Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland)

Guilde world of warcraft (wow)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Jeu 14 Mai 2009 - 19:38

4


Fugitif



Les Pics Foudroyés
11h15



- Vous nous avez manipulez, hurla Verti tout en attrapant Hai’zan par le col de sa robe et en le projetant violemment contre le mur. Le mage percuta la paroi solide, laissant échappé un cri de douleur, avant de s’effondrer sur le sol, visiblement groggy par l’impact. Vous saviez qu’il était la, continua le chaman, mais vous ne vouliez pas mettre en péril la vie de vos amis de la Lame d’Ebène. Alors vous avez cherché des pigeons pour faire le sale travail. En vous adressant au Conclave des Ombres, vous saviez que vous frappiez à la bonne porte. Vous saviez que notre guilde, de part sa réputation, comme vous l’avez dit vous-même, ne pouvez pas vous refuser son aide. Vous vous êtes servis de nous pour venir le chercher, au risque de mettre en péril nos vies. Vous n’en aviez rien à foutre. Pourvu que votre grand commandeur ait la vie sauve.
- Non, prononça difficilement le mage, ce n’est pas du tout ce que vous croyez.
- Ne nous prenez pas pour des cons en plus, explosa le chaman, dont la colère était entrain d’atteindre son paroxysme.
Ses compagnons, visiblement aussi énervé que lui, l’avaient rejoint, entourant le mage d’une barrière de chaire infranchissable. Ce dernier ne s’était pas relever. Toujours allongé par terre, il évitait tout mouvement brusque pouvant être interprété comme un signe de provocation. Il s’appuya sur les coudes et releva la tête.
- Je ne savais pas qu’il était-la. Comme je ne sais pas ce qui se trame ici !
- Mensonge ! cria Nalicia.
- Il dit pourtant la vérité.
Les visages se retournèrent vers l’homme en pagne, assis parterre derrière eux.
Le grand commandeur les regardait de ces yeux bleus, les défiants de mettre sa parole en doute.
De grosses gouttes de sueurs coulaient sur son front et des tremblements incontrôlables agitaient tout son corps de façon régulière. Il semblait bien mal en point, sans doute déjà atteint par le mal qui régnait ici. Les quintes de toux rauques qui s’échappaient de ces bronches, et le sang noirâtre qui en découlaient ne laissant aucune place au doute. Ces heures étaient comptées.
Mais sa prestance et le ton de sa voix inspirait toujours le respect. Malgré ces quintes de toux, il reprit la parole, conscient que la vie du mage dépendait en grande partie de ce qu’il avait à leur révéler.
- Il y a peu de personne qui savent que je me trouve ici…kof kof… Hai’zan n’en fait pas partit. Lorsque les premières rumeurs concernant les évènements qui se passent dans ce monastère sont arrivées au Caveau des Ombres, le Duc Lankral en personne m’a demandé de venir jeter un œil ici, et ce, en toutes discrétions…kof kof… Il ne fallait pas que nos ennemis du Fléau ou que les troupes du Roi-Liche apprennent ma disparition de notre base. Ils se seraient immédiatement mis à ma recherche…kof kof… dans le but de me capturer. Si tel avait été le cas, ils auraient eut un moyen de pression sur la Lame d’Ebène, et nous ne pouvions courir un tel risque. Je suis donc partit seul de nuit…kof kof… pour le monastère afin de tirer au clair tout ce qui se racontait concernant ce lieu.
- Mais en quoi ce monastère est-il important pour vous, demanda Thobrak.
- Parce qu’il appartient à la Lame d’Ebène, intervint Hai’zan, visiblement soucieux de laisser son supérieur reprendre son souffle. Nos combattants affrontent tous les jours des cohortes de monstres et d’horreurs plus sanguinaires les unes que les autres, et les blessures qu’ils subissent sont autant physiques que psychologiques. Nous avons créé ce lieu et l’avons tenu secret pendant des années. Ils permettaient à nos troupes de venir chercher un repos bien mérité avant de reprendre le combat. Les moines s’occupaient d’eux, se chargeant de les remettre sur pied, leur apportant un soutien psychologique indispensable. Sans cet endroit, nombre d’entre eux auraient sombré dans la folie.
- Ce qui explique pourquoi vous connaissez si bien ces lieux et leurs occupants.
- Exact. Mais ce secret si bien gardé semble avoir fait long feu.
Verti, dont le calme semblait être revenu s’approcha de Lagnus Foudrecoeur, et se pencha vers lui dans le but de l’examiner. Se relevant, il commença à psalmodier.
Per adonaï, per Cthuggaï, Nda, N’zeblog, Eloim Sabaoth…
- Vous perdez votre temps chaman, l’interrompit le grand commandeur. Le mal dont je souffre ne peut pas être guérit par vos sorts. …Kof kof…Je n’ai plus beaucoup de temps à vivre, et même si j’arrivais à sortir vivant de cet endroit maudit, …kof kof…les conditions climatiques extérieures auraient raison de moi. Il vous faut fuir et retourner au Caveau des Ombres prévenir le Duc Lankral.
- Expliquez-nous au moins ce que vous avez découvert ici, lui demanda Sstevee.
Lagnus foudrecoeur grimaça sous l’effet des douleurs qui lui arrachaient le ventre. Sa respiration était de plus en plus lourde au fil des minutes passantes, haletant comme un animal épuisé. Il semblait véritablement souffrir le martyr est était à bout de force.
- Rien, dit-il entre deux grimaces, et c’est bien ça le problème. Quand je suis arrivé, les moines étaient déjà atteints de se mal. Ils déliraient et crachaient du sang, comme je le fais actuellement. La tempête m’a empêché de fuir cet endroit…kof kof… Je me suis caché dans une pièce à l’étage en espérant que cette dernière se calmerai pour que je puisse prendre la fuite…kof kof… mais cela n’a pas été le cas. J’ai assisté impuissant au massacre de ses pauvres bougres qui s’entretuaient allégrement. Quand la fièvre a commencé à me prendre, j’ai comprit qu’il était trop tard pour moi. C’est pour cela que vous devez fuir, avant que cette malédiction ne se propage dans vos corps. …kof kof… il n’y a pas de temps à perdre.
Il se laissa retombé de tout son long, épuisé par les efforts qu’il avait fournit ces dernières heures.
La mort allait le prendre, le libérant une fois pour toutes des horreurs qui avaient partagé son quotidien. Un repos amplement mérité l’attendait dans un autre monde.
Hai’zan c’était relevé et contemplait d’un air grave le corps perclus de douleur de celui qui avait été non seulement un combattant exceptionnel, un commandeur efficace et respecter, mais avant tout un ami cher à son cœur. Et malgré la différence de leurs deux races, le troll avait comprit que cet homme, cet être humain avait changé à tout jamais sa vision du monde.
Le meilleur hommage qu’il pouvait lui rendre était de continuer son combat.
Il le vengerait plus tard.
Il se le promit.
- Allons-y !
Le groupe se mit en marche alors qu’à l’extérieur, le bruit du vent qui s’était levé se faisait déjà entendre. La tempête ne mettrait pas longtemps à refaire son apparition.
Décidément, rien ne tournait en leur faveur.
Au bout de quelques minutes ils arrivèrent devant une porte en bois massif. Cette dernière s’ouvrit sur un passage qui s’enfonçait dans le cellier du monastère. L’étroit couloir n’avait pas été conçu pour quelqu’un de la taille de Thobrak. Tandis que les autres progressaient rapidement, le druide devait rester courbé, ses cornes frôlant les bottes de glacépine et de fleur-de-liche, suspendues au plafond. Les plantes servaient à confectionner des potions et des onguents indispensables à la guérison rapide des combattants qui venaient chercher refuge dans ce temple. Un temple qui était, en ce moment même, ravagé par un incendie.
Une torche à la main, Hai’zan ouvrait la marche. Plus ils s’enfonçaient dans le cellier, plus les odeurs étaient prégnantes. Langue de serpent, trèfle dorée, orties blanches. A plusieurs reprise, lors de ses visites en ces lieux, Khemsar lui avait expliqué l’usage de ces herbes. Leurs capacités à soigner les empoisonnements, les maladies diverses, mais également à détendre les guerriers et les soulager de leurs pensées les plus sombres.
Mais pour l’instant Hai’zan cherchait surtout à se rappeler le chemin menant à la porte située au fond de ce cellier. Toutes les caves du monastère étaient reliées entre elles. Les moines utilisaient ces tunnels pour passer d’un bâtiment à l’autre quand les conditions climatiques ne leur permettaient pas de mettre le nez dehors.
- Il faut sortir d’ici, et vite ! dit le mage en pressant le pas.
Il jeta un coup d’œil au plafond de la cave. Les coups de feu avaient cessé depuis un moment déjà.
- Les assaillants pensent peut-être que tout le monde est mort se risqua Sstevee, Si nous restons cachés, ils…
- L’attaque contre le monastère était méthodique. Préparée, le coupa Nalicia. Ce qui signifie qu’ils connaissent sûrement l’existence de ces tunnels et qu’ils finiront par les fouiller. Il faut simplement espérer que l’incendie les ralentira.
Verti se retourna vers Hai’zan, le regardant droit dans les yeux.
- Votre monastère, secret si bien gardé à été découvert, et si l’on en croit les dires de notre amie voleuse, et il n’y a aucune raison de mettre sa parole en doute, nos agresseurs semblent connaître l’architecture de ce temple aussi bien que vous. J’ai comme l’impression qu’il y a quelque chose de pourri dans l’organisation de la Lame d’Ebène. Ils sembleraient bien que quelqu’un ait un intérêt à détruire votre belle organisation.
Le troll fixait le chaman. Même s’il essayait de combattre cette idée, il devait bien accepter le fait que Verti avait sans doute raison. Un traître se cachait dans le Caveau des Ombres.
Mais qui ? Et pourquoi ?
- Nous verrons cela plus tard, dit-il pour couper court à ses pensés. Pour le moment nous devons partir.
Ils se remirent en marche. La sortie ne devait plus être très loin.
Hai’zan sentit un courant d’air glacé dans le corridor. Les herbes qui séchaient au plafond frémir. Le mage s’immobilisa aussitôt indiquant au reste du groupe de ne plus faire le moindre bruit.
Devant eux, quelque chose de lourd heurta le sol. Des bottes. Une porte claqua. Le souffle frais mourut.
Ils n’étaient plus seuls.

_________________






Dernière édition par thobrak le Jeu 14 Mai 2009 - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creps
Seigneur
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : nimes
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Jeu 14 Mai 2009 - 20:58

encore ! encore !!

huhu , a quand le film ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalicia
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 39
Localisation : Massy (91)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Jeu 14 Mai 2009 - 21:06

Cool

_________________

« Les voleurs sont certes haïssables, mais leur intelligence peut surpasser celle de l’homme de bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sstevee
Admin
avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 49
Localisation : Hips ! Locali quoi ?
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Ven 15 Mai 2009 - 16:14

Honte su moi !!!!! je n'avais pas vu que la suite était online affraid affraid

Ca roxxxxxxxxe du poney cheers cheers

laaaaaaaaaasssssssuiiiiiiiiitttttttteeeeeee !!!

_________________
Sstevee, Bremen & Co
Un démo, cela n'est pas "cheaté", un démo c'est....talentueux !
L'hôtel des ventes est la seule forme de PvP équilibrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Ven 15 Mai 2009 - 17:57

Oui, c'est trop court! La suite!!!

Basketball

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thobrak
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 46
Localisation : alsace
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Ven 15 Mai 2009 - 18:59

Je préfère faire des post court pour 3 raisons.

1 - Les posts trop long effraye souvent les gens qui ne veulent pas perdre de temps à lire des textes qu'ils considèrent comme interminable. Un post court touche beaucoup plus de monde en général.
2 - Les post court me permettent des poster plus souvent, ce qui donne un suivit plus important et une compréhension de l'histoire plus facile. Pas la peine d'attendre 15 jours, 3 semaines avant d'avoir la suite.
3 - Cela maintient le suspens auprès du lecteur.

Vi je sais, je suis un sadique Twisted Evil Twisted Evil

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalicia
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 39
Localisation : Massy (91)
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Ven 15 Mai 2009 - 19:15

perso pour les post longs, j'imprime je pense surtout à mes yeux (ooupss) xD

_________________

« Les voleurs sont certes haïssables, mais leur intelligence peut surpasser celle de l’homme de bien. »


Dernière édition par Nalicia le Ven 15 Mai 2009 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicemare
Divinité
Divinité
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 39
Localisation : 93 but my heart belongs to 34 :)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   Ven 15 Mai 2009 - 20:52

Je voulais faire une blagounette mais je ne dirais rien...

Razz

_________________
You think I´m strange because I´m different, I think you´re strange because you´re all the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP - Ombres et lumieres. (1/12) Fugitif.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» probleme avec les lumieres des routes
» Les Ombres d'Esteren, JdR en cours de réalisation...
» Présentation de Frère des Ombres
» [Fan-fiction] Chronique des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le conclave des ombres (Hyjal@Pandaland) :: wow en général :: Role play / artistique :: WoW selon Thobrak-
Sauter vers: