu en venir ?
– Ses deux humains, malgré le fait d’être complètement étranger à cette histoire, n’ont pas hésité à rester à mes cotés pour me soutenir… on appel cela l’amitié…
Le vampire soupira de mépris.
– Ne me fais par rire ! l’amitié, l’amour, la compassion… cette confiture de bons sentiments me donne envie de vomir… je préfère cent fois ma solitude !
– Détrompez-vous ! La solitude est un poison et c’est pour cela que vous allez perdre !
– Tu crois cela ?
– Oui vous perdrez ! Vous avez perdu le jour où vous avez oublié la capacité d’aimer et pousser ainsi ma mère dans les bras de la Grande Faucheuse !
– Tu ne sais plus ce que tu dis ! Mais peu importe car tu vas mourir !
Excédé par l’entêtement de son fils, le vampire leva la main qui jusque-là demeurait ballante le long de son corps pour l’amener à se joindre à l’autre.


Dernière édition par Souleazer le Jeu 4 Déc 2008 - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 1:49

La Séraphine mit un pas en arrière et lâcha sa lance à terre, ce qu’elle vit la paralysa d’effroi.
– Yleponia… que se passe-t-il ?
Sans tout d’abord répondre, la Séraphine pointa un doigt vers le père du sorcier.
– Il s’apprête à joindre ses mains…
– Et alors ?
– Tu ne comprends pas Aggrologue ? Jusqu’ici, le père de Mine Sombre n’utilisait que l’une de ses mains pour projeter sa vague d’énergie… donc la moitié de son potentiel… mais il va positionner son autre main et alors…
Ayant compris, le Templier serra les poings de rage.
– Ne pouvons-nous rien faire d’autre que de rester les bras ballants ?
– Nous pourrions fuir…
– Pour l’amour de Dieu Yleponia ! Je ne pourrais plus jamais vivre avec l’idée d’avoir abandonné un ami dans les mains de la Mort alors que j’aurais lâchement tourné les talons !
– Je sais… mais je ne le pensais pas vraiment…
Aggrologue posa un genou à terre pour ramasser la lance et alors qu’il voulait se relever pour la rendre à son propriétaire, ce dernier posa une main tremblante sur son épaule.
– Ça y est Aggrologue… il joint ses mains !
Les deux hommes entendirent le vampire hurler puis après quelques instants, la vague d’énergie écarlate redoubla d’intensité et submergea littéralement l’attaque de Mine Sombre.
– C’est pas vrai ! lança le Templier.
L’onde de choc résultant du nouveau choc se propagea à une vitesse vertigineuse.
– Attention Aggrologue !
La Séraphine mit ses bras devant elle pour servir de couverture mais ce geste futile fut sans effet, à l’instar de son compagnon, l’onde de choc le faucha et en un instant, il se retrouva à terre, à moitié sonné.
Le Templier se releva avec difficultés, son crane le faisait atrocement souffrir. Mais ce qu’il vit fut cependant à deux doigts de le faire défaillir. Le dôme d’énergie qui peu de temps avant était partagé de vert et de rouge n’affichait plus qu’une seule couleur… rouge.
- Mine Sombre… bafouilla le Templier. Non…
- C’est terminé, acheva sa compagne.


Dernière édition par Souleazer le Sam 27 Déc 2008 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Souleazer
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 915
Age : 36
Localisation : Silent Hill (60500)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 1:56

Tain je suis crevééééééé !

Allez go dodo les noobz ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 11:23

Wéééééééé de la marmelade de Minesombre cheers cheers cheers cheers


GG soul.....Rhaaaaa....la suiiiiiiite........ Wink

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eponimm
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 12:36

Youpiiiiiiiii! Un nouveau chapitre.
Oui oui, la petite Ylep, il faut qu'elle chasse toutes ces vilaines pensées impures!! C'est très très mal tout ça! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Jeu 4 Déc 2008 - 13:20

Lol Epo!

Bon Soul, tu ne nous fait pas attendre encore un mois pour la suite, hein! Wink

bounce

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dytrol
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1390
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Lun 15 Déc 2008 - 18:15

J'ai enfin eu le temps de lire ce WE, GG soul cheers cheers cheers

_________________
Sur l'Armurerie: Dytrol-Darbok-Dekay-Autolycos-Stration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wdbc.free.fr/
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6162
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   Ven 20 Fév 2009 - 15:57

Bon je le met en post-it pour faire de la place pour la prochaine histoire de soul....


/sifflote

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP - ALLIANCE IMPIE 5] SORCELLERIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neovartis/DK dps impie/tank givre
» Shirokiel [DK DPS Impie]
» Eephaïstoss DK dps spé impie
» DK DPS (impie) / TANK (Givre)
» Warhammer Champ de Bataille - La Couronne de Sorcellerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Soul-
Sauter vers: